Présidentielle 2020 – Trois Creusotins au comité de soutien d’Anne Hidalgo

Une hirondelle ne fait pas le printemps, un programme ne conduit pas nécessairement à l’Elysée. D’ailleurs à moins de trois mois du premier tour de la présidentielle 2022 (10 et 24 avril), les intentions de vote en faveur de la candidate du parti socialiste, Anne Hidalgo, n’excèdent pas les 4% et même moins d’après les récents sondages.

Même si le baromètre est toujours à prendre avec des pincettes, le retard engrangé sur le peloton de tête, ne laisse que peu d’espoir de voir Hidalgo présente au second tour. Elle ne bénéficie pas non plus du retrait d’Arnaud Montebourg puisque c’est Christiane Taubira qui semble la devancer.

Malgré cet horizon rose pâle, Anne Hidalgo a décidé d’aller au bout quand bien même participera-t-elle à la primaire populaire de la gauche contre son gré au même titre que Jadot et Mélenchon, elle qui, pourtant, avait lancé l’idée. La politique a ses raisons que le coeur ignore quand il s’agit de rassembler les forces de gauche.

Hidalgo candidate fait que dans tous les département se créent des comité de soutien et, en Saône-et-Loire, il est présidé par deux hommes, David Marti, maire du Creusot et président de la CUCM, et Franck Charlier, premier secrétaire PS du département. Le Creusot est d’ailleurs présent en force au comité avec également Laetitia Martinez et Jérémy Pinto (absents à la présentation). Des fidèles à David Marti qui pourraient jouer un autre rôle d’ici la présidentielle.

David Marti s’en prend à la presse parisienne

S’ajoutent aussi les présences de Nathalie Blanc, conseillère municipale de Chalon-sur-Saône et vice-présidente de la culture à la Région qui a en charge l’animation territoriale, Léopold Comtet (Mâcon), le benjamin du comité de soutien avec ses 24 ans. Il est membre actif des Jeunes avec Hidalgo et s’occupe de la campagne numérique, sans oublier Raymond Gonthier, déjà trésorier fédéral et va donc tenir les comptes.

La Saône-et-Loire est donc en ordre de bataille pour soutenir Anne Hidalgo et mettre en exergue les 70 propositions de son programme. « C’est un projet crédible, concret et chiffré. Elle est là seule à parler de vrais sujets notamment de l’urgence sociale » relate Franck Charlier. C’est améliorer le pouvoir d’achat, revaloriser le SMIC de 15% et les pensions de retraite, entre autres. Ou encore l’accès aux soins, l’éducation et l’urgence climatique (à découvrir sur  2022 avec Hidalgo • Site officiel d’Anne Hidalgo, candidate à l’élection présidentielle ).

Ceci dit, l’image de la candidate du PS est ternie par « le manque d’objectivité de la presse parisienne qui veut lui faire la peau » s’agace David Marti. « On peut la critiquer mais cela ne doit pas tourner au lynchage ». L’image avant le programme et la pente devient raide.

Pour la défendre, Nathalie Blanc avance le pragmatisme de sa candidate. « Anne Hidalgo donne un cap, elle fait ce qu’elle dit et nous emmène vers le futur. D’ailleurs » ajoute-t-elle, « à chaque fois, c’est la gauche qui a fait avancer la France ».

Pour l’heure, Anne Hidalgo n’avance pas dans les sondages, « mais la campagne n’a pas encore vraiment débuté » estime David Marti qui a été l’un des tous premiers à la soutenir et l’accueillir au Creusot en septembre dernier.

Désormais, c’est sur le terrain que les socialistes iront chercher chaque voix.

Jean Bernard

11 commentaires :

  1. Je comprend mieux l effervescence pour les pistes cyclables !

  2. Anne Hidalgo donne un cap, elle fait ce qu’elle dit et nous emmène vers le futur. Voir dans quel état se trouve Paris
    c’est la gauche qui a fait avancer la France , c’est pour ça qu’elle se trouve au bord du précipice. Depuis Mitterand et toutes les affaires douteuses, les nons dit, c’est un recul plus qu’une avancée

  3. Ah d’accord ! Je comprends mieux maintenant, Marti partisan d’Hidalgo bobo écolo d’ou les pistes cyclables !!!!! Ben oui …..faire comme à Paris ! C’est vrai qu’il y a autant de vélos ici qu’à Paris c’est comme le boulot 🤮
    Vous auriez dû vous cantonner seulement au Creusot car c’est sûr faire des pistes cyclables sur le côté des routes est bien moins dérangeant que de prendre des voies en totalité à Montceau !!!

  4. C est comme la gauche à la CCM, 40 ans de pouvoir et la décadence comme conséquence….l appauvrissement de jour en jour ….alors avoircomme soutien un Président de CCM avec un tel bilan ….je vais me répète mais c est comme si vous aviez des piles de polystyrène pour soutenir le viaduc de Millau…..!!!!….

  5. Sur RTL , un lors d’une visite dans une école, Hollande laisse entendre qu’il pourrait se représenter, en tous les cas « parler » d’ici peu, aujourd’hui nous connaissons son humour mais comme c’est la zizanie haineuse à gauche tout est possible. Nous avons connu ces je t’aime moi non plus à droite, ce n’est pas réjouissant et comprend le désarroi de David MARTI qui à quand même la mémoire courte: il lui faut s’appliquer sa propre maxime chez nous. Quand il parle de la presse, il sait de quoi il parle et quand il parle de lynchage aussi, ç’a fait toujours mal.
    Pour faire court, lui parle d’ Hidalgo et son programme, ami l' »INFORMATEUR » je suis certain que vous comparerez les propositions de toutes et tous candidats, le moins que l’on puisse dire c’est que ça ratissent large Macron compris.
    Comme beaucoup de Creusotins nous avons de la Famille et des Amis parisiens, certains ont suivi de près la campagne régionales, ils ont entendus et Hidalgo qui a poussé Pulvar au désastre que l’on connait et Valérie Pécresse qui elle à gagné à nouveau sa région. Les retours d’Amis sur mon mail montraient déjà ce « mépris parisien » entendez par là ce nombrilisme certes aux régionales quant au discours de Valérie Pécresseil fût mieux accepté, son ouverture sur le Monde et les Français en particulier, discours déjà de rassemblement et non de carabistouille intra politiques lui a permis de s’affirmer. Nous ne connaitrons qu’à la fin de la partie notre Présidente ou pas. Mais dire que les journaux Parisiens lynchent la candidate parisienne sont de vieilles ficelles tirées pour désigner un bouc-émissaire après la défaite, ça mange pas de pain, un journaliste c’est quoi? chez Poutine ça vaut mille roubles mort ou vif, en Chine pas mieux, alors ne tirons pas sur le pianiste nos journalistes sont très importants pour rester en démocratie, éviter les extrêmes et les baveux. Continuez à servir les « faiseux » merci à tous pour votre information nécessaire et indispensable.
    GZO3

  6. Juste une posture « d’image » … alors qu’ils voteront tous pour monsieur Macron dès le premier tour !
    La « loyauté » socialiste est en marche !!

  7. labaraque
    j’espère que ceux que vous appelez les haineux et les baveux !! (sous quels critères) vous remercieront vous et vos candidats, car ce que vous dites est très loin de la démocratie ,,( ne pas accepter la vision et libre pensée des autres!)

    • bonsoir BBR, je ne comprends pas votre interrogation, désolé haineux n’est pas écrit seul mais qualificatif de cette haine politique au sein pour le coup de la famille de gauche comme ce fût le cas pour la droite hier, pour baveux il n’y a que vous pour faire de la rhétorique qui est à la fois la science et l’art de l’action du discours sur les esprits, Marti vous suit en pointant les journalistes pour déjà donner un sens à la débâcle ( pas annoncée par moi) alors ne pas accepter la vision et la libre pensée comme vous la pratiquez oui, j’assume. Je vais faire du GENERAL: pourquoi voulez-vous qu’à 67 ans, je commence une carrière de dictateur avait-il dit, la cinquième est toujours là, je l’a défendrai mordicus et vos états d’âme sont loin de mes préoccupations.
      bien à vous
      GZO3

  8. 3,5% d’intention de vote au dernier sondage . Anne hidalgo comme présidente sans déco…

  9. Seuls Mme Hidalgo et M Jadot sont pour le maintien de la retraite à 62 ans. MME Pécresse, M Zemmour, et même Macron envisage 64 ans voir 65 ans. MME LEPEN , M MÉLENCHON et le PCF M…….je ne me rappelle plus de son nom excusez, sont pour revenir à 60 ans pour moi pas crédibles. Donc on n’aura pas le choix pour rester ainsi à 62 ans . Quant aux problèmes écologiques ce sera marrant de voir les agriculteurs réagir à certaines mesures . Et les voitures électriques il n’y a pas assez de centrales électriques. Donc …..à suivre …..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.