Piste cyclable – Une expérimentation entre Blanzy et Montceau

Travaux d’aménagements cyclables

Eurovélo 6.

A partir du lundi 15 juin, la circulation sera modifiée

le long du canal, route de Montceau et route de Blanzy

entre Blanzy et Montceau.

Dans le cadre des travaux d’aménagements cyclables de l’Eurovélo 6, la communauté urbaine Creusot Montceau va procéder à une phase d’expérimentation des modes de déplacements doux. A compter du lundi 15 juin, des modifications de circulation seront appliquées sur la route de Montceau et route de Blanzy, le long du canal, entre Blanzy et Montceau.

Sur cette portion de la route bordant le canal sur 2 km, l’expérimentation consistera en :

  • Une mise en sens unique de circulation dans le sens Blanzy – Montceau.

  • La mise en place d’une piste cyclable double sens, au bord du canal.

Concernant la circulation :

  • Côté Montceau, la circulation sera interdite en direction de Blanzy ; l’accès des riverains restera possible en sens inverse à partir de l’avenue Leclerc.
  • Coté Blanzy, la circulation en double sens restera possible entre le pont de Blanzy et le garage Boyer ; au-delà du garage, en direction de Montceau, la circulation se fera en sens unique.

Concernant l’usage cyclable :

  • Une piste cyclable en double sens, au bord du canal, sera librement accessible : côté Montceau, à proximité du rond-point menant à la route de Blanzy et côté Blanzy, à partir du garage Boyer.

 

 

 

 

 

 

7 commentaires

  1. ENFIN… Une bonne idée, c est évident que il manque énormément de circuits cyclos, pour la sécurité de ceux qui pratique. Car on a beau dire que la route se partage, certains usagers en ont une compréhension unique..
    Je sais que en disant cela je vais arc bouter tous ceux
    qui : * s obligent à dépasser le dit vélo sur ligne blanche
    * Qui dépassent en rasant le ( s ) cyclistes
    * Qui serrent pour dépassement en plein virage et
    sans visibilité, ou alors avec un véhicule arrivant
    en face
    * Qui collent le cyclisme afin de bien marquer leur
    mécontentement d être derrière celui ci et de
     » perdre  » quelques secondes de roue libre…
    Voici ce qu on risque en étant cyclistes🚴三🚴三🚴三
    Alors OUI MERCI d ouvrir plus de voies cyclables, vous nous contentez nous ! et les automobilistes.

  2. Pour les piétons ?

  3. Vous avez raison Nath, les abords devraient être aussi aménager piétons, un partage équitable. Merci de l avoir signalé. Et moi de M excuser de l ‘avoir Omis.
    Désolé.
    Je trouverais tellement agréable que tous ces aménagements soient vite réalisés. Belle journée à tous.

  4. Je ne comprends toujours pas pourquoi rien n’est aménagé comme vers ecuisse où piétons et vélo cohabitent sans risques avec les automobiles

  5. J aime ma région.

    Ce Canal du Centre est une richesse indéniable pour le tourisme et tout ce qu il peut apporter pour les locaux.
    Culture, Sport, Détente, Emploi… Mais pour cela, il faut
    l’entretenir, l ‘aménager,
    l’ embellir et en être fier pour le promouvoir.
    C `est l ‘affaire de tous.

  6. sur les voies cyclables; il serait bien d’y installer un compteur comme pour les voitures pour etre informé sur le trafic des cyclos

  7. Mes sources d’informations me révèlent des études fort intéressantes en faveur du vélo :
    Une étude financée par l’Ademe montre que les piétons et les cyclistes sont plus fidèles aux commerces de proximité et dépensent au final davantage (c’est donc très bon pour l’économie locale) : https://www.fub.fr/sites/fub/files/fub/Enquete/velocommerce03rapfin.pdf
    Car une autre étude démontre un écart entre la perception et la réalité : à Bruxelles, les commerçants pestant de ne pas trouver de place pour se garer boulevard de Waterloo pensaient que 67% des clients venaient en voiture, sauf que ce n’est que 22% : https://sway.office.com/JyfbzbnzIHTh3MmT
    Une autre étude de la Commission Européenne calcule que l’économie d’argent public à encourager les transports alternatifs à la voiture s’élèverait à environ 5,5% du PIB pour la France (rien que ça !), cet argent récupéré pourrait être alors redirigé dans des besoins fondamentaux en manque de moyens (Police, justice, éducation, santé, culture) et par conséquent en emplois pérennes : https://op.europa.eu/en/publication-detail/-/publication/9781f65f-8448-11ea-bf12-01aa75ed71a1
    Alors, avec tous ces avantages, pourquoi encore tergiverser et ne faire qu’une « expérimentation » sur une petite partie du Canal du Centre ? Notre but à tous est bien le bien-être de la population, n’est-ce pas?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *