Municipales 2020 – Lilian Noirot toujours seul au monde

Le troisième homme est finalement seul. Seul de sa liste a avoir été élu ce dimanche soir au second tour des élections municipales à Montceau-les-Mines.

Comme en 2014, Lilian Noirot va siéger seul au conseil municipal. Il pensait avoir atteint entre 10 et 12% ce 28 juin 2020, il arrive en réalité à 9.87%. Il est le seul des trois candidats en lice a perdre des voix entre les deux tours. « Elles sont allées du côté de Jarrot » pouvait-on entendre à la mairie ou lire sur les réseaux sociaux.

Bon joueur, Lilian Noirot a souhaité félicité Marie-Claude Jarrot de sa victoire républicaine. Toutefois, « Je déplore l’abstention massive. Aucun des 33 conseillers municipaux n’aura une légitimité totale » précise-t-il.

Il profite encore de l’occasion pour dénoncer les attaques sur sa personne et certains de sa liste. Il cible Laurent Selvez « dont j’attends toujours des excuses ».

Dans son rôle d’opposant à Marie-Claude et parfois à Laurent Selvez, il souhaite poursuivre son rôle qu’il a toujours tenu. « Ce sera une opposition intéressante, nous défendrons (il parle toujours au nom du groupe) les dossiers dans l’intérêt de Montceau et nous combattrons les dérives ».

Dans six ans, Lilian Noirot, 27 ans cette année, aura encore pris de l’expérience et va poursuivre et même intensifier les rencontres dans les quartiers. « Et notre site continue de vivre ».

La politique également.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. A mon sens nous avions trois personnes compétentes qui se présentaient, il n’y avait pas de place pour tous. Ce qui est dommage c’est qu’il faut répondre à un problème et à une urgence avec la réponse adapté dans l’instant. Monsieur Noirot était la réponse adéquat aujourd’hui à ce qui se passe actuellement sur la ville, on ne soigne pas un mal de genoux avec la même prescription que pour une rage de dent. Espérons que les choses ne s’aggravent pas encore et que le laxisme en vigueur soit vite contré. Mais c’est humain, si le monde était conscient de la réalité il n’y aurait pas d’un côté une minorité de gens qui exploitent et d’un autre côté une majorité de gens qui se laissent exploiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *