Musée école – Encore la faute à Charlemagne !

C’était mieux avant…

Mythe ou réalité ?

 

Tableau 1960 (collection musée)

 

Là est la constante de l’avant, du présent et du futur

 

Nous avons tous une kyrielle d’instituteurs et d’institutrices dans le cœur. Tous ceux qui ont impressionné (au sens quasi photographique) notre jeune cervelle de moineau. Ce souvenir-là réunit le meilleur et le pire : on a adoré Mme. X ou M. Y, on a détesté M. V ou Mlle P. Comme Claudine à l’école a aimé et détesté tout à la fois la fameuse Mlle Sergent. Que sait-on d’eux et d’elles ? Rien. Ils et elles sont passés dans nos existences comme des images d’autorité, de devoirs, de leçons, de récréations, de réussites ou d’échecs. Et pour les plus de 50 ans, ils et elles s’associent à des encriers, des tableaux noirs, des craies ou des cartes murales. À nos enfants et petits-enfants, d’autres images resteront, depuis le poisson rouge de la classe jusqu’au premier stylo, la première tablette ou le tableau numérique et sa floraison d’images. Mais le maître et la maîtresse de la maternelle, promus profs au CE1 ou au CM2, seront toujours ces premiers repères adultes hors parents dont on ignore tout, au fond. Qui les a inventés, puisque ce n’est pas Charlemagne ? Comment apprenait-on avant Jules Ferry et sa grande réforme ? Et ces instituteurs de la « communale », comment étaient-ils formés ? Pourquoi les a-t-on appelés des « hussards noirs » ? Aujourd’hui, ces « professeurs des écoles » choisissent-ils toujours ce métier par vocation, passion, ont-ils toujours l’envie d’être le maître ou la maîtresse ? Nous avons tout appris à l’école, le monde, les autres, la vie. Auprès de ces passeurs dont nous fûmes un jour la joie, l’espoir ou l’inquiétude. Et qui, tous, nous ont aimés, malgré tout. Parce que leur métier l’exige (1).

Lire la suite sur : https://musee-ecole-montceau-71.blogspot.fr/

 

 

Rendez-vous le 7 septembre 2019

Ouverture exceptionnelle dans le cadre du forum

des associations

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *