•  

Montceau – Kristi Zyma, 22 ans est menacé d’expulsion, son beau-père est victime d’une vendetta en Albanie

Déjà en août dernier, une famille albanaise réfugiée à Montceau-les-Mines évoquait ce code ancestral qui régit la vie rurale en Albanie, le kanun. C’est la loi du talion, oeil pour oeil, deuil pour deuil, peut-on lire dans un article du Monde publié en juin 2011 sur une brouille qui a fait coulé le sang en contrée albanaise.

Alors évidemment, plutôt que d’y laisser leur peau, ces Albanais qui ont « le couteau sous la gorge », s’enfuient pour échapper à cette vendetta.

Kristi Zyma est albanais, il a 22 ans et ce mardi en début d’après-midi, depuis le 16 novembre, il vient pointer au commissariat de police à Montceau-les-Mines. Ce n’est pas la première fois qu’il est menacé par une OQTF (obligation de quitter le territoire français).

Lui, son beau-père, sa mère et son frère de 14 ans, ont quitté l’Albanie il y a cinq ans et ont demandé l’asile politique en France. Ils demeurent au Bois du Verne àMontceau-les-Mines.

Cette famille a par deux fois déjà fait l’objet d’une OQTF depuis 2019. Et rien ne s’est produit. Cette fois-ci, seuls son concernés le beau-père et Kristi Zyma. Mais séparément.

En Albanie, la mafia est sur le dos du beau-père qui en 2005 a eu un accident de voiture et a dû emprunter de l’argent pour dédommager les victimes. Et quand vous ne payez plus, votre vie est en danger. « Il a quitté l’Albanie une première fois avant de revenir pensant que les menaces allaient cesser » raconte Kristi Zyma. Pas du tout, le kanun n’avait pas été rompu. « Nous étions en danger de mort alors tous ensemble nous avons fui », ajoute-t-il.

A Montceau-les-Mines, le jeune homme a poursuivi ses études au lycée Parriat en S. « J’ai voulu arrêter et cherché un emploi en alternance dans le commerce mais je n’ai jamais pu obtenir une place dans une entreprise car il me manquait mon titre de séjour ».

Aujourd’hui le voilà à nouveau sur la sellette et un retour au pays qui lui pend au nez.

Toujours avec le soutien de RESF (réseau éducation sans frontières), Kristi Zyma accompagné de sa maman Brizida Gjata, espère rester à Montceau-les-Mines. « Mais nous n’avons pas beaucoup de recours » se désole un membre de RESF.

Le beau-père travaille mais fait lui aussi l’objet d’une nouvelle OQTF.

A quand le dénouement heureux ou malheureux ?

Jean Bernard

NDLR : suite à la parution de l’article, Kristi Zyma ne souhaitait plus apparaître sur la photo.

8 commentaires

  1. les assurances n’existent pas en Albanie…????

  2. l'albanie est un pays en guerre ?

    c’est tout de même curieux cet affux continu de plus en plus de « réfugiés » à montceau les mines depuis quelques années

  3. Vos commentaires m’affligent !
    Pour avoir travaillé auprès de certaines familles qui avaient une belle vie là-bas avec une superbe maison qui vivaient très bien et oui la mafia ne rigole pas un soir l’un de leur fils s’est retrouvé avec une arme dans la bouche parce que la mafia venait raquetter le père. Ne pouvant plus payer il a dû fuir laissant tout ce qu’il avait bâti juste pour sauver la vie a sa famille et aujourd’hui il se retrouve demandeur d’asile et d’accords pour pouvoir travailler.
    Oui les esprits rétrécis ne peuvent pas tout imaginer.

  4. un beau roman,de quoi faire pleurer dans les chaumieres, sa fameuse loi du kanun n est pas une excuse pour en faire un réfugié.

  5. 3 beaux commentaires, venant probablement de 3 personnes croyantes (dans le sens catholique), des commentaires qui reflètent parfaitement l’esprit de la chrétienté : la fameuse charité chrétienne.
    En cette période de Noël, n’accueillons surtout pas des personnes étrangères, elles viennent manger le pain des français comme le disait Fernand Raynaud.
    Et pourtant, je n’suis pas un imbécile, puisque j’suis douanier !

  6. Au sujet de la loi du Kanun :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Kanun_(Albanie)

    http://www.espoirdasile.org/artc/_Loi_du_Kanun__du_mythe_a_la_realite/408/fr/article/

    https://www.ouest-france.fr/europe/albanie/en-albanie-la-terrible-loi-de-la-vendetta-4791164

    https://www.asilesavoie.com/blog/2017/03/21/albanie-la-pratique-du-kanun-toujours-dactualite/

    Si vous trouvez que ce n’est pas un prétexte pour demander le sort de réfugié, je vous invite à aller là-bas et à faire les frais de cette loi.
    Si une telle loi existait en France, je me demande ce que ferait ces bons français qui crachent leur haine des réfugiés (comme ces chers kikidilui et jojojo).

    • Dans tous les pays du monde vous trouverez des pratiques mafieuses. Ces pratiques existent aussi en France (racket, délinquance qui soumet les populations, vendetta etc ….)

  7. yanis malot,aucune haine envers les « réfugiés » juste qu en France il y a des lois autre que le kanun.
    Si la République Francaise a jugé ces personnes expulsables , c est qu elle a raison
    bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *