Montceau – Acaman, école supérieure de commerce, un plus pour les bacheliers

Des jeunes qui ont envie de travailler et apprendre. C’est à partir de ce constat que, Kevin Dibiase a ouvert au 3 rue des Oiseaux à Montceau-les-Mines, Acaman, une école supérieure de commerce.

Une idée prétentieuse, pensez-vous ? Pas du tout, bien au contraire car « c’est un projet qui correspond aux jeunes, ceux qui justement ont envie de travailler et apprendre », s’adresser à ceux qui, une fois le bac en poche, ne trouvent pas nécessairement un projet qui leur convient. « Leur propose-t-on une formation après le bac à Montceau ? » s’est interrogé Kevin Dibiase.

Il avait déjà tout sous la main et connaissait parfaitement le fonctionnement de cette école supérieure de commerce puisqu’il « j’ai passé mes diplômes chez Acaman à Fréjus où je travaillais en alternance chez Domitis, une résidence senior ». Alors avec le directeur, Monsieur Demory, ils ont décidé de lancer Acaman en Bourgogne et plus précisément à Montceau.

« Nous proposons des diplômes post-bac reconnus par l’Etat en alternance, des bac + 2, bac + 5 » avance Kevin Dibiase. Acaman propose neuf BTS dont trois principaux qui sont le manager commercial opérationnel, l’action managériale et le NDRC, Négociation Digitalisation Relation client, sans oublier les BTS communication, commerce international, professionnel de l’immobilier, notarial, technico commercial en vins et spiritueux. Il y a de quoi faire !

« Ce qui manque également à Montceau » ajoute le directeur d’Acaman, « c’est le Bachelor en trois ans après le bac ». Là encore le choix se porte sur les ressources humaines, chargé de marketing et promotion, responsable du développement commercial. « Vous pouvez avoir également un Master en deux ans » précise-t-il.

A partir de septembre, l’étudiant consacrera 16 heures aux cours par semaine, le reste (contrat de 35h) en alternance dans une entreprise. « Dans ce cas-là, il n’y a pas de frais d’inscription ni de frais de scolarité. Nous ne sommes pas une pompe à fric » souligne adroitement Kevin Dibiase.

En septembre dernier, sur trente demandes chez Acaman Montceau, « quinze ont abouti en alternance ». A Fréjus, ils sont deux cents étudiants. C’est plutôt bon signe.

Jean Bernard

Acaman (académie de management), 3 rue des Oiseaux à Montceau (06 22 74 95 02).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.