Montceau – Ils sont éternels, même s’ils ont pris quelques rides

Ce jeudi 1er mars, comme chaque année maintenant, le Syndicat des Mineurs reçoit l’après -midi dansant costumé organisé par Montceau Club, le Club Montceau Plessis et la ville de Montceau.

Le thème ? On ne sait pas, mais à voir les déguisements ce sont les contes de fée façon BD.
Tous les personnages sont là. Ils sont éternels, même s’ils ont pris quelques rides, mais comme chacun sait la jeunesse est surtout dans l’esprit, et eux ont l’esprit de fête.
Nous croisons Bozo le clown, un pirate hawaïen, un lapin rose, une égyptienne, de face, blanche neige sans ses sept nains, le petit chaperon rouge à la recherche de son loup ayant visiblement eu peur de la neige, le Professeur Frankenstein sous le pseudo de Pr Bonarien, un marquis moustachu, une carmencita, le copain de Roger Rabbit, deux doulces dames de la renaissance, des jeunes mariés des années trente, la 71ème miraculée de lourdes avec Boucle d’or, une jeune grecque souriante et un directeur de Résidence autonomie heureux. Il ne manquait que Prévert qui, étant sans doute occupé ailleurs, pour authentifier cet inventaire.

Le but d’un tel après-midi, avec jugement de costumes, tombola (moult beaux lots) est de créer du lien, du partage entre les Montcelliens, les adhérents des clubs, du foyer de l’âge d’or et les résidents des Peupliers, d’Henri Malot. Et surtout de faire en sorte que tout le monde s’amuse, goûte confortablement et guinche aux rythmes de GPM Variété un orchestre inoxydable de Maltat.
L’ensemble des personnels est à fond auprès des responsables de clubs et de résidence pour une pleine réussite de cet après-midi hautement festif.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *