Montceau – Christiane Mathos porte plainte pour injure, José Manuel Ferreira s’en défend

Christiane Mathos, cet après-midi.

José Manuel Ferreira devant le panneau qui lui pose problème. C’était en août 2019.

Elle est aussi traumatisée qu’au moment de la découverte en décembre dernier du cambriolage de son habitation, si ce n’est plus voire encore davantage.

Mardi matin, Christiane Mathos, restauratrice de la Douce heure antillaise à Montceau-les-Mines, qui vient d’être réélue conseillère municipale sur la liste de Marie-Claude Jarrot, a fortement été choquée.

« Je discutais avec ma voisine quand  une voiture arrive en trombe » raconte Christiane Mathos. Déjà, elle a eu peur. « Le conducteur a baissé sa vitre et il m’a dit : c’est vous que je veux voir, si vous n’aviez pas les voix des Arabes et des gens comme vous, vous n’auriez pas gagné ».

L’élue montcellienne se demande qui est ce monsieur. « Bonjour et vous êtes qui ? »

Le conducteur décline alors son identité: « Je suis votre voisin, je suis monsieur Ferreira, j’habite la grosse maison (…) Je suis Portugais », rapporte la restauratrice.

« J’ai ressenti beaucoup de haine de la part de ce monsieur » indique-t-elle au lendemain de cette altercation verbale et son passage au commissariat de police où elle a déposé une plainte pour « injure publique envers un particulier en raison de sa race,de sa religion ou de son origine… » peut-on lire sur le procès-verbal.

Née à Saint-Joseph en Martinique, élue municipale, présidente de l’association Les Amis des Antilles, Christiane Mathos a donc été très choquée et déçue par le comportement de son voisin. « Il m’a attaquée en tant qu’élue qui a gagné les élections (dimanche 28 juin 2020). Je ne pensais pas qu’au XXIe siècle on pouvait traiter les gens de la sorte » soulève-t-elle.

Elle-même ne se connaît pas de problème relationnel, bien au contraire. Combien d’actions ne mène-t-elle pas pour justement combattre de tels propos, de tels comportements, notamment son combat sur la mémoire de l’abolition de l’esclavage.

Est-il besoin de rappeler que la ville de Montceau est co-fondatrice de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage grâce au travail inlassable de Christiane Mathos.

Ceci dit, José Manuel Ferreira tient une autre version. Ce mardi matin, « je suis venu dire bonjour à ma voisine et, par la même occasion j’ai voulu faire passer une petit message à madame le maire par l’intermédiaire de madame Mathos. Je lui ai dit effectivement qu’en 2014, elle avait gagné avec les voix des Arabes et que cette fois-ci, j’étais déçu de son élection. Mais comment voulez-vous que je puisse être raciste, j’ai deux gendres arabes et moi je suis Portugais ».

Il va même plus loin, « on m’a conseillé de déposer plainte pour discrimination contre la ville de Montceau à cause des panneaux dans la rue pour m’empêcher de travailler » indique José Manuel Ferreira (NDLR : il est chef d’entreprise dans la construction).

De plus, il ajoute, « elle prétend ne pas me connaître alors qu’il y a 5/6 ans elle est venue me voir pour du terrassement et avant les dernières élections, elle faisait du porte à porte dans la rue ».

« Pour le reste, madame Mathos ne dit que des mensonges », lâche-t-il.

Une troisième personne a été témoin des échanges entre les deux belligérants, la voisine. « Ils sont gentils tous les deux. Ce qui s’est passé n’est pas bien grave. La seule chose que je puisse dire, il n’a pas failli nous écraser ».

Jean Bernard

11 commentaires

  1. C est pas claire tout ça ;la voisine qui ne confirme pas les propos. …Après :déposer plainte contre une personne d origine étrangère ;qui a je pense également été confronté au racisme. ..Je vois pas l intérêt qu aurais eu ce monsieur a faire ça .C est bizar toût ça …De plus ce Monsieur a des gendres d origines maghrébines donc je pense qu il nest doublement pas raciste CQFD.Certainement un conflit avec la Mairie ;il y a eu tellement de promesses…..

  2. Ce sont des habitués la famille Ferreira :
    https://linformateurdebourgogne.com/montceau-un-chef-dentreprise-sinsurge-contre-un-arrete-municipal/

    Lisez les commentaires de sa fille Pamela, c’est dans la droite ligne.

  3. Pour tout comprendre relisez les articles de presse de l’informateur datant de quelques mois.
    En effet des protagonistes écrivaient détester la France et vouloir repartir chez eux aux Portugal suite à un problème de panneau de restriction de tonnage.
    Je vous invites à relire toutes les insultes déversées sur la France et les Français dans ces fameuses lignes.
    Donc Madame Mathos vous avez raison de déposer plainte Antillaise de naissance vous êtes Comme certains sont bourguignon mais vous êtes bien sûr Française .
    Soutien à vous.

  4. Quelle tristesse Christiane… tu as tout mon soutien contre ce sinistre personnage bien mal connu… ce monsieur est un vrai problème pour le quartier de la Sablière.
    Tu as bien fait d’avoir déposé une plainte.
    Je t’embrasse. JP

  5. Meme Ronaldo il préfère l’Italie,

  6. Le racisme et la haine ne sont pas inscrits dans les péchés capitaux, ce sont pourtant les pires disait Jacques Prévert … Je ne comprends pas qu’on puisse reprocher à une personne la couleur de sa peau ou ses origines politiques et religieuses … … Nous avons tous la même couleur de sang … Je connais bien cette personne, même si nous avons des divergences politiquement est-ce une raison pour lui manquer de respect ? .. S’il y a eu des propos racistes, et qu’elle a porté plainte, elle a bien fait … J’en terminerais par une phrase de Jean Jaurès : Il n’y a pas de race, il n’y a n’a qu’une l’humanité … Philippe Saur ….

  7. Un drôle de cauchemar ou bien un épisode genre Dallas !
    comme le chante France Gall: « Ce monde n’est pas le tient ».
    « Y a pas à dire », ce monde marche la tête en bas.
    Qui sait, un effet covid 19 !
    Et pendant ce temps Tic Tac, Tic Tac… L’absurdité humaine dans tous ces états, de quoi y perdre son âme.

  8. je ne suis pas de droite , mais la je dis non il faut respecter les gens mme mathos as tout as fait eu raison de porter plainte

  9. Ce qui s’est passé est inadmissible ! Mme Mathos est une personne investie dans la ville et qui travaille dans l’intérêt de tous, pas seulement pour ses convictions personnelles. Mais le racisme est large, j’ai été traité de « p..n » de Français suite altercation en voiture avec des délinquants de la route, mes enfants ont déjà été insultés par des personnes d’origines étrangère car l’une d’entre elle portait une robe trop courte à leurs yeux, mais ce genre de racisme habituel ne fait pas la une des médias. Cela devrait être relevé comme pour les autres actes, la gravité est la même mais cela paraît plus acceptable.

    • Franck,
      C’est bien connu, seuls les blancs sont racistes, et les africains, arabes et autres n’ont jamais pratiqué l’esclavage de leur compatriotes, tout le monde sait cela …..

      PS : Message ironique au cas ou certains ne comprendraient pas.

  10. Je ne comprends pas qu’on laisse des gens comme cela semer la m…… partout. Ca a été la Sablière , ça a été le bois Roulot. S’il n’est pas bien dans notre pays , qu’il retourne dans le sien. Il a pourtant été condamné à plusieurs reprises. Qu’on lui supprime la nationalité française. On dans les commentaires on en trouve encore qu’il le défense. Il ne connaissent pas le phénomène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *