Nouveauté – C’est du pain bénit pour Pouilloux

A partir de jeudi, la boulangerie Grisard de Saint-Vallier va alimenter le distributeur de pain installé sur le parking de la salle des fêtes de Pouilloux. Du pain artisanal disponible jour et nuit.

La désertification des commerces dans les villages est un vaste sujet et surtout un problème de nos jours. Même les banques retirent peu à peu les distributeurs, c’est dire !

A Pouilloux, se posait la question de la boulangerie du bourg qui a fermé ses portes le 1er mai 2018. Le maire, Michel Chardeau, a cherché depuis une solution. Il a trouvé, disons qu’une société spécialisée dans la mise en place de distributeur de pain, a contacté la mairie et l’idée a germé comme le pain au levain.

Depuis ce mardi 15 octobre 2019, elle est là, sur le parking de la salle des fêtes, accolée au bâtiment technique de la commune. Un endroit stratégique, bien situé, facile d’accès et installée à proximité de l’école.

C’est donc la société Ledistrib (distribution automatique) qui est venue déposer la machine qui, à partir de jeudi dès 6 heures, va fournir les Polliaciennes et Polliaciennes en pain et viennoiserie.

Un distributeur de pain automatique loué par la boulangerie artisanale Daniel Grisard de Saint-Vallier. Le contrat est d’un an renouvelable. Du pain frais, du pain artisanal a disposition à toute heure du jour et de la nuit. « Le boulanger a une application sur son téléphone pour gérer le stock » explique David Beche, responsable commercial de la société Ledistrib qui précise également, « le distributeur est équipé d’une alarme et d’une vidéo ». La commune de Pouilloux fournit l’emplacement et l’électricité.

Le distributeur, entièrement de fabrication française, contient 40 casiers. Une baguette vous coûtera 95 centimes, un pain, 1.30 €. Paiement avec des pièces de monnaie ou carte bancaire sans contact.

Du pain bénit pour Pouilloux à condition que la population prenne la bonne habitude d’utiliser le distributeur. Il ne devrait pas trop se faire prier… Croisons les doigts.

Jean Bernard

4 commentaires

  1. Le pain bénit, je l’aurai plutôt vu à l’entrée de l’Eglise, plutôt que devant la salle des fêtes 🙂 🙂 🙂

  2. Je ne donne pas 8 jours avant que les vaut rien ne brise cette bonne initiative. Devinez qui sont ces vaut rien

  3. C est certain tout à fait d accord avec toi certains vont en occuper sérieusement 😁😁😁😊😊

  4. Un distributeur avec de l’argent sera certainement vandalisé un jour ou l’autre .
    La solution serait peut-être le système de jetons disponible en mairie ou auprès des conseillers .
    J’irais même plus loin en disant 10 jetons acheter un jeton offert par la municipalité ,ou le boulanger genre de carte de fidélité .
    En attendant espérons que le système d’alarme et de vidéos soit au top pour stopper les éventuels malfrats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *