•  

Montceau – Commerce : une taxe qui fait parler et surtout jaser

Marie-Claude devant l’ancien bazar, rue Carnot. La propriétaire ne veut pas louer mais vendre. Donc pas possible d’y installer une boutique éphémère.

Toujours dans la rue Carnot, des locaux commerciaux sont à louer. Une nouvelle boutique éphémère ouvrira prochainement dans le cadre de l’opération coeur de ville.

Il s’est dit et va se dire tout et son contraire à propos de l’annonce par Marie-Claude Jarrot de taxer les locaux commerciaux inoccupés depuis plus de deux ans dans l’hyper centre de Montceau-les-Mines. Et quand on parle d’hyper centre, comprenez par-là « des rues Carnot et de la République » tient à préciser madame le maire.

Il n’est pas question de taxer tous les propriétaires de locaux commerciaux vides contrairement à ce que pensent certains. Dans le cas présent, deux sont ciblés (lire par ailleurs). « C’est précisément dans le cadre de l’opération coeur de ville que nous recherchions des locaux rue Carnot et de la République pour y installer une nouvelle boutique éphémère. Alors nous avons pris contact avec les propriétaires » explique Marie-Claude Jarrot.

Or, pour les deux commerces inoccupés rue Carnot, pas question de louer, « on veut vendre » a-t-on répondu à la municipalité. « Devant ces attitudes, la seule solution a été de leur dire, vous allez être taxés puisque vous ne participez pas à l’embellissement de la ville ni à son attractivité ».

Toutefois, il semblerait d’après Guy Souvigny, adjoint au commerce, que l’ancienne pâtisserie, rue Carnot, a trouvé preneur. A confirmer bien évidemment.

Quant à l’ancien bazar dont la propriétaire est au Luxembourg et non aux Etats-Unis comme indiqué par erreur, son souhait est uniquement de vendre.

Malgré ces aléas, une nouvelle boutique éphémère verra bien le jour rue Carnot. Elle pourra même accueillir trois commerçants ou artisans en même temps. Et c’est pour bientôt.

Jean Bernard

 

Montceau – Le désaccord entre Michel Tramoy et Marie-Claude Jarrot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *