Manifestation mardi 11 janvier – Le CODEF y sera, évidemment

Communiqué du CODEF.

L’exigence d’une bonne santé pour les salarié·es

et la population !

Le Codef s’associe aux 5 organisations syndicales et 5 collectifs de professionel·les et d’usager·es qui appellent à une journée
d’action le 11 janvier 2022 pour qu’enfin la santé et l’action sociale bénéficient de moyens à la hauteur des besoins de la population.
Les professionnel·les et usager·es des hôpitaux et des établissements du sanitaire, médico-social et social public associatif et privé dénoncent la dégradation des conditions de travail des personnels, ainsi que les difficultés d’accueil et de prise en charge dans la dignité pour l’ensemble de la population.
Malgré le dévouement des personnels, la situation s’aggrave avec la pandémie qui entraîne un surcroît d’activité à gérer, en plus du suivi au quotidien et classique des résident·es et patient·es dans ces établissements.
Les personnels sont en colère et épuisé·es par le manque de lits, de lieux d’accueil et de professionnel·les en nombre suffisant, elles et ils dénoncent la surcharge de travail, l’impossibilité de faire valoir leurs droits à la formation, leur temps de repos et de congé. Et le nombre de fuites et de démissions ces derniers mois est plus qu’inquiétant.
Les usager·es de ces secteurs d’activité sont excédé·es par les délais d’attente, l’éloignement et le manque de structures ou d’établissements pour les accueillir et constatent une prise en charge se détériorant et des restes à charge qui pèsent sur
leurs budgets.
Sur notre territoire, nous avons la chance d’avoir un hôpital qui permet à plus de 105 000 habitants réparti sur 62 communes d’y avoir accès à + ou – 30 minutes.
Mais, il y a un mais ! le déni semble bien prendre le dessus…
Notre hôpital public se meurt…
Un désert médical s’installe sur notre bassin de vie !
À défaut d’agir, nous n’aurons plus que nos yeux pour pleurer…

NOUS NE POURRONS PAS DIRE QUE NOUS NE SAVIONS PAS !
L’HEURE EST À LA MOBILISATION GÉNÉRALE !
MARDI 11 JANVIER 2022

14H30 – ESPLANADE DE LA MAIRIE À MONTCEAU

Nous y serons…

3 commentaires :

  1. Président du Codef, Michel Prieur

    ÉVIDEMMENT le Codef y sera pour répondre à l’appel de la Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux, dont il est membre, et qui est cosignataire de cet appel national aux côtés de :
    L’AMUF, Action Praticien Hôpital, CGT santé, CFE CGC, SUD, Comité Inter Bloc, Collectif Inter Hôpitaux, Inter Urgences, Printemps de la psychiatrie.
    Le Codef est et sera toujours mobilisé avec toutes les forces qui œuvrent pour la survie de notre hôpital et plus globalement pour celle de notre système de santé mis à mal depuis des décennies et singulièrement par la loi HPST et le système de financement des hôpitaux par la T2A, qualifiés de “monstruosité intellectuelle et d’aberration technocratique ” par le philosophe MARCEL GAUCHET.
    ÉVIDEMMENT Nous y serons, nous ne lâcherons rien et serons toujours aux côtés de ceux qui veulent s’opposer à l’effondrement de l’hôpital public.
    Michel Prieur

    • SI c’est un philosophe qui le dit alors !!!!

      Sur ce genre de sujet, je me fierai plutôt à l’avis des parties prenantes.

      • La philosophie est pourtant la discipline la plus poussée de la réflexion sociale, car elle tente de justement prendre les avis de toutes les parties pour en tirer une synthèse systématiquement mise en regard de valeurs éthiques et morales transcendantes. Les parties prenantes sont trop impliquées et en conflits d’intérêts qu’elles n’argumentent que selon leurs besoins propres et les conclusions où elles souhaiteraient déjà aboutir.
        Ainsi la philosophie ouvre-t-elle la voie à une meilleure vie humaine sur terre. C’est dès lors bien l’absence de prise en considération des réflexions des philosophes qui fait que nous vivons depuis toujours dans une société bancale. (Machiavel a conseillé les Médicis seulement pour survivre, pour ne pas être mis à mort, (Socrate a été assassiné, Épicure a été dévoyé, etc…. etc…..tous ont payé de solitude et de misère leur indépendance, leur sens de l’anticipation (ne les appelle-t-on pas « Cassandre »?) et leur clairvoyance, les survivants ont dû se ranger aux bons caprices des Princes),
        ce qui en a résulté l’adjectif populaire négatif « Machiavélique », à tort, car par ailleurs, il possédait une très haute valeur morale, ce qui en faisait l’un des plus grands humanistes de son temps lorsqu’on lit ses autres textes moins célèbres comme son « Discours de la première décade de Tite-Live »)
        Certains philosophes sont certes en effet purement partisans, d’autres purement médiatiques et donc dans la simple communication, inutile donc de tenir compte de leurs avis, il faut nécessairement faire le tri.
        Il me semble cependant que Marcel Gauchet n’est pas à ranger dans ces deux catégories. Il serait plutôt le digne successeur de Raymond Aaron, qui a maintes fois prouvé toute l’acuité et la véracité de ses conclusions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.