Pouilloux – Ecrire, la marge est grande

Ecrit-on moins qu’auparavant ? Déjà, pourquoi écrit-on ? Sur quoi, sur qui ? Ecrire est un moyen de communiquer, de transmettre. Certains y mettent la forme, se délectent à noircir des pages, cherchent la beauté du geste et de la phrase, d’autres pas et se contentent d’aligner des mots sans avoir une idée bien précise de la construction. Chacun son style.

A l’association Libre regard à Pouilloux, l’atelier « Ecritures… » va reprendre son activité dès ce samedi 6 octobre 2018 à la salle des associations à partir de 14h et au moins jusqu’à 16h et plus en fonction « du projet qu’on propose » explique Brigitte Boguet qui anime ce moment de plaisir partagé.

Son leitmotiv, écrire ensemble pour écrire mieux, chacun pour soi. « Il faut chercher à se singulariser » souligne-t-elle justement.

Un thème est donné. C’est l’idée et « cette idée, il faut la dépasser avec un double enjeu sur le fond et la forme » explique Brigitte Boguet. « Mettre en cohérence que la forme applique en relief sur le fond, ça prend du temps, ça se travaille ».

C’est du haut de gamme, de la visée littéraire, « pour devenir de plus en plus libre avec son écriture », sublimer le raffinement, de la belle écriture dont on se délecte ensuite.

Jean Bernard

Atelier Ecritures… à partir de 14h, les samedis 6 octobre, 10 novembre, 8 décembre, 12 janvier, 9 février, 9 mars, 6 avril, 17 mai et 15 juin. 10 € de l’heure  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *