Municipales 2020 – Alain Philibert, ses amis ne lui veulent que du bien

En attendant, Alain Philibert inaugure, la cour d’école Casanova et le complexe sportif au Bey, l’un et l’autre aux Gautherets.

Officiellement, Alain Philibert n’a toujours pas pris sa décision. Le maire de Saint-Vallier est toujours en pleine réflexion. Le grand air Corse l’a-t-il aidé ? Alors, Alain Philibert, candidat ou pas candidat aux prochaines élections municipales ?

Officiellement car officieusement, il en est tout autre. Autour d’Alain Philibert, deux clans d’affrontent, la vieille garde qui lui conseille d’y retourner car les grognards sentent bien que la figure emblématique de Saint-Vallier est capable à elle seule de réunir les suffrages et garder encore Saint-Vallier sous pavillon communiste; et ceux qui ont une autre vision de la fonction de maire, des amis certes, de gauche bien évidemment mais qui, avec toutes les précautions requises pour ne pas le fâcher, lui font comprendre de se retirer avec les honneurs. « Les erreurs, ça suffit » profère toutefois un proche.

Néanmoins, dans la famille politique d’Alain Philibert outre ces deux cas de figures, dans l’hypothèse du renoncement du maire actuel, une poussée de fièvre s’est déclarée à l’évocation de son successeur en tant que tête de liste. Chez les communistes, Christophe Dumont, l’adjoint à la culture et à l’éducation, ne fait pas l’unanimité. Ils sont trois notamment, une femme et deux hommes, Catherine Matrat (adjointe aux sports), Julien Garçon (conseiller municipal de la majorité) et Christian Tramoy (responsable du PCF sur Saint-Vallier) à avoir voulu faire barrage à Christophe Dumont.

Richard Taiclet, premier adjoint, tire sa révérence 

Car ces derniers temps, selon Richard Taiclet, premier adjoint au maire, « les tensions se sont apaisées ». Christophe Dumont reste pour le moment le mieux placé même si Alain Philibert, l’indécis,  a quelque peu rabroué son adjoint à la culture, estimant qu’il en faisait un peu trop. Christophe Dumont lui ferait-il de l’ombre ?

D’autres, sur Saint-Vallier, sont prêts à une levée de boucliers pour s’opposer à l’adjoint à la culture.

D’un autre côté, Richard Taiclet, comme il l’avait laissé sous-entendre, ne repartira pas. Philibert sans Taiclet, c’est Roméo sans Juliette.

Enfin, d’après des confidences à des proches, Alain Philibert l’a dit, « j’arrête ».  Info ou intox ?

Dans son camp, il est grand temps qu’Alain Philibert prenne et fasse connaître sa décision, fait-on savoir. « Il a été un bon maire mais aujourd’hui, il doit tourner la page » ajoute-t-on.

Remarquez, outre la candidature, la seule à ce jour de Samuel Brandily, même dans l’opposition, du côté de Denis Beaudot, Martine Durix et même Thierry Mallot, même si des discussions ont été entamées entre eux, les négociations se poursuivent. Liste commune, chacun sa liste ? Les paris, là encore, sont ouverts.

Jean Bernard

10 commentaires :

  1. Attention l informateur attention .Ça commence à me chauffer…..

  2. M. Gérald Philibert . Vous ne devriez pas menacer un journaliste qui par ces articles fait vivre la démocratie.
    Il est vrai qu’il a levé un lièvre à la Mairie de St Vallier et que cela lui vaut haine de votre part.
    Vous êtes la filiation du premier magistrat alors vous devriez garder vos nerfs car en distillant des menaces vous ne montrez pas l’exemple et ne rendez pas service à votre père.
    D’ou le dicton  » lorsque l’on a rien à dire il vaut mieux fermer ………….  »
    Jean Bernard continuez à écrire comme vous le faites sans parti pris. Merci vous nous régalez.

  3. Germaine, occupe toi de ton cul…j en ai rien à foutre de ce bouffon…..tout ce que je vois c est qu’ il attaque mon père en disant des conneries. Il se croit où lui…il a fait quoi dans sa vie ?Quand il aura fait un centième de ce qu’ à fait mon père, il pourra l ouvrir.je vais te dire ce qu’ il veut,c est que mon père parte et que son pote le plou prenne le trône.a ma place tout le monde ferait pareil.si ils veulent la place,qu’ ils fassent en sorte de la mériter avec des arguments cohérents ,pas avec des mensonges.nan mais c est quoi ce monde de merde?

  4. les propos de Gérald Philibert sont inacceptables et j’espère que les protagonistes cités dans l’article réagirons activement….

  5. Vous êtes pathétique. J’en arrive même à me demander si vous êtes encore en pleine possession de vos moyens? Le premier ennemi de votre père n’est pas un opposant mais vous même.
    Gardez vos nerfs jeune homme car en continuant de la sorte vous nous confortez dans notre volonté de voir la famille Philibert disparaître du paysage politique.
    Quant à mon cul je vous remercie tout va bien 😊

  6. Germaine,
    Je ne cautionne pas les termes employés par Gérald PHILIBERT, mais vous ne croyez pas qu il serait grand temps d arrêter cet acharnement médiatique contre MR le Maire et sa famille.
    On peut comprendre la réaction de son fils.

  7. Ceux qui perdent 15j jours de congé pour faire plaisir aux banques pour une soi disante crédibilité et ainsi accéder aux crédits de ces banques tant choyées.?
    Ceux qui partent à mille à Sanvignes pour une buvette hors cadre réglementaire alors que les licences vont se multiplier pour comme si on découvrait les liens sociaux qui peuvent se créer dans ces lieux où on a le droit et même le devoir de refaire le monde?
    Ceux qui successivement ont fait revenir le Maire sur ses décisions comme récemment des agents ?
    Ceux qui se plaignent des scores électoraux ?
    Ceux qui ont un robot comme partenaire de chant ?
    Etc,etc.. mais le summum c’est d’avoir osé demander une augmentation du point d’indice à Macron à Autun pendant le grand débat (voir BFM). La réponse de Macron à notre premier magistrat est magistrale et après ça vous ne nous refairez plus le coup de « l’humain au centre de tout « .
    Mais on retiendra le sempiternel «  on s’en sortira par l’école « . Sans blague ?

  8. Monsieur l’Informateur,

    Voilà où mènent des propos infondés. je vous invite à bien vérifier vos sources lorsque vous recueillez des informations.
    Tout cet étalage de faits infondés n’apporte aucune plus-value aux habitants de Saint Vallier.
    C’est regrettable.

  9. De l’article aux commentaires , je suis d’accord avec Daniel Laroze , ça ne vole pas bien haut, et ça n’apporte rien à personne , sauf à celui qui a décidé délibérément de s’en amusé et qui écrit ce qu’il a envie , peut_être pour sa cour. effectivement c’est regrettable

  10. Mr Gérald philibert, je peux comprendre que cela vous agace mais je pense que les propos que vous tenez ne sont pas à la hauteur de votre père. Répondre, c’est donné du grain à moudre à ses détracteurs. Votre père a suffisamment les épaules larges et n’a nullement besoin de vous pour mener campagne. Cela vous a sûrement fait du bien d’exter votre colère mais sachez qu’elle dessert votre père. Prenez du recul s’il vous plaît

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.