Lycée Haigneré – Des élèves jouent Germinal, génial !

Avant le mois de juin dernier, les comédiens de la compagnie Les Batteurs de Pavés n’avaient jamais mis les pieds dans le Bassin minier. Quand ils sont venus à Montceau dans le cadre de L’heure de la sortie (le déconfinement), pas de chance, la pluie menaçait et le spectacle est tombé à l’eau. Non seulement la pluie ne vint pas mais le public non plus. Et sans figurants _ indispensables pour ce spectacle _ , pas de représentation dans la rue.

Ils voulaient revenir nos deux comédiens suisses et ne pas rester sur un échec involontaire de leur volonté. La ville de Montceau a donc arrêté la date du 21 septembre avec une représentation au lycée Haigneré mardi matin et au lycée Parriat, l’après-midi.

A Claudie Haigneré, toujours à cause d’une pluie menaçante, Germinal, a eu lieu en intérieur avec la présence d’une quarantaine d’élèves.

En juin, les artistes firent un résumé de Germinal en dix minutes, histoire de ne pas rester les pieds dans le charbon. Au lycée professionnel, ils purent jouer quarante minutes avec la participation des élèves loin d’être familiariser avec le spectacle de rue. Mais très vite, les volontaires désignés d’office prirent du plaisir à jouer, à s’immiscer dans la pièce.

Germinal, dont la plupart des lycéens présents ignoraient l’existence de ce chef d’oeuvre d’Emile Zola, ont découvert le jeune Étienne Lantier qui s’est fait renvoyer de son travail pour avoir donné une gifle à son employeur. Chômeur, il part dans le Nord de la France à la recherche d’un nouvel emploi. Mineur.

La découverte d’un grand auteur par l’intermédiaire des Batteurs de Pavés a été un plaisir partagé.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.