Montceau – Incendie à répétition : deux mineures interpellées, l’une est fascinée par le feu

Quelle histoire ! Deux jeunes filles, mineures de 14 et 15 ans ont été interpellées par la police de Montceau-les-Mines. Une partie des incendies à répétition élucidée.

L’enquête a été minutieuse, les auditions nombreuses. Il a fallu vérifier, recouper les informations, reprendre, faire marche-arrière, repartir sur d’autres pistes pour finalement permettre aux enquêteurs du commissariat de police d’élucider une partie des incendies à répétition qui finissait par créer une psychose parmi la population montcellienne.

« Non, je veux rassurer les Montcelliens, il n’y a pas de hordes sauvages qui déferlent sur Montceau à la nuit tombée » indiquait-on au commissariat.

Et, surprise, ce sont deux jeunes filles, des mineures âgées de 14 et 15 ans qui par fascination du feu, du moins pour l’une d’elles, ont donné du fil à retordre aux policiers. Elles sont donc les auteures des feux de végétation devant la gare, rue Pierre Garnier et rue Voltaire à Saint-Vallier. Un briquet a suffi !

Mais que faisaient-elles à errer en pleine nuit à cet âge ?

La plus jeune, déjà connue des services de police, a été présentée au parquet devant le juge des enfants et a été mise en examen. Dans l’immédiat, elle a été placée sous le contrôle de sa mère avant de lui trouver une place dans un centre éducatif renforcé.

Quant à la seconde jeune pyromane, son dossier doit être affiné. L’enquête se poursuit.

Alors sont-elles également à l’origine des incendies de poubelles, de deux véhicules et d’un scooter ? « Nous ne pouvons pas tout leur imputer » précisait le commandant. « Nous ne disposons pas d’éléments pour dire que ce sont elles ».

Autrement dit, des incendiaires sont encore dans la nature, sans doute pas pour très longtemps. « Nous devons encore finaliser nos recherches » soulignait-t-il.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Encore des parents cas soc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *