Montceau – La brocante solidaire au Bois du Verne

Le Bois du Verne à Montceau-les-Mines, c’est comme les Gautherets à Saint-Vallier, on parle d’un quartier de l’autre côté du périph. Vous êtes à Montceau ou à Saint-Vallier sans vraiment y être. Toute la problématique est là.

Et pourtant au Bois du Verne, le BDV comme ils disent, il y a une vie (c’est un pléonasme) et une vie commerciale mais après le rond-point de Zory, en direction de Saint-Berain-sous-Sanvignes, les commerces rue de la Coudraie ont du mal en ce moment à sortir la tête de l’eau.

« La situation économique pour certains est désespérée » avance Corinne Lardenois de la Bouquinerie. Le risque de fermeture est grand. Pas question pour autant de se laisser emporter par la morosité ambiante.

Alors dans la mouvance des gilets jaunes, du mouvement populaire initié à sa manière par Corinne Lardenois, dans le sens solidarité, « il a été décidé en accord avec madame le maire _ à qui nous avons fait part de nos difficultés _, d’organiser une fois par mois, une brocante solidaire au BDV le premier dimanche de chaque mois à compter du 3 mars 2019 ».

Des boutiques désertes, il est urgent de réagir

Une brocante attire, logiquement, toujours du monde et celle du Bois du Verne aura pour ambition de démontrer que les commerçants sont là, qu’ils existent. « Nous devons créer l’événement. Les commerces seront ouverts rue de la Coudraie car aujourd’hui le commerce et les consommateurs évoluent. Il sera demandé un euro par voiture pour la brocante, professionnels et particuliers » explique la gérante de la Bouquinerie.

« Notre envie et l’urgence de la situation est de faire revenir le public, de faire découvrir notre quartier, de faire découvrir la richesse du savoir faire de nos petits commerçants » ajoute-t-elle encore. « Nous n’avons plus personne dans les boutiques ».

« Il est temps qu’on se bouge et plutôt que de rester chacun dans son coin à se morfondre, le mieux est de se regrouper ».

Faire vivre ce quartier du Bois du Verne, donner envie aux consommateurs d’y venir, d’y revenir, c’est tout l’enjeu de cette brocante solidaire. A essayer !

Jean Bernard

Les inscriptions sont désormais ouvertes tél 0661131280
Première brocante le dimanche 3 mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *