•  

Familles de France – La cotisation baissée de moitié, les adhérents aussi

L’avantage cette année aux assemblées générales, elles ne durent pas longtemps non pas par faute de temps mais à cause d’une année 2020 qui, pour beaucoup d’associations a été pratiquement en sommeil.

A Familles de France en Bassin minier, même si la secrétaire, Annie Marascia, a épluché dans les moindres détails chaque « fragment » d’animation, il a manqué beaucoup de choses, notamment les bourses d’échanges. « Ce fut une année blanche » dit-elle à la salle des fêtes du Bois du Verne à Montceau-les-Mines.

Pas de bourse mais une crise sanitaire qui explique que le nombre d’adhérent a chuté de 65%. Au 31 décembre 2020, ils étaient 104.

Il n’y a pas eu que du négatif puisque Familles de France dispose désormais d’un local suffisamment vaste  pour organiser ses réunions et l’accueil informatique au pôle Brésillon.

Autre point qui fonctionne bien, c’est l’aide aux devoirs aux enfants des écoles à Blanzy. Ce qui a même rendu jaloux Michel Tramoy, adjoint aux associations à Montceau-les-Mines. « Mais nous n’avons pas été sollicités » lui a répondu Annie Marascia.

Quant aux actions en 2021, le président Jean Coutaudier s’est montré très prudent. Espère-t-il que Familles de France puisse organiser la bourse aux vêtements d’hiver du 13 au 24 septembre et la bourse aux jouets du 16 au 26 novembre.

Dans l’immédiat, la cotisation pour 2020 a été réduite de moitié, elle passe de 12 à 6 €. Retour à la normale en 2022.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *