Montceau – Ils et elles sont diplômés ADVF, assistants de vie aux familles

Assistante de vie aux familles ou plus communément appelée, aide à domicile, n’est pas un emploi qui fait rêver quand bien même, Sophie Teixeira, directrice territoriale 71 pour le réseau APA (réseau associatif non lucratif de l’Economie Sociale et Solidaire, qui intervient dans les champs social, médico-social et sanitaire), pense tout le contraire. Dans ce domaine, le travail ne manque pas, les emplois non plus mais quand il s’agit de recruter dix personnes en apprentissage, le constat n’est pas à la hauteur des espérances.

« Nous avons eu trois candidatures mais seules deux personnes sont allés au bout de la formation » fait savoir Sophie Teixeira. Et qui plus est, ce sont deux jeunes hommes qui étaient sans emploi. « Alors nous avons permis à six salariés en interne de suivre la formation ».

C’est la première fois que le réseau APA qui emploie 5000 personnes, propose un apprentissage. « Il est important d’accompagner les salariés. C’est une preuve que nous pouvons apprendre tout le long de notre vie, acquérir de nouvelles compétences. Je salue la formule de l’apprentissage, on apprend et on met en oeuvre » expose Matthieu Domas, directeur général du réseau APA.

L’année d’apprentissage a donc débouché sur le diplôme ADVF (assistant(e) de vie aux familles). Deux des apprenties (salariées du réseau) devront compléter leur formation d’ici l’été.

Un emploi qualifié auprès des personnes dépendantes offre une rémunération de 1892 € brut, sans les majorations.

Axel Moine est l’un des deux jeunes hommes a suivi la formation avec embauche. Le Montcellien de 22 ans, sans emploi régulier, « je faisais les vendanges, notamment » dit-il, a suivi le DAC (une orientation professionnelle). « J’ai rencontré des salariés qui font de l’aide à domicile et, personnellement, j’aime me rendre utile, accompagner les personnes », ajoute-t-il. Il a envoyé un CV, une lettre de motivation et le voilà avec son diplôme ADVF.

Jean Bernard

Ont reçu leur diplôme ADVF dans les locaux de la résidence Henri Malot à Montceau-les-Mines: 

En formation continue : (toutes n’étaient pas là) Marjorie Berthaud, 37 ans, Saint-Vallier; Fatima Fernandes, 57 ans, Digoin; Landy Rajaonarivello, 23 ans, Chalon-sur-Saône; Allison Villerot, 24 ans, Saint-Vallier.

Formation avec embauche : Axel Moine, 22 ans et Aurélien Rougel*et, 27 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.