Maintien du site Gerbe et des emplois, la priorité du parti communiste

  membre du Parti de la gauche européenne – Section Bassin minier.

12 novembre : GERBE doit continuer !

Suite à la liquidation judiciaire prononcé le 10 septembre, le Tribunal de commerce de Chalon doit se prononcer le 12 novembre sur la suite à donner. Pour nous la priorité c’est le maintien du site et des emplois ! Le Commissaire Régional du Redressement Productif doit intervenir pour soutenir financièrement l’entreprise, avec la Banque publique d’investissement, et l’accompagner dans une nouvelle stratégie de développement. Les maires de Saint-Vallier et de Montceau-les-Mines, ainsi que le président de la Communauté Urbaine doivent aussi apporter leur aide en vue de soutenir le repreneur potentiel, avec un projet industriel local qui garantit le maintien et le développement de l’emploi.

Les personnels doivent pouvoir compter sur l’action des pouvoirs publics afin de retrouver leurs emplois. Si le repreneur ne serait pas retenu, pour maintenir leurs emplois, les équipements et le stock, les personnels pourraient envisager une autre solution : une Scop.

Pourquoi ne pas essayer ?

La Confédération générale des Scop (sociétés coopératives participatives), décrit une entreprise qui pérenniserait des emplois, appartiendrait majoritairement à ses salariés. Ils participeraient à la stratégie de l’entreprise, la réussite n’y serait pas individuelle mais collective, les bénéfices y seraient partagés équitablement entre tous les salarié-e-s. L’innovation ne serait pas pensée au détriment des emplois, mais comme réponse aux défis sociétaux et environnementaux. L’argent ne sera pas une finalité en soi, mais un moyen au service de l’humain.

Dans la situation actuelle de confinement prolongé, tout doit être mis en œuvre pour maintenir l’usine Gerbe avec son personnel. A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.