Montceau – La Maison Familiale Rurale, une bonne alternance à l’orientation

Au collège et encore davantage au lycée, il est parfois bien difficile de se projeter dans l’avenir et, surtout choisir la bonne filière pour exercer un métier autant que possible épanouissant. C’est beaucoup demander d’un coup et puis, suivre des études, ce n’est pas nécessairement la bonne option.

Aujourd’hui, le concept de la Maison Familiale Rurale (MFR) propose de cultiver les réussites par l’alternance. Pendant deux jours, à la salle Bourdelle de l’Embarcadère à Montceau-les-Mines, des jeunes souvent accompagnés de leurs parents ont pu s’informer sur les formations professionnelles par alternance ou par apprentissage proposées après les classes de 4ème, 3ème, du CAP au BTS.

La particularité de la MFR est de réussir autrement sa scolarité avec un temps en entreprise pour vivre des situations réelles du monde du travail et des cours. Les jeunes sont accueillis en internat pour favoriser une vie de groupe. « Moi, je crois aux MFR où on apprend ensemble, où on vit ensemble. C’est très important » soulignait madame le maire de Montceau en visite à ce forum des métiers. « C’est également une bonne façon, à la fois de reprendre confiance en soi et trouver un sens à son engagement professionnel ».

Par moments, dans sa jeunesse, on a besoin d’être canalisé, « les MFR jouent ce rôle-là » ajoute Marie-Claude Jarrot devant le stand de l’Espace Jeunesse de la ville de Montceau, présent pour la première fois au forum. « C’est également un lieu de rencontre et d’apprentissage, d’accompagnement des jeunes ».

Echanger avec des professionnels et vérifier un projet de formation ont rythmé ces deux journées d’orientation. A noter la présence de l’Armée qui recrute en permanence.

J.B.

Site internet www.mfr-bfc.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.