Municipales 2020 – Saint-Vallier : les précisions de Carole Bonin

Suite à plusieurs articles et commentaires, j’ai finalement décidé de répondre pour éclaircir certains points.

Carole Bonin.

J’ai démissionné il y a un an du conseil municipal de Montceau pour des raisons effectivement personnelles et non politiques, ni liées au groupe de travail avec qui j’étais (et avec qui j’entretiens toujours de bonnes relations), ni liées à Mme Jarrot et son équipe (avec qui j’ai également des rapports cordiaux et corrects), car quelque soit les divergences d’opinion, j’ai toujours respecté les personnes qui s’engageaient pour leur ville, prenaient du temps pour améliorer le quotidien des citoyens (je rappelle que la majorité des élus d’un conseil est bénévole donc fait tout cela sur son temps personnel, seuls le Maire et les adjoints sont rémunérés car la charge de travail est très importante et nécessite souvent une réduction de son temps de travail donc une perte de salaire). Entre temps, j’ai déménagé à St Vallier , je suis donc inscrite sur les listes électorales de St Vallier et je ne peux plus me présenter sur Montceau, même si je le souhaitais.

Les attaques liées à mes engagements politiques et associatifs sont habituelles, seul le mot de « girouette » ne me convient pas car je suis dans le même parti politique (Europe Ecologie les Verts) depuis 15 ans et dans la même association (Réseau Education Sans Frontières) depuis 10 ans, c’est plutôt un engagement continu dans mes idées et convictions. Je comprends tout à fait que certaines personnes n’aient pas les mêmes inquiétudes que moi quant à l’avenir de notre planète d’une part, et d’autre part, l’accueil que l’on réserve en France (et globalement en Europe) aux populations qui fuient les conflits, guerres, tortures, mafias… Seulement, il ne m’est jamais venu à l’esprit d’insulter ces personnes et encore moins de manière anonyme.

Pour le reste des informations avancées ces derniers jours, je n’ai rien à communiquer davantage.

Je remercie les nombreux messages et appels de soutien que j’ai reçus ces derniers jours suite aux articles.

15 commentaires

  1. ma pauvre bichette…..

  2. On a tous des problèmes personnels mais on ne démissionne pas pour autant, fort heureusement !
    Et ce n’est pas votre travail qui prend tout votre temps loin de là ….
    L’écologie en France c’est du pipi de chat face à la Russie, Chine et États Unis donc quand ces pays pollueurs feront des efforts on en fera aussi.
    Les migrants et bien oui c’est triste je suggère à tous ceux qui trouvent ça inacceptable d’en prendre 2 ou 3 dans chaque famille, aïe plus facile à dire non ? J’ai un ami turc qui est né et travaille en France m’a dit c’est pas bien d’accueillir tout le monde comme ça
    mais au fait pourquoi ne se rendent-ils pas chez leurs frères dans les pays nord africains ??? Pourquoi seulement en Europe ? Et refusent de rester en Italie pour venir en France car il n’y a pas d’aide financière en Italie ou en Grèce ou en Turquie…..

    • ce sont des propos graves que vous avancez ! il ne faut pas oublier que les Français de souche sont peu nombreux surtout sur le Bassin Minier et que nous ne sommes pas à l’abri d’être obligés d’immigrer (voir la video de Big Flo et Oli ).
      heureusement qu’il existe des jeunes personnes prêtes a tout donner pour les autres, une génération qui relèvera le niveau de l’actuelle…
      Merci Carole pour tout ce que tu fais au lieu de prendre du temps pour toi et à consommer un maximum pour enrichir les GAFA

    • Votre ami turc est peut être ne en France mais ses parents ? Bien content d avoir été accueilli car cela fait un certain tps qu ils sont accueillis sur notre territoire
      Commentaire un peu mal placé je trouve

    • Renseignez-vous Nadine, avant de dire n’importe quoi.
      La plupart des syriens qui fuient la guerre se réfugient dans des camps en Turquie, au Liban, bref au plus près car ils n’ont pas les moyens d’aller plus loin.
      Seule une minorité parvient jusqu’en Europe.
      Et s’il vous plaît, un peu de solidarité, on parle d’êtres humains comme vous et moi..

      • Une minorité c’est une blague ! Je travaille dans une association dont je tairais le nom et je peux vous confirmer leur arrivée en masse et n’ayez crainte ils ne parlent pas français mais ils connaissent des mots comme : CAF, AME, assistante sociale etc….en revanche ce sont surtout des maliens, nigériens, afghans, albanais.
        Une chose est sûre également ils ne sont pas tendres avec nous.

  3. Nadine ,je complete votre commentaire,en Pologne aussi aucun migrant car aucune aide. Nous avons passé 15 jours a Cracovie entre europeen. Quelle tranquilité!

  4. a uen citoyenne
    n en vous déplaise ,nous sommes tres tres nombreux a penser comme Nadine et moi

  5. a une citoyenne
    ne vous en déplaise,nous sommes tres tres nombreux a refuser l accueil des migrants,etes vous prete a en accueillir chez vous?moi non

  6. A Nadine et JoJoJo
    On célèbre le centenaire de l’arrivée des immigrés polonais dans le Bassin Minier ! Les régimes qui se succèdent peuvent oublier leur histoire et la mémoire de leurs aînés ( qui n’avaient qu’un siècle d’avance et pas de mer à traverser ) , il n’en reste pas moins que personne , nulle part, à tous moments , n’est à l’abri de difficultés de tous ordres indépendantes de sa volonté , et d’être contraint à l’exil .
    On s’émeut collectivement devant le frêle cadavre d’un enfant déposé par la marée sur une plage, enfant que ses parents n’ont pas négligé mais essayé de sauver , mais on ne rechigne pas à donner le dernier coup de pied pour couler l’embarcation ! C’est qui’ils viendraient manger le pain des Français si on les laissaient faire !
    L’avenir de l’humanité n’est pas l’isolement d’individus décervelés dans des bulles étanches mais dans la survie et le progrès de la collectivité , la solidarité et le respect ; Si nous n’essayons pas d’avancer ensemble nous régresserons inéluctablement et ce monde là , nous n’en voulons pas .

  7. a fourt colette
    j ai participé au centenaire,ces gens comme mes grands parents sont venus pour travailler et non pour PROFITER des aides sociales

  8. A choisir ils auraient probablement préféré rester travailler chez eux s’ils avaient pu y vivre correctement .
    Terminé !

    • Bien dit Colette, il y en a marre de ces gens qui s’en prennent aux plus faibles parce qu’ils n’ont pas le courage de s’attaquer à nos vrais ennemis:
      les patrons-voyous qui profitent des aides de L’État mais licencient à tout va, les fraudeurs du fisc, les marchands de sommeil qui louent des appartements délabrés et profitent des abattements fiscaux.
      Ce sont eux qui appauvrissent vraiment la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *