Montceau – On a marché sur la lune au Baraillot

Une nuit chaude, agréable sous un ciel étoilé. Ne manquait plus que Neil Armstrong pour marcher sur la lune, sur cette mer de la tranquillité se mettre à rêver. Un pas au Baraillot, mais quel pas !

Vendredi soir au musée du camion à Montceau-les-Bains règne une ambiance poétique. Au clair de lune mon ami La Bebar prête volontiers ses classiques qui ne le sont plus, ne l’ont jamais été mais qui résonnent encore et encore. Une belle mise en bouche autour d’un bon bout de fromton alimenté d’un sympathique rouge verdoyant.

Une montée dans les graves avant la grande descente à table, toutes étalées dans la cour dans ce coin à la fois reposant, rafraîchissant et presque lunaire.

Pas de homard au comptoir, ici on se détend envers et contre tous, ni pétales de roses pour accueillir Freddie Mercurey. La digestion est parfaite, sa voix accompagne délicatement les mets et augmente la pression dans le verre.

Chaude soirée que seul le Baraillot propose dans sa version jamais définitive. Une esquisse pour mieux revenir.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *