Pêche à la truite – Ouverture en sol mineur quand le vent s’en mêle

C’est une tradition. L’ouverture de la pêche à la truite est attendue avec impatience. On s’y prépare, pour certains pêcheurs, c’est même une expédition. Bref, ce samedi 13 mars était coché de longue date, alors pas question de ne pas répondre présent notamment dans le canal du Centre, la Bourbince ou encore le lac du Plessis.

D’autres ont préféré aller taquiner la truite dans le Mesvrin avant de rejoindre des copains au bord du canal. A chacun son endroit, à chacun ses envies.

Sauf qu’en ce jour d’ouverture, les pêcheurs ont dû affronter le mauvais temps et surtout le vent, leur ennemi. Pas idéal pour capturer la truite. Néanmoins, la patience a du bon, le flair aussi, alors la truite s’est laissée envoûter par le chant mélodieux des moulinets, elle s’est laissée bercer par la danse du bouchon à la surface de l’eau et nombreuses sont tombées dans le piège. Elles ont mordu à l’hameçon. Erreur fatale.

J.B.

2 commentaires :

  1. Vendredi avant midi les « truites de baquet » ont ete videes dans le canal et dans la bourbince.
    Samedi matin elles n ‘ont pas du rester nombreuses à pouvoir a se frayer un passage entre les hamecons.
    Cela a permis aussi de retirer un peu de possons-chat dont on est pas pret de manquer.
    Bonne nouvelle peut-etre pour les survivantes l’annee derniere le gouvernement a confine dans la semaine suivant l’ouverture et a interdit a peche jusqu’en mai.
    Des rumeurs mediatiques circulent qui s’appreterait à recommencer cette annee

  2. quoi qu il en soit deja le coup du soir est mort il faut rentrer pour 18 h …….en attendant la suite maintenant que les cartes sont payees par ceux qui ont bien voulu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.