•  

Montceau – Les fantômes de la résistance, ils sont flippants

Une marche théâtrale, une marche des fantômes de la résistance, « nous sommes les marcheurs blancs ».

Que venaient faire ces créatures dans leurs combinaisons blanches et masques blancs dans les rues piétonnes de Montceau-les-Mines ce samedi matin ?

De la résistance tout simplement. Des zombies en quête de vérité pour ne pas sombrer dans les mensonges du gouverrne-ment.

Voilà un an que la crise sanitaire a pris le pas sur nos libertés, pas de droit de sortir, pas le droit aux câlins, pas le droit de faire la fête, pas le droit d’aller au cinéma, pas le droit d’aller au spectacle. Le droit de travailler, oui !

« Notre crime est de vouloir respirer, notre crime est de vouloir se réunir, notre crime est de vouloir vivre ».

Dans les rues piétonnes, ce cortège presque funèbre aux allures de morts-vivants a fait flipper plus d’un passant. « Ils font peur ».

« Ne laissez pas vos enfants penser par eux-mêmes, c’est dangereux. Vivez dans la peur » clamait le haut-parleur.

« Le virus est très contagieux, isolez-vous ».

« Le chant tue, la fête tue ».

Et si c’était ça le monde d’après ?

« Notre crime est de ne plus croire les mensonges médiatiques ».

Jean Bernard

47 commentaires

  1. Vous oubliez quelques une de nos libertés essentielles:
    – pas le droit d’être malade
    – pas le droit de mourir
    – pas le droit de contaminer les autres
    Donc: pas le droit d’être égoïste …………….
    Au fait, pourquoi mettez-vous un masque? Pour vous protéger?
    De la contamination? De la honte de votre désinformation? Pour assurer votre anonymat?

  2. Flippant ? Non. Lamentable, ridicule….oui

  3. Doublon ? N’importe quoi

  4. Pierre Antoine VINCI

    Au delà de cette grotesque mise en scène , notons cependant un point positif !
    Endosser une « combinaison de travail » a dû être vécu comme une « première » pour certains d’entre eux !
    Souhaitons qu’ils restent « contaminés » par le concept !

    • Je suis d’ordinaire très modéré car je n’ai jamais eu la prétention de détenir la vérité infuse mais la coupe est pleine. Franchement, arrête, tu m ’insupportes !
      Quand on n’a d’autre argument que de traiter successivement de paresseux, d’assistés, d’illettrés, de réfractaires, d’islamo-gauchistes, de fascistes ou plus récemment de complotistes (c’est à la mode en ce moment) tous ceux qui dénoncent un système ultra libéral qui détruit la planète, l’économie locale et Nationale, aggrave la fracture sociale et nuit à la cohésion Nationale, on la ferme.
      OUI ! ON LA FERME ! Ne serait-ce que par respect pour les gens comme moi qui ont travaillé jusqu’à 65 ans avant de pouvoir prendre leur retraite , payé leurs impôts rubis sur l’ongle et nous sommes nombreux, artisans, commerçants, agriculteurs, petits patrons à avoir « trimé » des 70, 75 Heures semaines pendant des dizaines d’années. Je ne me plains pas. Au moins notre emploi ne dépendait que de nous. Il n’en est pas de même des salariés qui après avoir donné toute leur énergie, leur compétence pendant des années à leur entreprise se retrouvent du jour au lendemain licenciés au gré d’un management financier. Les Houillères, PPM, Jeumont-Schneider, Gerbe etc., ça te parle ?
      Et tes gamins, ils vont bosser où ? Comme les miens, ils vont partir à l’étranger, à Lyon ou sur Paris ? Crois moi, c’est triste de ne voir ses enfants et petits enfants qu’une où 2 fois par an dans le meilleur des cas. Vraiment, du fond du cœur, je ne te le souhaite pas.

      • Pierre Antoine VINCI

        « tu m’insupportes » … rassurez-vous monsieur le théoricien de la pensée révolutionnaire … c’est parfaitement réciproque !!
        Quant à m’intimer l’ordre de « la fermer » , je reconnais bien là l’extrême « tolérance » des irréductibles défenseurs des libertés !!
        Le reste de votre commentaire ne mérite pas qu’on s’y attarde … comme d’habitude insipide et uniquement centré sur votre petite personne !
        Je ne peux rien pour vous … je suis ingénieur en mécanique des fluides … pas psychiatre !!

        • En attendant vous faites que vs y attarder lol …. vociférer ..

        • Monsieur Vinci,
          Si j’ai touché votre égo, comme le suggère le ton de votre post, croyez bien que je le regrette et vous prie de m’en excuser. Ne vous sentez pas « visé ». En fait ce « coup de gueule » ne s’adressait pas tant à vous que, bien plus largement, à toutes celles et tous ceux qui faute d’arguments s’en prennent aux individus ne pensant pas comme eux en les insultant. Vous remarquerez que cela n’est pas mon cas ni à votre égard ni envers personne d’ailleurs.
          Je vous remercie au passage du fait de m’avoir proclamé « théoricien de la pensée révolutionnaire ». C’est un grand honneur que vous me faites.
          Au fond ce rôle me plait bien, même si franchement, je n’avais jamais pensé jusqu’alors, l’endosser vu que je n’ai jamais, de toute ma vie, adhéré à aucun mouvement politique. Je pensais n’en avoir ni la culture, ni les compétences. Vous m’ouvrez des perspectives…
          Je regrette juste que votre post se termine (faute d’arguments encore une fois sans doute) par une allusion touchant à mon état de santé mentale. Cela ne m’affecte aucunement. Je sais qui je suis. Cependant, Je ne voudrais pas, qu’en cette période troublée, votre conclusion dissuade des gens gagnés par l’angoisse ou la dépression de consulter un psychiatre. La dépression, voire la folie n’ont rien d’infamant. Ce sont des maladies comme les autres et il n’y a nulle honte à consulter un spécialiste quand on est souffrant.
          Les seules critiques que je vous ferai seront :
          D’une part, de n’avoir pas réagi lorsque je souligne les multiples fermetures d’usines sur le bassin minier. Ingénieur en mécanique des fluides, PPM par exemple, cela doit vous parler quand même…
          D’autre part, d’avoir une vision très particulière de l’exercice des libertés. Se défendre des agressions, des insultes et demander impérativement que ça cesse est-ce une preuve d’intolérance.
          En bon théoricien de la révolution, Je vous rappelle que la liberté de chacun finit quand commence celle des autres. Le premier droit de chacun est le droit au respect. Je vous invite à réfléchir dans cette affaire à qui est l’agresseur et qui est l’agressé ? Qui est insultant et qui est insulté ?

          • Pierre Antoine VINCI

            Aucun problème monsieur JLB71 , mon « égo » n’a pas souffert !
            Dans la logique du style d’échanges sur ce genre de forum je pense que nous sommes tous enclins à nous laisser submerger par « l’effet Knobe » qui incite notre cerveau à critiquer plutôt qu’à féliciter !
            Mais , force est de reconnaitre que les divergences d’opinions stimulent l’éveil des consciences !
            Continuons donc !!

      • Merci JBL71 de remettre certains commentateurs haineux à leur place… on les appelle les haters et à part tout critiquer,ils ne servent à rien!
        Oui le système ultralibéral est injuste, violent et destructeur de notre belle planète. Et faire réfléchir la population est mal vécu par ceux qui le défendent aveuglément, et qui.ont bien pru de connaissance en économie et en histoire sociale.

    • Alors, je ne sais pas ce que vous faites dans la vie, mais sûrement quelque chose qui vous laisse penser que vous êtes meilleur que les autres et plus intelligent (contrairement à votre commentaire non constructif), ni quel est votre âge mais pour votre gouverne, sachez que 90 % de l’équipe est retraitée et qu’ils ont travaillé toute leur vie…..

      • Pierre Antoine VINCI

        Sans doute considérez-vous que défiler masqués et que poster des commentaires anonymes sous pseudos ridicules relèvent d’actes très « constructifs » !!
        Personnellement , je ne me cache pas !
        J’assume mes paroles et mes actes en postant sous mon vrai patronyme !
        Alors , vos leçons de bienséance …

        • Cela ne nous donne pas votre âge mais mon vrai nom est Fanny Morlet et je n’ai aucun problème pour ce qui est d’assumer….
          Mais déjà, ingénieur, je comprends mieux, respect…

          • Pierre Antoine VINCI

            Pour satisfaire à votre curiosité , sachez madame Morlet que j’aurai soixante seize ans le douze juin prochain et que contrairement à notre ami JBL , théoricien autoproclamé de la pensée révolutionnaire du bassin minier , je répugne à ne parler que de moi !

            « Mais déjà, ingénieur, je comprends mieux …. »
            Eclairez-moi … Insinueriez-vous que parce que je suis ingénieur , je suis forcément riche et « réac » et que mon passe-temps favori est de taper sur le petit peuple ?
            Si c’est le cas , sachez madame que vous vous trompez lourdement !
            Que savez vous de mes origines , de mon parcours , de mes pensées profondes et de mes actions concrètes en direction de gens que la CGT et autres « humanistes » de gauche laissent insidieusement s’enfoncer dans la pauvreté intellectuelle et la frustration sociale la plus totale ?
            Contrairement à ceux qui n’ont de cesse de mordre la main qui les nourrit , j’ai toujours pensé qu’il était préférable de faire preuve de courage , d’un peu d’ambition et de « beaucoup » de travail pour être vraiment crédible et utile à son pays et ses concitoyens !

          • Monsieur à été courageux, saurons nous quant à vous qu’elle est votre profession pour pouvoir juger que parce que ingénieur il est aisé, comme si l’on disait que les instit sont tous des fainéants car effectivement font moins d’heures qu’un ingé ?!

        • Cela s’appelle une performance artistique @Pierre Antoine. L’art sert à s’interroger sur les évolutions de notre société et ses dérives.

          • Pierre Antoine VINCI

            Aaaaaaah … mais bien sûr … c’est de « l’art » … suis-je bête !!
            Permettez-moi néanmoins de vous faire observer que la teneur artistique de la « performance » est semblable aux visages … bien cachée !!

          • Merci Julie pour cette explication brève et concise
            Quand à Pierre Antoine, je n’est jusque là porté aucun jugement sur vous contrairement à vous qui avez clairement fait comprendre que les gens qui ont fait cette manifestation étaient des gens qui ne travaillaient pas et cela me hérisse le poil, quand on juge sans savoir, donc, j’ai réagi !!
            Quand au fait de votre poste de travail, vous êtes donc retraité et non plus ingénieur et je ne me permettrai pas de juger votre personnalité en fonction de votre carrière professionnelle, au grand jamais !!!
            Mon propre père qui aurait votre âge l’était et était un gros travailleur et m’a élevé avec ce goût du travail et des choses bien faites
            Le pire dans tout cela c’est que j’ai eu une entreprise durant plusieurs années dans la robotique avec 15 hommes salariés dont la moitié étaient des ingénieurs et que dans cette équipe, la chose extra ordinaire était le salaire égal pour tous, car il n’y avait pas de petites mains ou de petites têtes, donc vous voyez bien que je suis sûre que l’on pourrait s’entendre, sauf apparemment sur la liberté de penser
            J’espère juste que si un jour existe où l’on devra choisir l’appartenance politique de nos enfants à la naissance comme certains choisissent leur religion, je ne serais plus de ce monde.
            A bon entendeur et au plaisir de vous rencontrer un jour peut-être

        • unlachesouspseudonymequiprotegesavieprivee

          Non, sérieux, en vrai… c’est cool d’être ingénieur. Mais ce n’est clairement pas une vaccination contre la bêtise. Tu aurais pu critiquer la performance à la limite, mais tu as clairement préféré le shitpost et l’attaque personnelle. Fais pas l’offusqué après. :3

      • Merci pour l’avoir souligné.

  5. Les gilets jaunes en fantome blanc manquait plus que Fantômas

    • Erreur pas les gilets jaunes
      Perdu lulu

      • Allez, dis nous ki c’est ki ? (Lol). Les paris sont tout vert s’ils ne sont pas jaunes, moi je penche plutôt pour le blanc des soignants…
        C’est eux qui dérouillent, c’est eux qui dénoncent…

        • vu les commentaires et les reactions, rien de jaune, mais toutes les nuances de rouges coco et merlu dont JBL nous montre la « tolerance » qu’ils ont quand on refuse de penser comme eux le font mais seulement entre eux

    • Et non pas de jaune,et vous vous etes bien derriere vos ecrans
      Cachez coincez
      Aigri

      • Pas aigri du tout et super content de voir cette magnifique manif bien relayée par cet article et qui suscite tant de commentaires. Le but est atteint.
        En même temps, tous les moyens sont bons tant qu’ils sont respectueux de l’intégrité physique et morale de tout un chacun quel qu’il soit.

  6. C’est vrai que la « liberté » nécessiterait une meilleure définition chez certains.

    • C’est à dire ? La liberté de manifester est la base de la Démocratie et affirmée par les textes. Qui dénonces-tu au final ? Les « fantômes » qui en usent légalement ou bien ceux qui s’offusquent de cet événement ?
      C’est sans doute clair dans ton esprit mais relis toi STP et tu verras que ton message est très ambigu.

  7. l'explication de curieux me parait etre la meilleure de toutes

    et j’ai comme l’intuition que sous les masques il y a deja des tetes vues et revues et qu’on revoit souvent, plutot en rouge et jaune qu’en blanc

    • Pas de jaune perdu lulu

    • J’ai été sur le lien de curieux (fort intéressant au demeurant) et j’ai moi aussi comme l’intuition que certains commentaires ici ne nécessitent pas forcément de disposer d’un QI de 75 pour en être l’auteur (lol).
      Pour comprendre ma réponse, il faut suivre le lien mais j’y ai vraiment appris des choses au plan scientifique. Merci à curieux qui pour le coup porte bien son nom.

  8. Enfin, un vrai cirque !

  9. Moi je trouve cela fantastique….. Belle mise en scène, il fallait y penser et oser dire ce que beaucoup pensent mais n’osent dire. BRAVO.

  10. la "culture" est enfin de retour

    bonne nouvelle, le coronacircus est de passage a montceau et les clowns ont defile

  11. Infiniment saine cette opération. Prendre le dessus sur ce virus qui abrège la vie des très vieux fragiles, bien sûr… Mais prendre le contrôle autoritaire sur l’ensemble de la population, avec une armée policière obéissante jusqu’à l’absurde, une propagande ahurissante des médias maniant la peur, la science devenue alibi, jusqu’à faire de la population un troupeau de moutons terrorisés…. Bel avenir en perspective !
    Bravo à ceux qui aident à en prendre conscience !

  12. Moi je pense que la liberté et une pur invention et une pur foutaise au même titre que la non liberté ! À méditer.

  13. Mais vous croyez quoi, L’Benoit ?
    Que la vie pouvait continuer comme avant, même sans cette bestiole ?
    Vous semblez regretter que scientifiques et médias soient libres de diffuser ce qu’ils souhaitent et surtout vous considérez vos semblables comme des moutons ? Oh shocking !!
    Si c’est le cas, vous devriez arriver à les (nous) convaincre ?
    Et si une vérité était ailleurs ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cloaque_comportemental

    • Encore un lien intéressant qui valide en partie mon commentaire quand il démontre par expérience scientifique qu’en situation anormale (on s’en doutait un peu…) se développent des comportements déviants (ce que j’appelle les dommages collatéraux).
      Par compte, je ne vois pas en quoi, cette constatation invaliderait les propos de L’Benoit. Il y a aussi des études scientifiques qui démontrent qu’assénées de manière répétitives, les pires contre-vérités, finissent au bout d’un certain temps, par être acceptées de ceux et celles qui les reçoivent (là aussi, on s’en doutait un peu). Cela s’appelle de la propagande largement utilisée en tous temps et en tous lieux par les régimes autoritaires.
      Pour élargir le débat et lui donner une petite dimension philosophique, d’une manière générale, je regrette qu’on ne prenne pas assez en considération (sur les réseaux sociaux ou dans la vie réelle) la vision de l’autre pour se construire soi-même. Pour cela, il faut s’ouvrir à ses frères et sœurs humains sinon, on se replie sur soi-même et on n’avance pas.
      Je vais prendre un exemple concret et récent qui m’a valu pas mal de critiques plus ou moins amicales de la part de mon proche entourage.
      Je veux parler du mouvement des gilets jaunes. Au départ, pour le décrédibiliser, les médias ont beaucoup insisté sur le fait qu’il y avait beaucoup de militants du Front National au sein des gilets Jaunes. D’où les remarques acerbes à mon égard. Je cite : « Qu’est-ce que tu vas faire avec ces fachos ? » « Tu nous déçois ! ». Je n’ai pas écouté le chant des sirènes (d’alarme). Mon attitude a toujours été, je vais, je vois, je réfléchis, je tranche. J’ai donc continué à aller rencontrer ces gens qu’on me décrivait comme des épouvantails. Qu’ai-je vu ? Certes, parmi eux des électeurs de Le Pen qui ne s’en cachaient pas mais qui dans leur immense majorité (pour reprendre l’expression) étaient fâchés mais pas fachos. En discutant avec eux, j’ai juste rencontré, pour la plupart, de braves gens ayant vécu au quotidien des situations dérangeantes et quelquefois traumatisantes. Ceci m’a permis de toucher le fond du problème, de me sortir du dogme et d’envisager quelles sont les mesures propres à éradiquer la source du mal.
      J’ai pris cet exemple mais, à l’opposé, j’aurais aussi bien pu dénoncer les gens de droite et leurs préjugés anti-communistes primaires. Non les communistes Staliniens ne sont pas majoritaires dans leurs rangs. Là aussi beaucoup de braves pères et mères de famille.
      Non, notre personnalité n’est pas gravée dans le marbre à notre naissance. Il n’y a aucune fatalité. Elle se forge au gré de nos rencontres dont certaines sont déterminantes. Halte aux classifications réductrices !
      Je suis à la fois croyant et Laïc. Je suis patriote sans être Nationaliste. Je suis homme et anti sexiste. Je concilie pragmatisme et utopie etc. etc.
      Toutes ces contradictions apparentes ne me gênent nullement. Elles ont été repérées, mesurées, intégrées, digérées et je sais exactement où j’en suis. S’ouvrir aux autres, c’est s’ouvrir à soi-même…

  14. Elles sont si peu nombreuses ces personnes qui osent dire tout fort ce qu’ils pensent… Bien entendu je ne parle pas d’écrire un commentaire sur un article de journal ou de donner son avis pendant un repas familial.
    Ces personnes ont des choses à dire, et elles le font d’une manière tout à fait respectueuse.
    C’est quand même mieux que de péter des vitrines de commerçant, bruler des voitures et j’en passe non ? Est ce que les personnes ici qui les critiquent et qui visiblement n’aime pas cette manière de faire, préfèreraient de la casse ?
    Rien que pour ça ils méritent tous le Respect.
    Etre d’accord, pas d’accord, qu’importe ? Une vague de haine est elle obligatoire pour ces personnes qui ne font rien de mal ?
    Oui vous n’êtes a priori pas d’accord avec eux, et alors ? Doit-on être méprisant forcément ? Ou est la tolérance ?
    Chacun aime bien qu’on respecte ces idées je pense, vous les premiers.
    Respecter les pensées/idées des autres ne veut pas dire qu’on les approuve forcément, ce sont deux choses différentes.
    Moi je prends ce soir quelques minutes pour dire à ces « Marcheurs blancs » que je les trouve très courageux et qu’ils ont mon plus grand Respect, sincèrement.

  15. D’abord bravo au photographe !
    En cette période où nous sommes privés de manifestations artistiques, je pense que la série de photo (expurgée de 2 ou 3) montrant ce défilé dans des rues quasi désertes pourrait être exposée en des lieux culturels. Pourquoi ? Parce que l’essence de l’art est d’interpeller et de susciter des émotions. Pour le coup, c’est réussi.
    Ensuite, MAIS au MÊME niveau, bravo aux fantômes ! Bravo pour leur créativité! Leur efficacité est remarquable. Logistique, communication, timing, cohésion, tout est parfait.
    On aimerait que nos dirigeants en prennent de la graine pour gérer la crise sanitaire.
    Je remercie les acteurs de cette manif.car ils mettent en lumière le terrible mal-être qui ronge la population en ce moment avec ses implications psychologiques, voire psychiatriques collatérales.
    Perso, vous me connaissez, je me base exclusivement sur des faits, des chiffres, d’organisations sérieuses avant de poster. Ce matin, je suis allé sur le site du Conseil Général pour consulter les statistiques de l’INSEE qui sont ses sources.
    Le motif ? Les masse-médias et les chaines TV nous annoncent en boucle que nous avons dépassé le seuil de 90 000 personnes décédées du COVID. Bien que cela ne représente que 0,12% de la population Française sur plus d’un an, le chiffre annoncé comme ça de but en blanc peut faire peur. Quand on connait la pyramide des âges des Français avec beaucoup de vieux (dont je fais partie) , on a beaucoup moins peur. Je ne pense pas que ces décès aient une grande influence sur notre espérance de vie globale au final mis à part les interventions chirurgicales de plus jeunes (hélas) reportées.
    Par contre, après avoir consulté les chiffres, là, je me suis dit qu’effectivement, il y avait lieu de s’inquiéter.
    Nombre de décès en France+Dom Tom liés au virus TOUS LIEUX CONFONDUS : 90 315 au 13/03/2021.
    Nombre de décès à L’HÔPITAL liés eux aussi au virus : 64 809 à la même date.
    Nous avons donc un différentiel de 25 506 êtres humains qui sont décédés hors système hospitalier. Sont ils morts dans leur voiture à la porte des urgences ? Non, on l’aurait su.
    Par contre, je pense que beaucoup sont décédés chez eux à côté de leur tube de Doliprane ou bien en EHPAD dans l’anonymat et de plus privés d’une dernière visite de leur famille.
    Ce qui m’obsède vraiment, ce n’est pas la disparition de ces 25 500 personnes. Nous sommes tous mortels. Par contre, je m’inquiète des conditions de leur agonie. Ont-ils pu être soulagés efficacement ? Je n’ai pas la mémoire courte. Je me souviens trop bien qu’à un moment, on a pointé le manque d' »endormisseurs » comme la morphine. Qui peut admettre qu’on puisse finir sa vie dans l’horreur de l’asphyxie ? Je ne le souhaiterais pas même à mon pire ennemi. Vous non plus, j’en suis certain.
    Le système du marché et de la libre concurrence a montré ses limites.
    Il paraîtrait (mais je n’ai pas pas encore vérifié) que les fabricants de vaccins sont en panne de matière première ce qui expliquerait leurs retards de production donc de livraison. C’est plausible parce que quand tout est « saucissonné » et que chacun travaille en flux tendu sur ses stocks, on multiplie les goulots d’étranglement.
    L’État, selon moi, doit donc retrouver sa place et son rôle de planificateur pour réorganiser les filières.
    PS: Si vous jugez comme moi qu’INSEE et Conseil Général ne sont pas de dangereux repaires de complotistes, il vous suffit pour vérifier mes dires de suivre ce lien :
    https://www.coronavirus-statistiques.com/stats-departement/coronavirus-nombre-de-cas-saone-et-loire/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *