Montceau – La ville se fait belle

Un ciel bleu, les oiseaux et le canal du Centre. Montceau-les-Mines commence à prendre des couleurs, elle se fait belle pour plaire au plus grand nombre, les Montcelliens bien évidemment, aux touristes et visiteurs. En un an, le port, ses abords, les terrasses de la place de l’église, le parvis de la mairie ont pris un sérieux coup de jeune.

Des grincheux _ inévitables _ s’étonnent que la communauté urbaine Creusot-Montceau en lien avec la commune de Montceau, dépense autant d’argent (environ 2 M€ pour la totalité), que ce n’est jamais le bon moment pour réaliser les travaux, etc., etc. Vous faites, les critiques pleuvent, vous ne faites rien et le déluge s’abat.

Une ville en chantier est toujours signe de bonne santé. Evidemment, ce n’est qu’une fois les aménagements achevés notamment sur l’esplanade du port que chacun pourra en apprécier les résultats. Pour l’heure, le béton désactivé, les engins de chantier laissent entrevoir l’esthétique à venir quand les plantations et le mobilier urbain apporteront un nouveau cachet.

Débuté en janvier, le chantier, d’un coût total de 598 000 €, devrait s’achever en avril 2019. A ce jour, les garde-corps sont terminés, et le chantier est réalisé à environ 50%.

En parallèle, des travaux ont également été engagés pour la construction d’une annexe afin d’agrandir la capitainerie. Ce bâtiment d’accueil et de services abritera des toilettes publiques, un espace technique dédié à la gestion du port et une salle d’accueil pour les cyclistes et les plaisanciers. Ce bâtiment construit pour le printemps bénéficiera ensuite d’aménagements intérieurs réalisés par la ville. Le bâtiment s’harmonisera esthétiquement avec la capitainerie et sera relié à celle-ci par une pergola.

Une piste cyclable qui traversera toute l’esplanade le long du port passera entre les deux bâtiments. Cette piste fera partie de l’Eurovélo 6.  Le chantier, d’un coût total de 175 000 €, a quant à lui, débuté en décembre 2018 et devrait s’achever en mai 2019.

Soucieux de suivre au plus près l’avancement des aménagements, David Marti, président de la CUCM a arpenté le centre-ville montcellien en compagnie de Guy Souvigny et Gérard Gronfier, adjoints au maire. L’entente parfaite au moins sur ce plan là. « Vous pouvez revenir tous les six mois avec 2 M€ » glissait amicalement Guy Souvigny à David Marti.

Jean Bernard

4 commentaires

  1. Moralité, quand on voit les photos et après avoir lu l’article ci-dessus , c’est à David Marti qu’il faut dire merci.

  2. M. Laroze vous ne devriez pas êtres sectaire car si effectivement la cucm a piloté (plutôt suivit) les travaux ceux ci ont été étudiés et déposés par la Municipalité de Montceau et surtout réglés pour parties par les participations données par la VILLE de Montceau à la cucm.
    Donc pour les prochaines élections Municipales si vous voulez voter pour M.Marti il vous faudra déménager au creusot à moins que vous y habitiez déjà.
    Ne laissez pas vos idées politiques altérer votre jugement.

  3. Madame,

    Je ne veux pas manquer de courtoisie vis a vis d’une personne de la gente féminine mais en règle générale je ne réponds pas à une personne qui n’affiche pas son nom.

    Toutefois, je ne fais pas de jugement en lisant l’article ci-dessus , je constate. C’est tout.

    Pour information , je n’habite pas le Creusot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *