Montceau – Au lycée Parriat, Eric Fournier s’en va, Pascal Vilette arrive

Juste avant les vacances, Eric Fournier, proviseur du lycée Parriat à Montceau-les-Mines, se doutait bien qu’il ne serait pas là à la rentrée en septembre. La forte chance de quitter Parriat s’est matérialisée par une affectation au lycée René Cassin à Mâcon, un lycée polyvalent. Une belle promo !

Aussi, ne pouvait-il pas rejoindre son nouveau camp de base sans saluer celles et ceux qui l’ont accompagné pour certains pendant cinq ans, un record pour lui, et accueillir son remplaçant, Pascal Vilette. Il quitte Montceau pour Mâcon mais reste à Sanvignes, son port d’attache. « J’ai une fille de 10 ans et je veux la voir grandir » dit-il.

Il est évident que le passage d’un homme comme Eric Fournier a marqué de son empreinte le lycée Parriat. Il est une personnalité de l’éducation nationale avec sa personnalité. Lui qui venait de la filière professionnelle juste à côté, proviseur au lycée Haigneré à Blanzy qu’il fut, rappelle son plaisir qu’il a eu de travailler ici avec des gens investis qui, parfois, ont apporté la contradiction. « C’est toujours enrichissant’, avance -t-il. « J’ai toujours eu la chance d’avoir autour de moi des adjoints qui m’ont toujours très bien assisté et une équipe CPE efficace ».

Neuf ans qu’Eric Fournier  a posé sa patte sur le Bassin minier et de comprendre que la formation professionnelle avait plus de chance de réussir du côté du Creusot qu’à Montceau. « Au moins c’est dit » balance-t-il.

Eric Fournier s’en va, Pascal Vilette, son successeur est déjà à son poste à Parriat. Lui est un homme du cru, de Blanzy très précisément. Aussi a-t-il été élève à Parriat. Aujourd’hui à 54 ans, il revient sur ses terres. Professeur d’espagnol à ses débuts, il a bifurqué dans l’encadrement aux collèges au Creusot et Sanvignes avant de grimper au poste de proviseur à Beaune.

Une page se tourne à Parriat. René Cassin gagne Eric Fournier, Montceau un enfant du pays.

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.