Montceau – Incendie au Trait d’Union, voitures brûlées, poubelle en feu… dans la même nuit

La nuit de mardi à mercredi a été particulièrement chaude et agitée à Montceau-les-Mines. Outre l’incendie au Trait d’Union qui fait suite à la libération sous contrôle judiciaire de l’auteur des coups et blessures sur Jamal, outre la destruction d’un garage en bois au quartier de la Sablière, un feu de poubelle rue d’Autun, trois véhicules ont également été incendiées dans la nuit.

Une Peugeot 206 garée derrière Jardiland a été détruite par les flammes et deux voitures selon nos informations ont brûlé sur une commune proche de Montceau-les-Mines.

Ce matin, au Trait d’Union, les services de la ville procédait au grand nettoyage, notamment pour effacer les tags. Autour, par petits groupes; on commente les événements de la nuit.

« Le Plessis est un quartier sensible, c’est même un quartier prioritaire comme ils disent, mais que font-ils depuis 4 ans ? Rien ». Les échanges tournent rapidement à la politique, « ça va se payer aux élections, les jeunes vont voter Marine Le Pen ». « Vous vous rendez compte, ici dans ce quartier il y a 20% de chômeurs ».

Ils sont là devant le Trait d’Union, impuissants et tiennent à faire savoir « que nous ne cautionnons pas de tels actes ».

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Toute Mort est tragique. Mais cellle-ci justifie t’elle que des sauvageons détruisent les biens de tous.
    Non! La famille de Djamal ne souhaite pas de tels actes et ne les cautionnent pas. Ils réclament simplement l’application de la loi.
    La Police arrêté, auditionne et transmet les résultats au Parquet qui lui( un juge des Libertés) décidé ou non d’incarcérer le mise en cause . Donc rien de sert de commettre des exactions car le Parques à fait appel et l’auteur présumé des faits mortels devrait bien rejoindre la maison d’arrêt.
    Restez calmes et faites confiance à notre système Judiciaire.
    Ne vous exposez pas des  » pas surpris de leurs parts ils ne savent faire que cela quand un des leurs est victme, pour les autres ils s’en foutes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *