Montceau – Conseil municipal : l’opposition frustrée et inquiète

D’un conseil municipal à l’autre, qu’importe les dossiers à l’ordre du jour, vous avez d’un côté une majorité et essentiellement madame le maire les deux mains sur le guidon qui gravit tous les cols en tête et termine au sprint et, de l’autre, l’opposition à deux têtes, Laurent Selvez et Eric Commeau qui tentent bien de faire illusion, font mine d’attaquer sur les pentes les plus raides avant de lâcher prise et terminer dans le peloton.

Il n’y a que sur le plat ou la fréquence de pédalage est identique. On se jauge, on s’observe. Sur quel terrain l’opposition va-t-elle mettre en difficulté Marie-Claude Jarrot et son maillot de leadership ?

A la différence des autres conseils municipaux, cette fois-ci, Eric Commeau et Laurent Selvez n’ont pas vraiment apprécié d’apprendre par voie de presse, en particulier dans L’informateur de Bourgogne et le JSL, des informations sur les investissements de la ville ou encore le devenir du lavoir des Chavannes.

De découvrir notamment la construction d’une halle des sports au complexe Jean Bouveri. « Nous regrettons le manque de cohérence et de transparence. Pas un mot n’a été dit sur ce dossier ou sur les appels d’offres » regrette Laurent Selvez, « alors qu’il manque des aménagements au stade du Magny, des Orions, que la terrasse du centre nautique est en piteux état sans oublier la rénovation de Salengro. Il faudrait au minimum 10 M € pour remettre ces équipements en état et vous ajoutez 4 M € avec la halle ! Vous comprenez nos inquiétudes. Vous ne proposez aucun calendrier de réhabilitation de Salengro, du Magny et des Orions ».

La majorité dirige, l’opposition digère les annonces

Dans le premier mandat, la ville a fait face à l’urgence. « Maintenant, nous engageons un plan pluriannuel d’investissement (PPI) associé à celui de la CUCM et du marché de performance énergétique. Mais si vous voulez des infos, participez à la commission des sports » lui répond madame le maire. Qu’il existe des opportunités avec le plan de relance, ainsi « nous pouvons envisager des financements hauts » assure-t-elle. C’est le cas pour la halle des sports avec des subventions de l’Etat, la Région, le Département, d’autant plus « que nous manquons d’infrastructures sportives dans le Bassin minier et cette halle multisports répondra aux attentes ».

Dès qu’un sujet aborde les finances, Laurent Selvez est aux aguets. Il se félicite de la mise à niveau du site internet de la ville et du budget consacré au matériel du son de l’Embarcadère mais n’a toujours pas digéré la nouvelle halle des sports. « C’est 4.4 M € pour rénover Jean Bouveri, 4, 5 ou 6 M € pour la halle. Ils sont indispensables mais il faut regarder les équilibres financiers et quelles sont les priorités. Faites nous passer le plan pluriannuel d’investissement au plus vite ».

Marie-Claude Jarrot garde son sourire en s’adressant à Laurent Selvez. « Je comprends votre déception. Nous sommes en train de réussir tout ce que nous avions imaginé. Votre posture est presque indécente. Une ville qui n’investit pas se meurt. A nous de financer intelligemment ».

Eric Commeau tente alors d’y aller à la pédale et feinte de prendre la tête du peloton. A peine a-t-il le temps de prononcer un mot que madame le maire lui demande de regagner sa place. « Vous voulez sauver le soldat Selvez ? » C’est loin de son ambition mais comme son compagnon de route, il veut y voir plus clair et avoue qu’il est « pénible d’apprendre dans la presse des réponses à nos questions. Nous nous rejoignons quand la ville avance mais aujourd’hui, nous n’avons pas de visibilité pour Montceau. Vous êtes très forte pour réaliser des coups. Nous devrions avoir la primeur des informations et participer à faire avancer les projets ».

« Nous ne faisons pas des coups, nous agissons » lui réplique madame le maire.

Il est évident que la majorité n’attend pas la bénédiction de l’opposition. Elle trace sa route sans se retourner. Frustrant pour les autres.

Jean Bernard

 

10 commentaires :

  1. avant de faire une « hall des sport », l’entretien , et l’aménagement des sites sportifs existants seraient, je pense, une bonne chose, en effet,quand on voit l’état de certains lieux sportifs « vieillissants », on se demande comment Montceau peut se dire ville sportive: le stade des Alouettes qui est dans un triste état, Le stade Jean Bouverie,dont la couleur de la peinture des tribunes s’écaille depuis quelques années sans que rien ne ce fasse , Salengro, on n’en parle pas,ect,ect……..

  2. bha de toutes façon à Montceau, tout le monde (y compris ses colistiers) sait très bien que Mme le maire décide toujours de tout toute seule. Donc circulez, il n’y a rien à voir, si JCR a décidé, ce sera ainsi.

  3. L’opposition en effet est frustrée…. de ne pas avoir gagner en 2014, en 2015, en 2020 et en 2021…. Ca commence à se comprendre…..

  4. Comme d’habitude vous avez tout résumé
    Seule une toute petite poignée d élus décident de tous
    Les autres disent Amen pas le choix.

  5. ERictarbe ça s’appelle els élections il y a ceux qui gagnent qui travaillent et décident et ceux qui perdent qui décident pas . 9a s’appelle la démocratie

  6. de temps en temps il faudrait demander l’avis des Montcelliens

  7. Bonjour , j’aimerai que l’on aborde également l’opah 2021 -2024.

    Annoncée dans la presse, mais personne pour répondre aux questions….

  8. Vous avez juridiquement tort, parce que vous êtes politiquement minoritaires.
    André Laignel (PS) 1981

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.