Piste cyclable entre Blanzy et Montceau – Le provisoire va devenir définitif

Les plots vont disparaître pour laisser place à une barrière tout le long du trajet entre Blanzy et Montceau-les-Mines, travaux prévus en mars 2022 (photos archives).

L’expérimentation de la voie cyclable entre Blanzy et Montceau-les-Mines le long du canal du Centre, dite EuroVelo 6, mise en place depuis le mois de juillet 2021 n’a pas fait que des heureux même si, le but recherché, est de susciter un mode de déplacement doux. Ce sont surtout les automobilistes, suite aux réponses d’un questionnaire (lire ci-dessous) qui ont trouvé la voie de circulation trop étroite surtout pour des véhicules plus imposants ce qui a occasionné _ sans doute _ la détérioration des plots, qui un à un, ont pratiquement tous été couchés sur la chaussée.

Toutes les remarques, la communauté urbaine Creusot Montceau les a pris en compte pour justement améliorer la circulation des engins motorisés. Ainsi une barrière séparative sera mise en place tout le long du trajet entre Blanzy et Montceau (sens unique) et sécuriser ainsi la voie cyclable (à double sens). La vitesse sera limitée à 30 km/h pour les automobilistes. Les travaux sont programmés en mars prochain. Le provisoire deviendra définitif.

D’autres aménagements seront également réalisés en amont, de la halte nautique de Blanzy au pont des Morands avec priorité aux cyclistes. Il ne sera donc plus possible aux automobilistes d’emprunter cet axe dans ce sens le long du canal. Il faudra emprunter la RCEA.

J.B.



Toutes les informations de la communauté urbaine Creusot Montceau : 

Aménagement de l’itinéraire cyclable EuroVelo 6 :

un axe de déplacements doux le long du canal du Centre.

Dans le cadre du projet d’aménagement de l’itinéraire cyclable EuroVelo 6, sur la portion comprise entre Blanzy et Montceau, les habitants ont été consultés pour participer à la définition de cet axe.

L’EuroVelo 6 est un itinéraire cyclable structurant labellisé au niveau européen, qui relie Nantes à la mer Noire. Dans la traversée de la communauté urbaine, l’aménagement de cet itinéraire reste à finaliser. La communauté urbaine porte le projet d’aménagement entre Saint-Laurent-d’Andenay et Saint-Vallier, en complément du Département de Saône-et-Loire sur les autres secteurs.

Le projet consiste en la création et/ou la valorisation d’un cheminement cyclable agréable le long du canal du Centre. Pour ce faire, il convient de sécuriser le tracé existant, voire de le modifier pour le rapprocher du canal. Il s’agit par ailleurs d’en améliorer le traitement pour favoriser la pratique du vélo.

Cet axe cyclable intéresse tant les déplacements locaux au sein du bassin de vie que l’itinérance touristique. Il doit permettre le développement des déplacements doux, alternatifs à la voiture, et la création de connexions avec les gares TER. Il doit par ailleurs favoriser une réappropriation des berges du canal du Centre par la population.

450 réponses recueillies pour l’expérimentation entre Blanzy et Montceau

La concertation en ligne réalisée du 1er juillet au 30 septembre 2021 a recueilli 450 réponses. Le panel d’enquête regroupe 150 cyclistes et plus de 300 automobilistes (pour certains les deux et quelques piétons). La moyenne d’âge se situe entre 20 et 59 ans pour 63% d’entre eux et plus de 60 ans pour 35% du panel. Concernant la fréquentation du secteur, les panélistes ont indiqué l’utiliser : rarement 10%, fréquemment 50%, tous les jours 40%. Et pour les motifs de déplacement, il s’agit de : riverains 7%, trajet domicile travail 18%, balade 35%, courses 40%.

De manière générale, les automobilistes se disent plutôt insatisfaits et les cyclistes plutôt satisfaits.

Suite aux premiers résultats de l’enquête, des ajustements ont été réalisés dès fin juillet afin de répondre aux problématiques les plus importantes.

Une bonne part des remarques porte sur la faible largeur circulable et les plots. S’agissant d’un dispositif provisoire, celui-ci sera repris et une barrière discontinue viendra se substituer aux plots.

Plusieurs remarques portent également sur l’opportunité d’une voie cyclable, la fréquentation vélo étant perçue comme faible. Toutefois il est à noter que l’objectif de l’aménagement est de créer une nouvelle offre pour susciter la fréquentation et les modes de déplacements doux.

Le résultat de cette enquête permet d’orienter et d’affiner les principes d’aménagements. Vont ainsi être mis en place :

  • une barrière séparative discontinue pour sécuriser la voie cyclable,
  • une limitation à 30 km/h entre Blanzy et Montceau,
  • la mise en place d’une barrière au niveau de l’étang de Parizenot, qui empêchera la circulation de transit entre Montchanin et Blanzy sur la période d’avril à novembre.

Programme d’aménagement 2022

  • Entre le pont de Blanzy et le centre commercial Leclerc

Suite à l’expérimentation réalisée sur ce secteur, le sens unique Blanzy-Montceau sera maintenu. Les travaux consisteront à séparer la voie cyclable bidirectionnelle située côté canal, de la voie automobile, par la mise en place de barrières de sécurité. Les travaux sont programmés pour mars 2022.

  • Entre le pont de Blanzy (D974 au bord du canal) et le pont des Morands

Les aménagements prévus sur ce secteur comprennent la modification à hauteur de la halte nautique de Blanzy pour passage de la voie cyclable sous le pont du canal ainsi que la reprise de la zone pavée à l’entrée de Blanzy.

Sur l’ensemble de ce secteur, la priorité sera donnée aux vélos. Aussi, il ne sera plus possible d’emprunter la route le long du canal en transit de Blanzy au pont des Morands dans les deux sens, la circulation de transit devra se reporter sur la RCEA.

L’accès voiture restera cependant possible pour les usages locaux en aller-retour, depuis Blanzy ou depuis le pont des Morands jusqu’à l’étang de Parizenot (la traversée dans chaque sens à hauteur de l’étang de Parizenot ne sera plus possible). Les travaux seront réalisés au printemps 2022.

  • Entre le pont de Morands et l’entrée de l’aire d’accueil des gens du voyage située le long du canal (près du pont du bois Bretoux)

La route sera aménagée en voie cyclable et la circulation sera interdite sur ce secteur (la circulation devra se reporter sur la RCEA).

  • Sur les autres secteurs

La traversée cyclable du pont du bois Bretoux sera sécurisée. La traversée cyclable sur la berge sud de l’étang de Montchanin sera améliorée avec la mise en place d’un revêtement. Les conditions de stationnement du parking à hauteur du pont Jeanne Rose seront améliorées.

Calendrier du projet d’aménagement global

Le projet d’aménagement est prévu en trois phases, selon le calendrier prévisionnel suivant :

  • 2021-2022 : le secteur entre Saint-Laurent-d’Andenay (pont Jeanne Rose) et Montceau (pont de la 9e écluse),

  • 2023-2024 : le secteur du centre-ville de Montceau, entre le pont de la 9e écluse et le pont de Lucy,

  • 2025-2026 : le secteur entre Montceau (pont de Lucy) et Saint-Vallier (gare de Galuzot).

31 commentaires

  1. c'est envers et contre tous .

    il etait annoncé aménagement provisoire en phase de test
    le résultat a été que tout le monde ou presque – y compris les cyclistes- etaient defavorables au projet , seuls quelques riverains le voyaient d un bon oeil et c’est tout.
    d’aileurs à part un peu l’été des vélos on en voit pas beaucoup très rares même comme entre géant casino et le bois du verne.

    Et voilà étrangement que maintenant ce serait définitif ?

    on se fout de notre gueule et la censure interdit d’en dire bien plus

    • quelle idée lumineuse !

      Pour avoir des idées tordues comme celle là ,ils sont forts
      j’aurais jamais imaginé qu’on puisse autoriser à faire çà en coupant une route en deux , vraiment n’importe quoi , le bons sens a l’envers
      Mais vu qu’ils ne l’empruntent pas !! C’est juste pour dire qu’ils ont fait quelque chose pour les vélos , çà leur coûtent rien , donc même si tout le monde est contre on passe outre et je parie qu’ils sont contents d’eux ! pourquoi ne pas l’avoir faite de l’autre côté du canal !! comme a Ecuisses

      • Il est impossible d’obliger les voiturettes à prendre
        la RCEA, car interdit pour elles , vitesse limitée à 50
        Kmh. C’est la loi.
        Ou alors elles auront le droit d’emprunter la voie
        Cyclable ?
        Et les scoots simples limités aussi à 50 kmh RCEA interdite . Donc …à suivre .

  2. une catastrophe annoncée

    mis en place durant l’été pour un « essai » les réactions ont été quasi totalement contre cet aménagement, 100% des automobilistes sont contre et même certains cyclistes.
    Ce projet aurait donc du être abandonné depuis longtemps surtout que depuis fin septembre il n’y a pour ainsi dire plus aucun vélo et c’est pareil entre la 9eme et le bois du verne ou on passe 2 ou 3 tours de feux rouges, bouchon permanent on se croise au feu rouge en face le matin et le soir ca bloque les deux carrefours et il faut 10 minutes pour faire 2 kilometres…. et on ne voit jamais un velo et tres rarement un bus.

    Pire encore que de vouloir le prolonger en allant sur montchanin, en cas de blocag sur la RCEA ce qui arrive episodiquement il n y aura plus auucn itinéraire de delestage possible, au niveau securite routiere vraiment pas le top …. il faut reagir et .j’espere que les recours seront entendus.

    quand au 30 kmh ridicule, meme les vélos ne le respecteront pas, on vit vraiment en absurdistan

  3. En resume et pour faire court ils ont fait un sondage mais font quand meme comme ils veulent
    Exprime tes besoins ….je t expliquerai comment t en passer
    Mais surtout paye bien tes impots a la communaute urbaine qu on puisse depenser et continuer nos co….ies!!!!!!!

  4. Je savais pas qu’il avait ouvert un club de comédie et de foutage de figure a la CUCM, en gro tes pas content c’est pareil on dépense l’argent comme on vient, cette voie cyclable em… tout le monde mais eux la Cucm s’en foute car cela fait joli pour quelques vélos .
    Pour ma part pour éviter les bouchons le soir au niveau de la 9e écluse à Montceau je fais un détour .la voie vélo est bus coter droit ne sert à rien si une seule chose créée des bouchons aux heures de pointe..

  5. encore une fois qui prend la responsabilité de ces initiatives délirantes ? Déjà lors du précédent épisode ce n’était personne…
    Il y a pourtant bien eu un service pour « dépouiller » les « résultats » du sondage auprès de la population… et inventer cette suite…
    Pas la Mairie de Montceau ni la CUCM à priori…

    A quel organisme ou société a échu l’honneur de jouer du pochoir pour barbouiller n’importe où ces petits bonhommes en vélo qui paralysent la circulation ? N’est-ce pas la CUCM ?

    A t on pensé à demander leur avis aux pêcheurs qui je présume, seront ravis par ces nouveaux mystérieux projets ?

  6. Tout le monde était contre les plots, mais pas tous contre l’idée d’aménager une piste cyclable.
    L’histoire montre aussi que l’offre crée la demande (théorie économique souvent de mise, dans ce cas touristique)
    que les lois sont acceptées une fois mises en place, parfois contre la majorité. (Les 130km/h sur autoroute par exemple, les pots catalytiques, la ceinture de sécurité…..), l’homme s’adapte et fabrique de nouvelles habitudes
    Gouverner c’est prévoir : dans 50 à 100 ans, loi physique aussi vraie que la pluie mouille, il n’y aura plus de pétrole pour les citoyens (ce sera réservé aux besoins fondamentaux : pompiers, santé, police, armée, entreprises), l’hydrogène est un faux espoir, le tout électrique sera également problématique, il semble donc que le vélo soit plein d’avenir si on souhaite continuer à se déplacer individuellement……
    Le monde est vaste, si on veut des touristes de passage venus de Hollande, du Danemark, d’Allemagne, de Suisse et profiter de leurs devises en leur vendant ce que nous faisons de mieux, c’est le meilleur moyen de les attirer car ce sont des cyclistes émérites bien en avance sur nous.
    Vivre en démocratie, c’est accepter également des choix minoritaires et partager. Cela se nomme le respect tant réclamé par tous.

    • pour reprendre cette splendide sophistication venant d’un « philosophe » local, (philo) »Vivre en démocratie, c’est accepter également des choix minoritaires et partager. Cela se nomme le respect tant réclamé par tous. »…
      Avant de décider, je crois qu’il aurait fallu le courage de débattre avec tous, et pourquoi pas publiquement ?
      L’anonymat autoritaire est somme toute assez minable et risque de conduire aux conflits , pourquoi ne pas évoquer ce sujet publiquement en face devant les parties concernées ? (cyclistes, automobilistes, mais d’abord aussi pêcheurs qui eux utilisent ce parcours été comme hiver)

      • Parce qu’on sait déjà que les cyclistes sont pour, et les automobilistes et les pêcheurs contre.
        Parce que c’est déjà un sujet conflictuel.
        Parce que on ne convainc pas les non convaincus, mais peut-être les majoritaires abstentionnistes absents, et encore…..
        Parce que le débat a déjà eu lieu au fil des articles de l’informateur depuis plus de 2 ans maintenant et la présentation de cette route euro vélo 6
        Parce que l’anonymat n’est en rien autoritaire (l’autoritarisme est une chose en soi séparée) et évite justement les conflits, tant que le respect, la non diffamation et l’interdiction de l’injure sont observés (l’écrit laisse des traces, et en cas de manquement constaté à ces règles de base, les enquêteurs et autorités judiciaires retrouveront facilement la source)
        Parce que certains arguments sont purement factuels et non individuels. Il n’y a plus à « débattre » du changement climatique ni de la fin annoncée du pétrole, ce sont des faits scientifiques. Le seul débat consiste en la manière d’aménager, pas en la nécessité d’aménager.

        • philo quel verbiage pompeux pour ne rien dire

          heureusement on a philo le seul qui d’accord pour em… tout le monde pour 4 velos l’été 2 au printemps 3 à l’automne et aucun l’hiver.
          Le ou les débats ont eu lieu et la réponse a toujours été Niet.

          finalement quand on lit sa prose du 22 janvier à 9h28 on comprend qu’il est pour mais par contre on ne trouve strictement aucun argument tangible pour.

          En se forçant on « pourrait comprendre » que « grâce à lui » ‘on aura du pétrole plus longtemps, pas si sur vu que le plastique des plots est fait à base de pétrole mais non c’est bête au lieu de faire un aller retour il va falloir boucler Pont des Morands – Blanzy via la RCEA à chaque voyage entre les deux, ça va être de la faute des pêcheurs ou des 3.27 vélos toute cette consommation de pétrole supplémentaire ?

          • En effet, le point très délicat est cette boucle en sens unique par la RCEA. C »est là qu’un plan B par une voie qui raccourcisse le détour aurait été le bienvenu, un aménagement plus ambitieux et plus intelligent, qui ne pénalise personne, ce que j’ai toujours encouragé. (Relire tous mes précédents posts sur le sujet ou j’évoque par exemple un pont cyclable suspendu ou un déplacement du canal pour un élargissement de la voie sur berge)
            La vraie contrainte concerne les quelques dizaines de maisons du bord du canal dont les habitants n’ont pas d’autre choix (tourner à droite en direction de Montceau pour aller à Blanzy est sincèrement très ennuyeux, et plus on est proche de Blanzy pour cela, plus c’est effectivement contraignant), mais donc pour le coups, cela concerne autant de monde que les 3,27 vélos. Soyons honnêtes : le sens Montceau-Blanzy depuis la 9ème écluse par le canal ou par la RCEA n’est pas un détour si important.
            Pour la pêche, je suis sûr que d’autres points de pêche sont tout aussi poissonneux puisqu’on y va….. en voiture.
            Pour la fin du pétrole, c’est par là et les courbes vertes descendantes : https://www.bp.com/content/dam/bp/business-sites/en/global/corporate/pdfs/energy-economics/energy-outlook/bp-energy-outlook-2020.pdf
            Et une logique physique élémentaire et imparable : lorsqu’une cuve est remplie de liquide, que ce liquide est puisé puis est brûlé se transformant en gaz, le liquide finit par disparaître et la cuve se vide. Comme le pétrole ne se fabrique qu’en au moins 300 000 ans pour remplir à nouveau la cuve, donc la fin du pétrole est actée. Savoir cela est mieux pour se préparer à s’adapter avec le moins de douleur possible.
            Pour les arguments tangibles, c’est le 21 janvier à 9h43 et plein d’autres posts précédents, ainsi que les arguments solide de Curieux et ses liens vidéos vers JM Jancovici.
            Oui, beaucoup de problèmes nous seront présentés, comme les difficultés considérables pour remplacer les plastiques par des matériaux tout aussi pratiques, souples et solides, et économiques à la fabrication (principal problème de l’hydrogène, son coût de fabrication est exhorbitant et fabriqué avec l’aide du…. prétrole : https://www.planete-energies.com/fr/medias/decryptages/comment-fabriquer-l-hydrogene )
            Il s’agit en fait de voir les choses à 100 ans et dans une géographie extrêmement large. Cette perspective permet de comprendre mieux les enjeux. Et hélas le compte-à-rebours est lancé, plus on attend, plus les contraintes seront fortes. Mieux vaut agir tout de suite, en douceur pour permettre des adaptations moins douloureuses quand on y réfléchit bien.
            Enfin, je reviendrai assurément sur la complexité du fonctionnement démocratique dans d’autres articles.
            (Le rapport entre minorité, majorité, science, choix individuels, contraintes collectives, coefficient des personnes concernées….)

      • Gillot ingénieur territorial retraité

        Obliger les petites voitures à passer par la RCEA est interdit, donc cela ne pourra pas se faire, tout sera mis en place pour stopper cette discrimination pour la population ne pouvant avoir le permis de conduire classique dont beaucoup de personnes handicapées.
        Extrait résumé caractéristique des voiturettes :
        La voiturette, la voiture sans permis sont caractérisées avec une cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3 pour un moteur essence ou 4kW pour un moteur diesel. Avec une vitesse maximale égale à 45 km/h, il est interdit de circuler sur autoroute avec une voiturette ! Elles ont généralement 2 places.

    • Vivre en démocratie est donc que la majorité doit systématiquement subir la dictature de minorités !

      Et la levée du canal entre Montchanin et Paray Le Monial, je l’ai fait des 100aines de fois en vélo, et personne ne m’a empêché de le faire, et mis à part peut être avec 2 ou 3 imbéciles, je n’ai jamais eu de problèmes.

      Mais bon, cela fait chic d’accepter ce genre d’ineptie, venant de personnes idéologiquement positionnées à gauche et surtout, ne pratiquant pas le vélo sur cette levée du canal !

  7. Bah….la méthode est éprouvée depuis longtemps.
    Tant que les « décideurs » ne sont pas gênés, il leur suffit de laisser râler les mécontents jusqu’à ce qu’ils se lassent.
    Une citation vérifiée et exploitée : « on (ils) s’habitue(eront) à tout. » »
    J’ai de plus en plus l’impression que nous avons laissé s’installer une société de mandarins conscients de leur grand savoir…….

  8. et les cyclos 50cm ils font comment car il non pas droit à la rcea ?

  9. Bravo la cucm. C était pas la peine de demander l avis des citoyens vu qu ont les prends pour des imbéciles. Les pêcheurs vont être contents car plus la possibilité de pêcher dans certains endroits du canal. Car impossible de se garer.

  10. Cette dernière remarque est juste l inverse du sens de la definition de la démocratie !! C est sans doute aussi de cette manière que vous tenez compte des sondages…

  11. les pecheurs dans tout ca et j en fait partie….
    en ce qui me concerne plus de carte de peche , je ne vais quand meme pas payer et ne pas avoir acces aux berges du canal!!!!!!!
    j irai en lieux prives et paiement a la journee ce que je consomme
    En attendant la revolution qui couve

  12. Bonjour
    je croyais qu’en démocratie c’est la majorité de contre qui remporte mais je vois que c’est comme à la tête de l’état nous sommes retombés dans la royauté.
    nos élus font comme ils ont décidé et le peuple ferme ta grande G…

  13. C est super que cela soit conforté 👍👍👍😊
    Pour les cyclistes🚴三🚴三🚴三
    Les Usagers Promeneurs, sportifs..
    Et Les Riverains de ce bord Canal… 😊🌈
    Pour les autres.. Prenez une grande respiration.. Puis souffler… Puis recommencer… Jusqu’à atteindre le calme… Je ne sais plus qui a dit : Ne crie pas ta colère, car elle part dans l’ Univers et fini par te revenir dessus 🤪🤭⛩️…

  14. Si je suis le résonnent de philo , bientôt nous retournerons au char à bœuf car plus pétrole, en grand scientifique l hydrogène est une connerie et l électricité un problème…..et en plus il faudra apprendre à se plier à tous les caprices des minorités……et bien bonne chance à tous…!!!!

  15. Pour aller de Blanzy au pont des morands , ils passent par ou les véhicules sans permis, les tracteurs, les scouts etc……qui n’ont pas le droit d’emprunter la RCEA??????

  16. tout ça pour 4 vélos et zéro vélos l'hiver

    Pour ce qui a déjà été fait et fait 99% de mécontents (en comptant même les 4 cyclistes et 3 riverains) , tout ou presque a été dit dans les commentaires, inutile d’en rajouter…

    la fin de l’article stipule qu’ils veulent prolonger jusqu’au pont des morands :
    – quid du délestage de la rcea entre saint eusebe et blanzy cas d’accident ?
    – probleme des vehicules non autorisés sur la rcea, tracteurs voiturelles, cyclos
    – acces pecheurs nombreux dans le canal et l’etang parizenot, probleme parking a ras la route rétrécie, et certains en cyclos ou voiturette ne peuvent reprendre la rcea pour y aller.
    Tout ça pour e**erder les français, ça semble être la seule priorité des élus en ce moment…..

    Alors espérons aussi que  » l’expérience » tout aussi désastreuse entre le Géant Casino et le bois du verne non pas pour quatre velos les jours de pointe mais seulement deux velos et un seul bus connaisse le plus tôt une fin définitive de cette expérience et non une « permanence pour 2 vélos l’été quand il fait beau » contre le bouchonnage artificiellement provoqué quotidien aux carrefours de la 9e et du leclerc le matin à 8h à midi et le soir de 17h à 19h.

  17. en parlant de char a bœufs, de nombreux paysans avec des remorques de 30 tonnes prennent la route du canal pour aller déposer leurs grains ou aller dans les prés! je suppose qu’ils ne pourront non plus faire l’AR par le canal, eux ci prompt à mettre tout sans dessous dessus dès que l’ont effleure leurs envies , rien???? pas d’action de refus?? devant de telles aberrations de certains édiles pour faire plaisirs à 1% d’écolos bobos ,
    vivement que l’ont obligent ces penseurs à faire comme en Suisse, la votation par le peuple!!

  18. J’ai utilisé cette route ce soir….
    Partant du garage, j’ai programmé 30kmh jusqu’au Leclerc.
    Dire que derrière ça trépignait est un euphémisme.
    Si une telle limitation est imposée, une seule justification, em…der le peuple non ?
    J’ai noté la présence de séparateurs stockés coté canal, mais ils font dans les 40 cm de large, donc amputeraient la largeur de la chaussée d’autant ?
    Je le suis pris à rêver quand j’ai vu ce qui est autorisé sur routes ouvertes en Allemagne

  19. la seule solution logique etait de faire comme vers st Leger de l’autre cote du canal , c’est encore pas trop tard il n’y a rien de commencé à nous de proposer par une pétition à la CUCM dire non à l’aménagement

  20. Rien à ajouter à tous ces commentaires !
    Ah si !! Merci Philo !!

    Et puis !! ….

    Où peuvent bien être prises toutes décisions désormais ?
    https://www.ecologie.gouv.fr/velo-et-marche

    Rien que le mot « écologie » fera bondir des esprits ronchons  »

    Pour les anti-vélos, ce sont des compteurs du nombre de cyclistes qui circulent qu’il faudra mettre en place rapidement et prévoir des 2 roues avec pneus anti-verglas pour les haineux de la petite reine, ainsi, ils verront peut être des vélos même en plein hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.