Montceau – Krystyna Korbac, une peintre différente des autres

Elle n’est pas exubérante mais sa peinture l’est. Krystyna Korbac est une peintre atypique qui a appris les rudiments sur internet grâce aux tutoriels. « Je peins depuis 2012, c’était pour moi un moyen de me déstresser » raconte-t-elle à la galerie haute de l’Embarcadère où elle signe sa toute première exposition. « Je suis surprise, je me considère comme un peintre amateur. Quand on voit les tableaux de Bligny juste à côté, je me sens toute petite ».

La peinture lui a permis de penser à autre chose qu’à son métier. Pendant 35 ans, elle a été manipulatrice radio à l’hôpital, d’abord en Pologne puis à Saint-Exupéry à Montceau et à Jean Bouveri.

Autre particularité de notre Franco-polonaise, elle a découvert il y a trois ans la peinture numérique. Eh oui, on peut peindre sur un écran avec un stylet. « J’ai un logiciel dédié à la peinture ». Une fois l’oeuvre achevée, « je l’a fait imprimer sur du papier, une toile ou encore sur du plexiglas ». Le rendu est surprenant. « J’aime ce qui est moderne » dit-elle du haut de ses 65 ans. « Quand je ne dors pas, je prends ma tablette, mon stylet et je me mets au travail dans mon lit ». Aucun risque de répandre de la peinture sur les draps.

Krystina Korbac varie ses styles de peinture. Elle utilise l’acrylique et se lance également dans le pouring, de l’art abstrait.

Voici donc une élève du groupement artistique du Bassin minier avec Corrado Boust pour guide qui s’est très vite appropriée sa peinture. Son style est inimitable. Krystina Korbac n’a pas fini de nous surprendre.

Jean Bernard

Un commentaire :

  1. Félicitations Krystyna. Ça à l’air très beau et vraiment incroyable cette méthode. Beaucoup de talent. Françoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.