Montceau – La pluie n’arrête pas le gilet jaune

L’acte 37 du mouvement des gilets jaunes _ il a débuté le 17 novembre 2018 _ a pris un peu d’avance puisque ceux du Magny organisaient ce vendredi soir, la marche des lumières avec en arrière plan, la question: où est Steve ? ce jeune qui le jour de la fête de la musique à Nantes a disparu sur fond d’intervention controversée de la police.

Avec l’orage annoncé, la marche aurait-elle lieu, sachant que les festivités en soirée de l’été du lac, furent elles annulées ?

Il en faut davantage pour décourager le gilet jaune. Certes ils attendirent un long moment sous le kiosque de la mairie à Montceau-les-Mines et finirent par se mettre en marche malgré la pluie.

A l’origine, les gilets jaunes devaient rejoindre le lac du Plessis, c’était l’itinéraire dont disposait le commissaire de police chargé de sécuriser le parcours. Le lac du Plessis étant devenu sans intérêt _ fête annulée _ la troupe des gilets jaunes modifia son plan et se dirigea du côté de la Sablière, donc à l’opposé.

Environ quatre-vingt gilets jaunes sur la chaussée n’est pas sans présenter un danger, et pour eux et les automobilistes également.

Le cortège effectua quelques petites pauses aux carrefours avant  de crier devant les deux fast food que compte l’avenue des Alouettes, « Payez vos impôts en France » sous le regard le plus souvent amusé des clients. Puis retour au kiosque.

« Une petite marche pour garder la forme en attendant septembre » glissait un gilet jaune alors que tous reprenaient en choeur « on est là, on est là ».

Les gilets jaunes du Magny n’abdiquent pas.

Ce samedi matin, ils sont présents sur le marché de Montceau-les-Mines.

Jean Bernard

10 commentaires

  1. Quel courage de marcher sous la pluie mais à la tomber de la nuit cela devient il pas un peux dangereux ? J’espère qu’il vont pas choper un rhume pour ce mettre en arrêt maladie .
    Toujours les mêmes en tête de cortèges mais quand sa part en vrille ils on derrières.

  2. Belle récupération. On est bien loin de la revendication initiale du mouvement.

    • Notre mouvement évolue petit à petit. Ou voyez-vous une récupération ? Nous prenons juste de plus en plus conscience que cette société est corrompu, qu’elle permet à des policiers toute les folies possibles (…) Nous dénonçons les violences policières en toute circonstance. Et vous ? Vous trouvez normal tout ce qui se passe ? Vous trouvez normal que la police fasse état de zèle ? (…) L’affaire Steve me fait penser à Malik Oussekine et Adama Trahoré (…) Nous ne nous tairons jamais. Ni sur cette affaire ni sur aucune. Nous continueront la lutte aussi longtemps que nécessaire. Vous n’avez pas fini de nous voir. Vous pensiez avoir tout vu ? Vous vous trompiez

  3. La récupération est l’art de se manifester par rapport à un événement qui ne vous concerne, ni votre mouvement, ni de près, ni de loin. Vous utilisez les même méthodes que les politiciens que vous dénoncez depuis des mois. Si Macron, Wauquiez ou Lepen (j’exclue ici Melenchon pour une raison que le lecteur attentif comprendra) avait procédé de cette manière, on aurait entendu vos récrimination à l’autre extrémité du bassin minier.
    Mr Malot, mais dans quelle monde croyez vous que l’espèce humaine vit depuis des millènaires ? Votre naiveté ferait sourire si vous n’étiez pas aussi sérieux. Le monde dans lequel vous ête né et vous vivez est le moins corrompu le plus libre et le plus égalitaire de toute l’histoire de l’humanité. Vous ne vous en rendez pas compte !
    Le monde a toujours été ainsi. Il y a toujours eu des événements, des injustices, des concours de circonstance, des erreurs, des choses que l’on apprécie pas.
    Si vous voulez changer le monde, prenez le pouvoir par la voix démocratique. Publiez un programme, faite campagne, faites vous élire et appliquez votre programme.
    Mais de grâce, arrêter de brasser de l’air avec vos grands principes qui ne se concrétisent que par des banderoles, des marches symboliques et la perturbation de la liberté de circuler de vos concitoyens.
    Ceci dit, vous n’aviez aucune banderole pour dénoncer ce qu’il s’est passé l’autre vendredi soir à la ZUP ! Il y a également eu un mort, tout comme Steeve, également en infraction avec la législation. Mais la, vous ne pouvez rejeter la responsabilité de ce drame sur l’Etat et l’autorité. Silence sur le responsable de ce drame et son comportement inacceptable avant et après le drame ! C’est moins facile de dénoncer les dérives de la société et de TOUTE la société. On ne vous entends donc pas ! Vous êtes aveuglé par votre idéologie.
    Votre indignation est a géométrie variable.
    PS : Quant à la triste affaire Oussekine, vous n’étiez pas né. Vous ne pouvez connaitre l’atmosphère et le contexte politique de l’époque. Les responsables politiques de l’époque qui soutenaient l’idéologie qui est la votre ont une grande part de responsabilité dans le décès de cette personne. La manipulation et l’embrigadement idéologique de centaines de jeunes pour les envoyer manifester est une pratique plus que détestable. Malik Oussekine en est mort, mais les instigateurs des désordres en marge de ces manifestations en ont retiré un grand bénéfice politique. Et ils n’en n’ont jamais eu honte.

    • Perso, je ne sais pas quelle est l’idéologie soutenue par Yanis Malot mais je vais te dire quelque chose:
      Si durant les derniers millénaires tous les humains s’étaient comportés comme toi, c’est à dire dans une espèce d’acceptation d’une soit disant nature humaine pourrie ainsi que d’une béatitude face à l’existant « pas plus mal que s’il était pire », crois moi, tu porterais des chaînes aux pieds.
      Nous, les Gilets jaunes, nous croyons en des valeurs de solidarité, de partage, nous mettons l’humain au cœur du débat. Oui, tu as raison, nous sommes perfectibles et parfois nos actes contredisent nos pensées. Et alors ? Nous n’avons que 8 mois d’existence mais notre pensée est claire et s’affine au fil des Assemblées. Je vois bien que tu n’es pas un pourri. Tu as juste peur du changement et tu ne vois pas vraiment où on veut en venir. Rejoins nous. Nous avons des RV tous les vendredis à 19H le long de la voie ferrée à l’ancien dispensaire. Tu pourras exprimer ton soutien à Macron si c’est vraiment ton souhait. Contrairement à ce que tu penses (apparemment) nous sommes de vrais démocrates et nous sommes avides de contradiction. On ne prétend pas avoir la vérité infuse.

  4. Je me pose une question :mais le mouvement ne continu de vivre plus qu ‘à Montceau? Il faudrait peut être leur dire que c’est terminé .

  5. Oui, juste une petite marche en attendant septembre, octobre, novembre etc. On ne lâchera rien ! Et vous savez pourquoi ? Parce que notre cause est juste. On dénonce la perversité des médias Nationaux, ils nous le prouvent en mettant en avant l’affaire de Rugy qui est (en tout cas pour moi) anecdotique et dans le même temps passent presque sous silence les accords commerciaux du Ceta qui menacent nos paysans Charolais par des importations de viande non soumises aux mêmes critères à l’import que ceux exigés à nos producteurs.
    On dénonce l’incompétence de nos technocrates. Mr le Préfet l’illustre ce dernier Mercredi à la foire à St Christophe en interdisant par arrêté la foire de gré à gré au prétexte que les vaches souffriraient de la chaleur des transports. Ceci n’a aucun sens. Il suffit juste de regarder les bovins libres dans les prés. Ils se couchent au soleil pour ruminer et se lèvent vers 18H00 pour recommencer à paître. Une vache qui a de l’eau ne court aucun risque. Prendre un tel arrêté, Mr le Préfet est juste considéré par les éleveurs comme un acte de mépris envers le monde paysan qui depuis des siècles nous a et vous a nourris. J’admets que vos responsabilités sont larges et qu’on ne peut pas tout savoir mais dans ce cas, on s’informe…
    Entre les agriculteurs, les enseignants, les hospitaliers, les retraités, les petits patrons de PME, les ouvriers licenciés pour cause de mondialisation, les écologistes que nous sommes tous devenus pour notre survie, oui, l’automne et l’hiver seront chauds.
    Je le déplore mais notre détermination est à la mesure de notre indignation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *