Montceau – LOCATRANS Génelardais nouveau propriétaire de l’ex-SIAP

En matière économique à Montceau-les-Mines, les bonnes nouvelles, sans être fracassantes, sont toujours bonnes à prendre. Après le lancement des travaux du projet « Jardiland » avec l’arrivée de la FNAC plus deux autres enseignes, ce jeudi, à l’occasion du petit déjeuner des entreprises initié par la municipalité qui s’est tenu chez ERION France aux Chavannes, Guy Souvigny, adjoint au commerce et à l’économie annonce : « L’ex-bâtiment SIAP a été acheté par LOCATRANS Génelardais. Son Pdg devait même participé au petit déjeuner mais un déplacement l’a contraint à décliner l’invitation ».

« Effectivement, j’ai dû me rendre à Dijon » précise au téléphone Cyril Gilot.

La société SIAP a beaucoup fait parler d’elle fin 2017, début 2018. Installée en bordure de la RCEA sur la zone artisanale Sainte-Elisabeth à Montceau-les-Mines, elle a été mise en liquidation judiciaire et la totalité des quarante-quatre emplois a été supprimée.

Depuis, le bâtiment de 7000 m2, entièrement vide, a été mis en vente par un liquidateur. Plusieurs acheteurs se sont manifestés et c’est LOCATRANS Génelardais qui, aujourd’hui, en est le nouveau propriétaire. Spécialisée dans le transports routiers de fret, l’ex-SIAP va devenir un centre de logistique.

« Nous avons besoin de réaliser des travaux, les locaux sont très très sales, notamment » rapporte Cyril Gilot. Il espère une ouverture courant janvier 2020.

Comme son nom l’indique, LOCATRANS Génelardais, a débuté à Génelard, puis Perry-les-Forges avant d’établir son siège social à Torcy et possède deux agences, à Palinges et Longwy.

Outre la surface, « c’est bien évidemment l’emplacement qui a fait pencher la balance » explique le Pdg. « En termes d’images, en bordure de RCEA, le bâtiment est très bien situé ».

LOCATRANS emploie 110 salariés, la plupart des chauffeurs routiers. L’ouverture de cette plateforme logistique zone Sainte- Elisabeth, va nécessiter l’embauche de personnel. Combien ?

« A cet instant, il n’est pas possible de préciser le nombre mais effectivement, nous aurons besoin de caristes, de chefs de quai… » indique Cyril Gilot.

Déjà l’ex-bâtiment de la SIAP va revivre sous une autre forme et ne pas finir en friche. Une première étape, avant la suivante.

Jean Bernard

3 commentaires

  1. Je me demande à quoi servent ces petits déjeuner d’entreprises ? Les réunions ne peuvent elles pas se faire simplement en mairie ? Oui , les travaux sont lancés vers Jardiland mais en contre parti 2 commerces ferment au centre ville : contry shop et la maison du bon linge . Il n’y a pas de quoi se réjouir … beaucoup trop de commerces vides en centre ville !!! C’est là qu’il faudrait essayer de rouvrir des commerces , on aurait plus envie d’aller se promener en ville ….

    • Il y a aussi l’épicerie restaurant Min Chine, rue du 11 novembre 1918, un authentique restaurant chinois avec à sa tête un sympathique chef chinois qui ferme… C’est bien dommage car sa cuisine était vraiment bonne.

  2. Mais pourquoi toujours des critiques?!…
    Pour info la maison du bon linge et Country ont fermé pour cause de retraite et n’ont pas trouvé de repreneur… Hélas… c’est bien dommage évidemment.
    Mais ce n’est pas la faute de la municipalité…
    Croyez vous un seul instant que l’on fait ouvrir des commerces par enchantement ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *