Mines de talent – Juline Ducote : une jeune cycliste qui a les crocs

Juline Ducote licenciée au Vélo Club Montcellien a déjà presque tout gagné. C’est une battante, elle a horreur de se faire battre d’autant plus par les garçons quand ils sont cote à cote au départ d’une course.

Même si elle rêve en juillet prochain de lever les bras bien haut sur l’épreuve des championnats de France sur route, à 13 ans, elle se projette déjà dans l’avenir. Devenir championne du monde, championne olympique, oui pourquoi pas. Mais son rêve est ailleurs, « je veux être vétérinaire » dit-elle avec le sérieux qui la caractérise. « J’aime bien les animaux, les soigner » ajoute-t-elle. « J’aime les loups ». On comprend mieux pourquoi Juline est affamée de victoires quand elle grimpe sur son vélo. Elle a les crocs.

Avant de « danser avec les loups », Juline Ducote a encore de belles choses à réaliser en cyclisme. C’est une histoire de famille. « Elle tient de moi » précise Sophie, sa maman qui a toujours fait du vélo pour le plaisir. Elle-même est secrétaire du Vélo Club et papa en est le président. Le vélo est dans les gènes.

Gagner est son leitmotiv et en 2021, Juline compte déjà neuf victoires dont la dernière aux championnat régionaux FSGT de cyclocross, une discipline qui permet de préparer aux mieux la saison sur route et ce championnat de France dont elle a fini à la deuxième place en 2018. Son gros objectif en 2022 qui passera avant par les France de cyclocross le 22 janvier en Alsace. « Alors je m’entraîne, je m’entraîne pour aller chercher ce titre sur route » explose-t-elle d’envie.

Toute la famille habite à Ecuisses et vient le mercredi à Montceau-les-Mines. Juline alterne la piste à Jean Bouveri et les parcours au Crapa mais elle n’oublie pas que l’école est la priorité. Message reçu. En 4e au collège Anne Franck à Montchanin, elle affiche au compteur une moyenne de 17.

Jeune fille a l’ambition assumée, Juline Ducote se pâme d’admiration devant Pierre Latour, le coureur cycliste de TotalEnergie qui a fait ses armes chez AG2R La Mondiale. « C’est mon modèle » glisse fièrement Juline.

Les loups attendront. Le Vélo Club Montcellien a encore de beaux jours avec « sa petite reine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.