Michelin Blanzy Montceau – 50 ans d’âge et à fond la gomme

Dans un joli verre en cristal ciselé à la main comme cette gomme travaillée d’une main experte, verser lentement ce nectar de 50 ans d’âge, faites chauffer progressivement, laissez s’échapper les arômes délicats. La mixture est prête, elle tient la route, se cramponne sur toutes les surface du palais. Vous atteignez l’excellence. Que dis-je, elle atteint ce degré de raffinement qui se démarque de tous ses concurrents. Michelin, ce cocktail trois étoiles incomparable, long en bouche, collé à la route, aussi étonnant qu’extraordinaire, se bonifie avec l’âge. A la fois délicat et robuste, il déroule son empreinte où d’autres empruntent des chemins parallèles sans jamais l’égaler.

Avec un an de retard sur l’horaire prévu _ vous vous doutez bien de la raison _ Michelin Blanzy Montceau fête ses 50 ans d’existence. Un événement salué jeudi matin en présence de Jean-Christophe Guerin, numéro 2 chez Michelin qui devant les élus du territoire et les soixante-dix managers du site blanzynois, même s’il est important de regarder dans le rétro, voit le futur au présent.

En 50 ans, bien des changements sont intervenus avec des investissements soutenus pour arriver à l’unique pensée de toujours « innover dans la performance des matériaux » qui conduit chaque jour à « l’excellence opérationnelle », gage  d’un « état d’esprit puissant » que les concurrents, quand bien même puissent-ils copier un pneu, ne parviendront jamais à atteindre.

Impossible n’est pas Français. Michelin va même au-delà, il invente l’impossible pour répondre aux difficultés de produire de nouveaux pneus. « Quand c’est trop facile, c’est dangereux » prévient Jean-Christophe Guerin.

Michelin, le fleuron du territoire, une fierté nationale

Satisfaire le client même le plus exigeant, voilà la fierté de Michelin Blanzy alors même qu’il demande encore davantage de réactivité, constate Gabriel Samuel, responsable des opérations pneus de spécialité. « Nous devons devenir le meilleur choix de nos clients, être le partenaire privilégié et Blanzy est un site de référence pour la région et pour la France ».

Sascha Kettler, directeur Michelin Blanzy, arrivé depuis six mois qui au passage fait l’unanimité auprès des salariés, sait mieux que quiconque lire la carte Michelin et prendre la meilleure route pour réussir les challenges.

Fêter les 50 ans de Michelin, c’est ouvrir le tiroir aux souvenirs. « Il y a 50 ans, c’était mon père qui était à ma place » rappelle Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau-les-Mines. Un autre temps quand André Jarrot vivait à l’heure Michelin, lui  qui « n’a pas été étranger à l’implantation du site », glisse sa fille quand, à la fermeture des mines, « il a fallu travailler à l’attractivité du territoire ». Michelin et la ligne TGV « ont contribué à faire avancer l’industrie ».

Ici, travailler chez et pour Michelin, est une fierté. « On est Michelin » assume Marie-Claude Jarrot, parce que « Michelin a accompagné l’histoire du vélo, du train, de l’automobile » évoque Marc Makhlouf, sous-préfet d’Autun. « Pour tous les Français, la marque Michelin représente une grande puissance industrielle, une fierté nationale ».

A Blanzy, Michelin couve presque amoureusement la nature des relations avec les habitants. « C’est un beau roman, c’est une belle histoire, un joli film » ose confesser le maire, Hervé Mazurek devant ce fleuron industriel, « le plus beau du territoire ».

Si l’amour commence à 50 ans, alors Michelin en apporte la preuve.

Jean Bernard

Blanzy – Le génie civil, du pneumatique trois étoiles Michelin, suivez le guide – L’infoRmateur de Bourgogne (linformateurdebourgogne.com)

 

Un commentaire

  1. Merci à cette entreprise d’avoir organisé ces visites.
    Nous y avons vu à quel point la qualité des productions semble dépendre de l’habilité des intervenants.
    Finalement, c’est resté une manufacture, une société où le rôle des humains n’est pas encore éclipsé par les robots….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *