• Brico Marché - Festival Automne 2018
    Le jardinier de Pouilloux

Montceau – Enfants accrocs, parents à cran

Ce mardi soir 12 juin conférence débat, exposition à la maison du Bois du Verne sur le sujet nos enfants et les écrans.

La Maison de la parentalité et les quatre écoles du Bois du Verne ont mené depuis deux mois un projet commun autour de la problématique de la multiplication des écrans dans la vie de l’enfant et de l’addiction qui peut en résulter. Elles entendaient aussi interpeller ainsi les parents.

Les enseignants et les enfants des deux maternelles (Pompon, Satie) et des deux élémentaires (Verne et A. France) ont, comme à leur habitude, jouer le jeu à fond avec la maison de la parentalité.

Cette dernière veut mener son action sur le terrain dans l’ensemble des quartiers. Le Bois du Verne est vite apparu comme le lieu où ce type d’action pouvait se développer en recueillant la coopération des enseignants et des familles. Pari réussi. Les enfants, les parents et les enseignants sont venus nombreux ce mardi.

Une exposition met en exergue le travail fait dans chaque école sur le sujet « et si il n’y avait pas d’écrans que ferions-nous ? » Bravo pour l’investissement de tous.

Charles Jaffelin, psychothérapeute dijonnais, est un spécialiste des problèmes liés au numérique, il donne beaucoup de conférences sur ce thème.

Il entend par sa conférence proposer une approche neuve. Il commence de manière ludique et décalée en expliquant que les grands manitous des réseaux sociaux, du numérique interdisent les écrans à leurs enfants chez eux et les envoient dans des écoles non connectées.

Il poursuit en soulevant les lièvres, les dangers, les difficultés parentales, liés au numérique tout au cours de l’évolution de l’enfant au travers de ses âges.

A la suite de la conférence un débat s’ouvre suivi d’une collation permettant de parler aussi du travail des enfants réalisé en classe sur le thème.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *