Montceau – Richard Galliano, un super tempo

Richard Galliano en concert à l’Embarcadère à Montceau-les-Mines, croyez-nous ou pas, c’était un événement. Imaginez Neymar jouer sur la pelouse des Alouettes, c’est du lourd. Galliano et le Brésilien, c’est du pareil au même. Du talent à l’état pur, des pépites, des virtuoses.

Galliano joue de l’accordéon comme Liszt laissait courir ses doigts sur le clavier du piano. Main droite, main gauche, celui qui le 12 décembre prochain va fêtes ses 50 ans de carrière à la salle Gaveau à Paris, donne à l’instrument une noblesse que rarement un musicien atteint.

Il ne joue pas, il respire sa musique. Le public lui, même s’il n’a pas massivement répondu présent (200 personnes), prend d’un coup 5 voire 6 G en pleine face, les oreilles grandes ouvertes, le souffle coupé, le regard étoilé. Ecouter Richard Galliano interpréter Libertango d’Astor Piazzolla, c’est monter à bord d’un Rafale, franchir le mur du son tout en souplesse, brutalité et légèreté. C’est un vol à émotions variables.

Au milieu de sa cage de lumière particulièrement étudiée, l’artiste qui approche les 70 ans, virevolte. Alors on lui pardonnera son retard sur scène, « j’écoutais un grand accordéoniste hollandais dans ma loge et j’ai laissé passer l’heure » s’est-il excusé.

Son coeur bat anormalement à trois temps, celui de la valse ou du tango qui boîte quand le nôtre s’arrête pour capter la moindre vibration du piano à bretelles. Parce que la musique jouée à ce niveau, élève l’esprit.

Alors autant finir par la Javanaise celle de Greco écrite par Gainsbourg :

Avant d’avoir eu vent de vous mon amour
Ne vous déplaise
En dansant la Javanaise
Nous nous aimions

Le temps d’une chanson

Le temps d’un concert, Richard Galliano et Montceau-les-Mines se sont aimés.

Jean Bernard

 

2 commentaires

  1. Joli commentaire JB ! Nous avons tant soif de culture en ces moments troublés …troublants…trous noirs…? Résistance par l’art sous toutes ses formes !!

    • tout à fait d’accord avec Patrick non seulement le spectacle était sublime mais le commentaire de JB est une perle de littérature,tout comme celui ,légèrement au dessous de celui de JB ,montceau news à très bien aussi résume la soirée,
      encore une fois comme le dit l’adage ,les absents ont eu torts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *