Montceau – A l’Atelier du coin, le livre est libre

Avec pour thème « livre libre », la journée portes ouvertes ce jeudi à l’Atelier du coin à Montceau-les-Mines, a connu un véritable succès auprès du public.

Une journée consacrée au livre qui, aujourd’hui, prend tout son sens à l’heure du numérique. Comme quoi, certains, sont encore attachés à ce plaisir des « belles lettres ». Plutôt bon signe.

Cette journée portes ouvertes aux « belles lettres » en collaboration avec l’association Antipodes plus connue sous le nom Les contes givrés, a permis aux visiteurs du jour de prendre part à des ateliers sur la gravure _ les enfants ont adoré _ la typographie et l’imprimerie et de participer au dictionnaire imaginaire. Jouer avec les mots en toute liberté, c’est comme un vent nouveau qui porte l’imaginaire au milieu d’un océan de lettres.

A condition aussi de ne pas perdre de vue l’essence même de l’Atelier du coin où engagement social et solidarité, ouvre des voies à la vingtaine de salariés grâce à des contrats d’insertion de six à douze mois. Des salariés très impliqués ce jeudi. « C’est une partie de l’insertion qui est mise en avant puisque ce sont eux qui dirigent les ateliers » souligne le président Georges Simon. Un chemin vers l’emploi tracé à l’encre pour écrire de nouvelles pages d’une vie.

La journée s’est achevée en soirée par un spectacle de Pepito Matoé avec « La leçon de français ». Tout est dit.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *