•  

Montceau – Coups de feu au Bois Garnier, un différend entre voisins

Il est aux alentours de 14h30 dans ce quartier du Bois Garnier à Montceau-les-Mines, rue Maria Montessori. Un homme d’une cinquantaine d’années est armé. Il arrive de la rue d’à côté où il vit seul. De toute évidence, il est énervé. Il en veut à une personne du quartier.

Devant chez lui, c’est l’embrouille. L’homme armé, pointe son pistolet en direction d’un homme. Selon un témoin, « ce n’est pas la première fois que quelqu’un arrive pour s’expliquer. J’ai déjà vu un individu passer dans la rue avec une arme », raconte-t-il.

Le voisin qui, a priori est la victime, dit n’avoir rien vu, rien entendu. Il indique simplement que l’individu « n’était pas dans son état normal ».

En réalité, toujours d’après un témoin, avec une barre à mine à la main, il a fait fuir l’homme armé qui avant lui aurait balancé,  « je vais te mettre une balle dans la tête ».

Un coup de feu éclate, puis un second un peu plus loin. L’individu armé décampe. Un voisin appelle la police.

L’arme en question serait un pistolet de défense qui sert en principe à dissuader un cambrioleur ou un agresseur. Il fait du bruit, principalement.

L’homme d’une cinquantaine d’année est interpellé par la police et est conduit au commissariat avant que la scientifique ne procède aux relevés.

« C’est quand même très  inquiétant de voir ce genre de situation dans le quartier. Ma compagne ne se sent plus en sécurité. Elle aimerait bien déménager ».

Jean Bernard

15 commentaires

  1. on ne nous dit pas tout

    il serait surement tres interessant de savoir ce qui a motivé cet homme à venir et sortir son pistolet à billes.
    Certes on ne sait rien du tout de cette affaire.
    Mais on a vu bien trop souvent dans d’autres circonstances et d’autres lieux que l’on fustige les éternels emmerdés qui réagissent au détriment des emmerdeurs qui deviennent ensuite des « victimes » qui pourrissent la vie du voisinage

  2. @on ne nous dit pas tout…… Tout à fait d’accord avec vous, en plein dans le mille. Je viens de lire sur un autre site : le commissariat qualifie le fait divers de « differend de voisinage « . Ce doit être le rapport type qu’il fait à chaque fois qu’on appelle pour bruit et non respect des voisins.

  3. quelle "victime" ?

    j’ai bien lu que l’on designe comme « victime » le voisin qui n’a rien vu et rien entendu mais aurait deja eu des visites de personnes venues pour s’expliquer avec lui.
    donc pas si sur que la veritable « victime » des reels troubles de voisinage soit celle designee.
    On ne nous dit pas tout et Justemoi semblent sur la bonne piste

  4. @quelle « victime « ?……on saura peut-être plus tard. Moi ce qui m’insupporte c’est ce « differend de voisinage « . C’est facile comme rapport ainsi on ne peut rien faire pour les fouteurs de trouble. (du vécu).

    • J’habite à l’autre bout du quartier et je vois très bien de qui il est questions concernant cette fameuse « victime ». Ce monsieur est bien connu jusqu’à l’autre bout du quartier pour ses histoires de drogue et de voiture. Personne ne lui dis rien car monsieur est virulent, il estime faire la loi. Je ne sais pas quel est le différent entre ces deux hommes mais il n’y a pas de fumée sans feu, monsieur la victime dit qu’il n’a rien vu et rien entendu, ce qui est déjà un beau mensonge à l’informateur de Bourgogne, cela devrait suffire à mettre en doute la crédibilité de cette victime . Mais que fait le bailleur concernant la sécurité du voisinage ?!

  5. La réputation de cette fameuse victime n’est plus à faire, elle dépasse les frontières mais apparemment pas celle des services de police…

  6. BONJOUR , JE CONNAIS LA PERSONNE QUI ET VICTIME ET C’ EST UNE PERSSONE SERVIABLE ET RESPECTUEUX COMPARER A VOS COMMENTAIRE NON FONDÉE TRISTE VOISINAGE QUI COMMENTE SANS SAVOIR ET JUGE ROULER PLUS DOUCEMENT DANS LA RUE 😘

  7. @Lulupala…… Le bailleur ? Si c’est comme mon problème il ne peut pas faire grand chose après X déplacements police avec rapports  » différend de voisinage « .

  8. malheureusement cela arrive dans tous sorte de quartier, les voisins ne se respecte plus

    • Liberté égalité fraternité

      Oui c pas faut bien dit mes heureusement il reste des bon voisin ! Je connais personnellement le jeune homme ( mécanicien ) il et très gentille et pour ma par il ma rendu service assez souvent une perssone gentille et respectueuse avec du caracter surment ! Mes croyer moi si on ne le cherche pas on n’entend pas parler de lui il travaille tous les jour pendant que d’autre console de l’alcool et roule a vive allur devant cher lui. Ps des voisin pourrit qui profite de l’origine de se jeune pour lacabler. Je sui de tous coeur avec se jeune père de famille (…)

  9. Que fait le bailleur? Mais réveillez vous; depuis quand le bailleur est responsable des trafics en tous genres?Faut arrêtez de taper tous le temps sur les gens qui n ont rien à voir!!!!

  10. pour info,les troubles ne concernent en rien les bailleurs,la police est la pour ça

  11. Je pense que l,on peut pas faire se qu’on veut quand on est locataire l’autorisation du bailleur est obligatoire je penses pour tout moi ca fait 45 ans que j’habite le quartier et avant je peut vous dire que tout était carré tout le monde se respectait et on occupé pas la voie publique et on ne demandait à personne de reculer sous prétexte que la voiture est en panne et qu’il faut posé la remorque à la main nous on livrai le charbon sur le trottoir et dans l’heure qui suivait il etait rentré pour pas prendre une amende de nos jours personne ne respecte personne c’est désolant

  12. Effectivement je rejoins l’avis d’Asitap concernant le bailleur.J’invite certaines personnes à lire ou relire leur bail OPAC avec attention!
    Je pense par contre que ce n est pas à nous de juger des activités illégales ou non de Monsieur mais à la police et à l’URSSAF/FISC afin de voir si celui ci est aussi gentil que vous le prétendez.

  13. Ca aurai pu mal finir

    Y aura peu etre remise en question sur leur atitude a ces messieu avec un peu de chance il se feron plus discret et feron preuve de savoir vivre a lavenir car quand on est deteste comme sa dan un endroi il fau se pose les bonne question et pour celui qui a sorti une arme sa place est cher les fou ou en prison! Il fau ce comporte comme il fau et ne pa pousse les gen a bou respet et discret ces la clé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *