Non-cumul des mandats – Rémy Rebeyrotte allège ses mandats

Communiqué de Rémy Rebeyrotte, député et conseiller régional.

Suite à mon élection au Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté le 27 juin dernier, je suis de nouveau concerné par la Loi sur le non-cumul des mandats.

Je me dois de quitter, dans quelques jours, au moins provisoirement, le Conseil Municipal d’Autun et, par voie de conséquence, le Conseil Communautaire du Grand Autunois Morvan.

Bien entendu, Autunois de naissance et de cœur, je reste habiter à Autun et je continuerai à vous recevoir lors de mes permanences sur simple rendez-vous pris par téléphone au 03.85.79.13.30 ou par mail : remy.rebeyrotte@assemblee-nationale.fr

La vie publique est partout et toujours une affaire collective. Aussi, je tiens à remercier très chaleureusement tous les collègues Elus et les équipes administratives et techniques qui ont œuvré à mes côtés depuis 20 ans pour porter des réalisations importantes au service des Autunois et des Morvandiaux. Je leur témoigne toute ma reconnaissance.

Quelques exemples de réalisations :

  • En matière de santé : création du nouvel hôpital et maintien de la maternité en lien avec la Clinique de Parc, arrivée du scanner et de l’IRM, création de la Maison de Santé Michel Gipeaux à Saint Pantaléon, création de la Maison des Spécialistes, futur Service de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) sur le site Hôpital-Clinique et futur Village Répit Famille (VFR) à Mardor,…

  • En matière de sécurité : nouvelle caserne de gendarmerie, nouvelle caserne des pompiers, création de la Police Municipale, mise en place du Conseil de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CSPD),…

  • En matière de formation : création d’Autun Morvan Développement Formation (AMDF), arrivée du Diplôme des Métiers d’Art devenu Licence, de nouveaux BTS et du Campus Connecté, accueil de formations dans le secteur Ferroviaire et de la Direction Régionale des CFA Bâtiment de Bourgogne dans l’ancienne Banque de France et à la gare, venue d’une cession du Service National Universel (SNU),…

  • En matière économique : création du parc d’activité Saint Andoche et accueil de deux nouvelles scieries, développement de la zone de Bellevue, rénovation des Halles et de l’Abattoir, création du Parc des Expositions l’Eduen, développement de la zone de Pont l’Evêque et de la plateforme e-commerce « Achetez en Autunois », extension de la zone de Saint-Forgeot,…

 

  • En matière d’habitat et d’urbanisme : nouveau quartier de Saint-Pantaléon (bâtiments, commerces, services, jardins solidaires, résidences intergénérations, parc Robert Schuman, …), nouveaux lotissements dont André Malraux, rénovation de l’habitat et des façades, nouvelle place du Champ de Mars et nouvelles terrasses de Centre-ville, préparation de l’aménagement des quartiers Deguin et Marchaux, rénovation des foyers résidences (dont Parc Fleuri) et résidences séniors, rénovation de l’ancien Foyer des Jeunes Travailleurs et création du Centre International de Séjour (Saint Ex), arrivée de l’action Cœur de Ville,…

 

  • En matière de transition écologique : nouvelle chaufferie bois, boucles d’économie circulaire autour du recyclage des déchets et sous-produits, recyclage des sables de fonderie et des sables d’eaux pluviales, création du Syndicat Mixte de l’Eau Morvan Autunois Couchois (SMEMAC) et investissement fort sur les réseaux d’eau et d’assainissement, circuits courts dans les cantines, achats avec le Groupement forestier et le Conservatoire Régional des Sites Naturels des forêts de Montmain et de Saint Sébastien, station de recharge des véhicules électriques à la gare, classement de protection de plusieurs forêts dont UCHON, nouvelle déchetterie, future unité de traitement des déchets ONESIM, …

  • En matière de mobilité : travaux du Meurger Blanc, MOBIGAM à la gare, navettes autonomes ferroviaires –Etang/Autun/Saint Pantaléon- à partir de 2023, rénovation de la ligne Chagny-Nevers via Etang (Voies Ferrées Centre Europe Atlantique), création des voies vertes de l’Autunois Morvan,…

 

  • En matière de culture  et de tourisme : achat de la prison panoptique, mise en œuvre du futur Musée Rolin devenu Panoptique d’Autun, création de Destination Autun -Espace Gislebertus- devant la cathédrale, lancement du projet scientifique et culturel du Muséum d’Histoire Naturelle, rénovation des façades du Théâtre Municipal, soutien à l’extension et à la rénovation du cinéma en centre-ville, nouvelle bibliothèque multimédia Bussy Rabutin, engagement de la procédure Patrimoine Mondial UNESCO à travers les Sites Clunisiens, semaine du Cirque, festival du journalisme, sculptures dans la ville, Carte Blanche à…, Garçon la Note, Biennales d’Art Sacré et d’Art Contemporain, Rendez-vous du Louvre, arrivée des Petits Chanteurs à la Croix de Bois, soutien au monde associatif, développement des jumelages et coopération (Japon, Espagne, Burkina Faso), numérisation des bibliothèques rurales,…

 

  • En matière d’organisation et de services publics : arrivée de la fibre et du Très Haut Débit, rénovation et mise aux normes PMR de l’Hôtel de Ville, unité de l’agglomération Autun-Saint Pantaléon, mise en place de la Communauté de Communes de l’Autunois (CCA) puis de la Communauté de Communes du Grand Autunois Morvan (CCGAM) alors excédentaire et génératrice de réserves financières, affirmation du rôle de pôles d’équilibres d’Anost-Cussy, Etang sur Arroux, Epinac et Couches, reconnaissance de « Petites Villes de Demain », arrivée en 2022-2023 d’un nouveau service des finances publiques déconcentré à Autun, visites présidentielle et ministérielles,…

 

  • En matière de sport : rénovation du centre nautique, éclairage et aménagement autour du plan d’eau, terrain « petits VTT » et Skate parc, descente VTT depuis le Mont Saint Sébastien et création du boulodrome, rénovation du Stade Saint Roch en 5 tranches, gymnase d’Epinac, arrivée du Tour de France en 2007, championnats de France et d’Europe de Triathlon, Master de pétanque et Trophée des Villes, …

 

  • En matière sociale : création du Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS), soutien au nouveau Laboratoire de la Sécurité Sociale rue de Parpas à Autun en s’appuyant sur France Services, rénovation complète de l’Hexagone, nouvelle Maison de la Petite enfance à Autun (Bel Gazou) et à Mesvres (les Petits Loupiots), soutien à la création de l’association solidaire AILES, …

 

  • En matière scolaire : réadaptation et rénovation de l’offre autunoise sur 4 écoles maternelles et 4 écoles primaires, maintien des écoles rurales, nouveau parvis de l’école Victor Hugo, nouveau restaurant scolaire au Clos Jovet, …

Enfin, je n’oublie pas que la première décision prise par le Conseil Municipal il y a 20 ans fut d’inscrire au fronton de notre maison commune, l’Hôtel de Ville d’Autun, la devise de notre République : « Liberté, Egalité, Fraternité ». A elle seule, elle est tout un programme si elle est mise au service du bien commun. Elle est aussi et surtout un engagement du quotidien.

3 commentaires

  1. Qu’un seul mandat ne devrait être toléré. Assez de ces cumulards de mandats et d indemnités ! Partout et nulle part. Il faut que ça change!

  2. Trop de cumulards malgré la loi en vigueur
    Être Maire (indemnités en conséquence de la population de la ville)
    Il ne lui suffit pas d’être maire seulement il est conseiller départemental donc autres indemnités en plus de président de commission cela augmente son indemnité.

    Les gilets jaunes ont raison car les politiciens gèrent leur carrière comme dans une entreprise. Pourvu que ça change.

    Les chômeurs ont vu leur chômage baisser et les politiciens ont vu leur indemnité augmenter.

    Il faut que ça change ! Trop c’est trop

  3. C’est marrant ça…les politiques se croient obligés de faire savoir par voix de presse qu’ils respectent la loi…et bien moi je n’ai qu’un boulot, (je n’aurais de toutes façons pas le temps d’en faire 2 sérieusement)et qu’un salaire…et je ne demande pas à la presse de le faire savoir à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *