Montceau – Des visiteurs du dimanche pas très inspirés, l’un d’eux est en prison

Un voisin entend du bruit, prévient la police et garde les quatre intrus au chaud. L’un des jeunes majeurs a été incarcéré.

Comment occuper son après-midi, un dimanche à Montceau-les-Mines ? Certains ont parfois de mauvaises idées dont celle d’aller visiter un appartement dans un immeuble situé quartier de Bellevue, non loin de l’ancienne gendarmerie.

Ils sont quatre, deux filles mineures et deux garçons majeurs. Ils repèrent, on va dire surtout les jeunes hommes, un appartement. Evidemment la porte est fermée alors ils la défoncent à coups de pied. C’est d’une discrétion !

Evidemment le bruit interpelle un voisin qui a aussitôt la présence d’esprit d’appeler le commissariat de police. L’homme fait preuve aussi d’audace et fait en sorte que les quatre individus ne puissent s’enfuir avant l’arrivée des policiers.

La bande des quatre se fait donc cueillir et est placée en garde à vue. L’appartement visité était désert, sans occupants.

Les deux jeunes filles mineures ne seront pas poursuivies, elle n’ont fait que suivre les deux garçons. Pour eux, en revanche, ce n’est pas la même chanson.

Le premier devra se rendre au tribunal d’ici quelques semaines pour répondre de tentative de vol par effraction en réunion. Quant au second, l’affaire se corse puisque il a déjà été mis en examen pour des faits similaires. Ce mardi, il est présenté au tribunal de grande instance à Chalon-sur-Saône puis au juge des libertés qui décide son incarcération sur le champ. Il ressortira jeudi dans l’après-midi pour une comparution immédiate.

Jean Bernard

3 commentaires

  1. j adore l article: les deux jeunes filles mineures ne seront pas poursuivies
    la est le probleme de la justice qu il faut modifier
    les mineurs delinquants doivent payer comme aux USA

  2. Nous aurions la justice et la police américaine ces institutions voudrait remettre de l’ordre dans notre pays et il serait grand temps que sa change👍👍

  3. D’accord avec vous : il doit y avoir une sanction !
    Laquelle ? C’est aux juges de le dire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *