Plongée en apnée – La sophrologie en appui

Dès qu’on parle de plongée en apnée, aussitôt les images du Grand bleu se collent à votre rétine avec cette descente au fond qui tient en haleine le spectateur. Mais avant de jouer à Jacques Mayol, encore est-il besoin, comme dans toute discipline sportive, de maîtriser son sujet.

Le comité départemental d’apnée propose aux membres des clubs de suivre régulièrement des cessions surtout pendant l’hiver pour mieux appréhender ce sport. Une première soirée basée sur la compensation au niveau des oreilles, c’est-à-dire descendre sans avoir mal, puis une deuxième sur la ventilation et la respiration et, enfin, la troisième qui s’est tenue à Blanzy sur la relaxation en présence de la sophrologue montcellienne, Lazarette Coelho.

Apprendre à faire le vide, c’est essentiellement jouer sur le mental. Voilà pour la théorie. A mettre donc en pratique.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *