•  

Montceau – Femmes premières de corvée, rendez-vous samedi au kiosque

Photo illustration.

La crise sanitaire du Covid-19 a rendu visibles les femmes premières de corvée.
La crise a montré la dureté de leur travail, elles sont toujours en première ligne sur le front des inégalités au travail et dans la vie et pourtant leur travail n’est pas reconnu à sa juste valeur !
Il est de plus en plus urgent de porter haut notre volonté et nos combats pour l’égalité professionnelle, le droit à disposer de son corps sans qu’il puisse être acheté par qui que ce soit, le juste partage des pouvoirs, en France et dans le monde. Les avancées, réalisées grâce aux luttes et mobilisations des militant-e-s, des féministes restent fragiles et sont remises en cause régulièrement par les masculinistes et les politiques d’austérité gouvernementale.

Nous serons au rassemblement ce samedi 6 mars :

Parce que nous sommes celles qu’on rend invisibles en permanence, dans les emplois du soin, de la santé, de l’éducation, du nettoyage, du commerce sous-payées, peu ou pas reconnues,
Parce que nous sommes toujours celles qu’on contraint aux jobs à temps partiels, qui subissent de plein fouet la précarité, le chômage,
Parce que nous sommes toujours payées 25%de moins que les hommes, que nos pensions sont de 40 % inférieures… et encore à gérer très majoritairement l’éducation et les tâches domestiques !
Parce que dans notre vie nous serons une sur quatre à subir du harcèlement sexuel au travail, 100 % à subir du harcèlement de rue, des milliers chaque année à subir des viols ou des agressions sexuelles, des centaines à risquer la mort par violences conjugales.
Parce que nous cumulons les discriminations, de salaires, de genre, de classe, de race,
Parce que nous sommes celles qui subissons le plus de violences, encore aggravées par le confinement ; 30 % d’augmentation et déjà 13 féminicides depuis janvier 2021.
Parce que nous ne voulons plus mourir, mais nous organiser et lutter pour la vie, comme nous nous sommes engagées à le faire avec les femmes du monde entier.
Parce que l’accès au droit à l’avortement est aussi menacé en France, et que le délai légal n’est toujours pas étendu à 14 semaines.
Parce que les enfants peuvent encore être reconnus comme ayant consenti à une relation sexuelle avec un adulte alors qu’elles et ils en sont les victimes
Nous serons dans la rue à manifester et revendiquer. Car sans les femmes, le monde s’arrête ! La place et le travail des femmes dans notre société est centrale pour ouvrir les chemins d’une nouvelle société humaine, émancipée.
On ne veut plus attendre !

Rassemblement Samedi 6 mars à 10 heures
Au Kiosque – Place de la Mairie – Montceau les Mines

3 commentaires

  1. Encore pas au bon endroit

    Allez donc manifester pour les femmes flouées à saint vallier

  2. Il y a plein d’éléments que je partage dans ce communiqué même s’il y a un ou deux points qui me semblent prêter le flanc sinon à la critique au moins à la discussion.
    Il est clair que, dans un message aussi court, il est difficile d’apporter toutes les nuances à ce sujet certes révoltant mais oh combien complexe.
    Pour mieux comprendre, je me rendrai donc sauf imprévu au kiosque Samedi pour rencontrer ces dames afin de voir quelles sont leurs revendications et les solutions qu’elles préconisent.pour changer les choses.
    J’espère bien y voir aussi et en nombre des représentants du sexe masculin pour soutenir cette lutte contre les inégalités. Comme le chantait Jean Ferrat : « La femme est l’avenir de l’homme » (lol).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *