Montceau – Le coeur ou le centre-ville, tout est question de taille

D’un côté vous avez Marie-Claude Jarrot qui considère que l’action coeur de ville « et c’est une singularité à Montceau » ne peut pas se couper des quartiers qui se sont construits autour de la mine, de l’autre, Laurent Selvez pour qui le coeur de ville devrait être le centre-ville et ses commerces.

Les communes bénéficiaires de l’action coeur de ville mis en place par le gouvernement ont pour objectif justement de revitaliser leur centre. Montceau fait exception à la règle et « je n’ai pas cédé » martèle madame le maire.

Cette singularité fait naître l’inquiétude chez Laurent Selvez qui voit plutôt dans cet élargissement du périmètre, une tentative de financer l’ensemble des projets de la majorité par le biais de l’action coeur de ville. « Quel est le rapport avec l’éclairage public (la rénovation) ? Les financeurs ne vont pas financer l’ensemble de l’éclairage public, ils ne sont pas dupes » estime le chef de file de la gauche rassemblée. Le risque, « c’est de perdre des financements », précise-t-il, faute d’avoir déterminé le bon périmètre.

« Notre problématique doit devenir un avantage avec la proximité des quartiers qui irriguent le centre-ville » répond madame le maire.

Jardiland, cinéma, la Poste,

ça bouge ou ça va bouger

Dans ce périmètre, c’est aussi le projet Jardiland, « toujours aucune info » regrette Selvez, le complexe cinéma Panacéa, « nous voilà avec deux projets de cinq salles et il n’y a pas la place pour deux cinémas à Montceau mais avec la possibilité de se retrouver avec un bâtiment vide au centre-ville ».

Cinéma, projets, Marie-Claude Jarrot fait aller chercher le dossier où sont les preuves « que mon prédécesseur et moi-même, avons proposé un montage financier public-privé à madame Davoine et qu’elle balade les élus depuis 2006. Tenez monsieur Selvez, regardez ! »

L’élu de gauche est en forme à ce conseil municipal, alors il poursuit ses investigations immobilières, évoque la création de logements au-dessus du musée d’école et la vente du bâtiment de La Poste pour réaliser des appartements. « Vous avez même donné le prix de vente, 1 M€ » déballe Selvez en direction de Jarrot.

Et La Poste, elle fait quoi, elle reste ? « Il n’est pas question que La Poste disparaisse du centre-ville » affirme madame le maire. Déjà il n’y a plus de librairie, « c’est un manque ».

Et puis survient une petite prise de parole de Michel Tramoy, adjoint aux sports qui d’un tacle glissé donne son avis: « Pour moi l’action coeur de ville doit être au centre-ville ».

« Merci Monsieur Tramoy », se réjouit Laurent Selvez.

Jean Bernard

Une directrice arrive. Dans le cadre de l’action coeur de ville, un chef de projet a été recruté, plutôt une directrice qui prendra ses fonctions le 10 décembre prochain. Un poste à 80 000 € pourrait être financé par moitié avec une subvention. Un poste de manager de centre-ville a été créé également, un recrutement en interne.

5 commentaires

  1. encore un exemple de la gestion très particulière que fait Mme jarrot de notre ville.
    Comment voulez vous être prise au sérieux!!

    Le projet coeur de ville a pour but de dynamiser notre centre ville qui se meurt…
    Les boutiques ferment les unes après les autres…. contexte national… travaux inutiles et programmés au plus mauvais moments a cause d’un manque de rigueur de l’equipe municipale

    et avec tout ça vous voulez encore tourner tous ça a votre sauce?
    A TOUJOURS TOUT VOULOIR MÉLANGER VOUS NE FAITE RIEN DE BONS

    Meme les membres de votre équipe municipale n’arrivent plus a vous suivre

  2. Tout à fait d’accord avec vous césar ! L’intervention de Mr tramoy en dit long sur son équipe municipale ! Moi je vois une équipe désunie ! Je félicite Mr tramoy pour son courage ! A mon avis il a dû attirer les foudres de Mme jarrot après le conseil !

  3. Bravo à Mr Tramoy pour son courage et sa lucidité.

  4. A M. TRAMOY Je pense que votre intervention n’était pas la bien venue.
    Lorsque l’on fait parti d’un conseil municipal et qui plus est lorsque l’on appartient à cette majorité il est de bon ton d’échanger les idées avant le conseil mais l’on évite de mettre à mal les membres de sa majorité.
    Vous ne devez pas ignorer les paroles suivient d’effet d’un Ministre socialiste  » soit l’on ferme sa gueule ou l’on démissionne.
    Mais pour cela vous êtes trop lâche et de plus vous avez deux personnalités une de soumission et l’autre de rébellion mais uniquement lorsque vous avez un public.
    Peut être préparez vous le terrain pour une autre personne en vue de 2020?
    Je n’en ai pas le pouvoir mais si j’étais à la place de Mme JARROT je vous retirerais tout.
    Vous êtes nuisible à la majorité et vous faites B….. les membres de l’opposition.

    • tout a fait d’accord avec maryse , mr tramoy doit savoir ou il se situe , toujurs dans la majorité ou dans l’opposition ? si se monsieur as un peut de dignité il devrait soit prendre un siège dans l’opposition soit ::::au revoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *