Montceau Olympic Natation – Objectif, un record du monde au téléthlon

Nager 90 kilomètres en 24 heures pour un nageur du MON à l’occasion du téléthon en décembre prochain.

A Montceau-les-Mines, la natation se conjugue à tous les temps. A Montceau Olympic Natation, on ne se contente pas seulement de se jeter à l’eau, d’aligner des kilomètres de nage et refaire surface avec un bon chrono à la clé.

Au club, la natation se développe comme les muscles d’un athlète dont les performances témoignent de sa bonne vitalité. Aussi faut-il un contexte favorable pour que l’excellence émerge. C’est en substance le discours qu’a tenu le président Philippe Charles à l’assemblée générale.

Déjà, une bonne nouvelle. Elle provient des finances. Cette année, elles sont équilibrées contrairement à l’exercice précédent qui présentait un déficit de 19 000 €. Effacer une telle dette est preuve, là encore, d’une gestion rigoureuse.

Au MON, on multiplie les actions, celles auprès des jeunes dans la formation ou encore avec « J’apprend à nager » qui pendant ces vacances d’automne, concerne 50 enfants encadrés par les membres du clubs. D’ailleurs, le MON a été labellisé club formateur.

Côté organisation, nous retiendrons évidemment la réussite des championnats de France N2 « avec le soutien sans faille du directeur du centre nautique, David Prost et de la ville » relevait Philippe Charles.

Dans un tout autre domaine mais tout aussi valorisant, le MON va participer le 7 décembre prochain au téléthon. « ce sera un gros événement puisqu’un de nos athlètes nagera pendant 24 heures avec pour objectif de battre le record du monde » révèle le président.

Gilles Grabski, un Ardéchois désormais licencié à Montceau, espère nager 90 km en 24 heures. « Pour les connaisseurs, c’est nager en moyenne 1’25 » au 100 mètres » précise Philippe Charles.  Il aura besoin de soutien.

Voilà de quoi terminer l’année 2019 sur une très belle note.

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.