Montceau – La maison du cimetière va reprendre vie sans oublier de « changer l’eau des fleurs »

La maison du gardien du cimetière du Bois Garnier à Montceau-les-Mines va connaître une autre vie. Comme une fleur qu’on a oublié d’arroser, elle fanait.

Voilà un lieu inhabituel pour y vivre. Certes, fut un temps, quelqu’un l’habitait. Il veillait au bon entretien du cimetière de Bois Garnier. Des morts, il connaissait leur vie comme Violette Toussaint, l’héroïne du roman de Valérie Perrin, « Changer l’eau des fleurs » dont a fait référence madame le maire au dernier conseil municipal.

Impossible justement de ne pas s’y référer à condition, évidemment, de connaître l’ouvrage. Une auteure de la région, de Gueugnon très précisément et qui a même tenu la dragée haute à Guillaume Musso l’été dernier.

Une maison de gardien de cimetière, merveilleux endroit pour y trouver la sérénité, la paix et travailler en silence.

Cette maison, la ville de Montceau-les-Mines a donc décidé de la vendre à Renaud Contet, un artiste que l’on croise au Musée du camion. Le parfait endroit pour trouver l’inspiration, se l’approprier, la faire renaître.

Cette maison de gardien était vacante depuis plusieurs années et est en très mauvais état général à l’intérieur, seul la toiture protège des intempéries. Le terrain d’une superficie de 1837 m2 et la maison, ne présentaient aucun intérêt pour la ville. Sachant également que le coût des travaux de rénovation est supérieur à l’évaluation réalisée par France Domaine soit 44 200 €, le conseil municipal a donné son accord pour céder ce bien à Renaud Contet au prix de 30 000 €.

Il est certain que Renaud Contet n’oubliera pas de changer l’eau des fleurs.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. il est vrai que l’entretien des cimetières bois GARNIER et BOIS ROULOT n’est plus une priorité pour la municipalité et ce n’est pas normal. on préfère passer le rotofil une fois de temps en temps ce qui pourrit les tombes!!!.
    donc MME le MAIRE vendez , et avec cette magnifique somme, l’entretien des cimetières ne sera pas oublié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *