Mont-Saint-Vincent – Renforcer l’attrait culturel de la commune

Chacun a pu se rendre compte ce dimanche en se rendant aux noces d’or des crapiaux à Mont-Saint-Vincent que la chaussée au lieu-dit Les Perrons a subi une réfection sur près d’un kilomètre avec la pose d’un enduit gravillonné. Des travaux financés à hauteur de 19 000 € par la communauté urbaine Creusot Montceau.

Jean Girardon, le maire de Mont-Saint-Vincent, attendait David Marti, président de la CUCM, certes pour le remercier mais surtout pour évoquer avec lui d’un projet encore bien plus important.

En effet, la commune a vendu un bâtiment et avec le bénéfice de cette vente, a investi dans le rachat de l’ancienne boulangerie, rue de Gourdon, juste à côté de l’épicerie qui fait également office d’un point Poste.

Il n’est pas question de relancer le métier de boulanger au Mont-Saint-Vincent, « mais de renforcer la situation culturelle de la commune » explique le maire. Dans ce bâtiment, les élus souhaitent y accueillir des expositions avec des artistes du coin et même, par exemple, permettre à un tailleur de pierre, d’exercer son art dans les dépendances. « Dans les pièces du haut, nous envisageons ou d’en faire un appartement ou des bureaux » annonce Jean Girardon à David Marti. « Nous sommes à la recherche d’aides financières pour ces aménagements » poursuit-il toujours en direction du président de la CUCM qui a compris le message.

J.B.

Un commentaire :

  1. Bravo ! Et pour ce qu’attendent réellement les habitants ? Boire un coup dans le village par exemple on fait comment ? On vient se promener avec notre seau d’eau ? Lol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.