•  

Loi sécurité globale – La liberté de ne pas manifester ce samedi 16 janvier

Le rassemblement initié par la CGT ce samedi matin à Montceau-les-Mines contre la loi sécurité globale n’a pas réuni grand monde. Les fidèles essentiellement, une cinquantaine de personnes au maximum.

Du parvis de l’hôtel de ville, les manifestants se sont déplacés devant le monument aux morts de la mine en souvenir des 20 mineurs morts au puits Plichon le 16 janvier 1958.

Pendant le discours de Robert Wattebled, secrétaire générale de la section CGT du bassin montcellien, la police a dû stopper la circulation, un samedi matin, jour de marché, de quoi énerver quelques automobilistes.

Ce 16 janvier était une journée nationale pour dire non à la loi sécurité globale. « La coordination a d’ores et déjà acté de futures manifestations, mobilisations et marches des libertés » annonce Robert Wattebled. « La prochaine est prévue le 30 janvier » avec l’espoir de rassembler davantage de monde.

Ce samedi 16 janvier, les habitants du Bassin minier avaient pris la liberté de ne pas manifester.

J.B.

 

3 commentaires

  1. Manifester un samedi matin à 9H30 ?
    Perso, à peine levé !
    L’après-midi si vous voulez !

    Après, l’impact d’une manif de 50, 100 ou 200 manifestants à Montceau-les-Mines sur les décideurs (députés et sénateurs), je voudrais bien qu’on me le démontre …

  2. N’étant d’aucun bord politique j’ai participé à ce RDV citoyen ce matin et je ne peux que constater à une passivité du peuple  » bien normalisée » ou « bien orchestrée » chacun jugera… Beaucoup cri aux injustices au travers des réseaux sociaux, déversent un flot d’idées, d’opinions, s’offusquent ou s’en amusent même… d’autres trouvent que ces rassemblements ne servent à rien et « emmerde » le monde, monde qui reste désorienté par tant de changement depuis mars 2020 ! Alors que la plus simple des réactions n’est autre que la solidarité qui a toujours su apporter un « mieux » à des existences pas toujours faciles, et ce depuis bon nombre d’années. Sommes-nous prêts à réaliser ce que nos anciens ont fait pour notre bien-être ? Pouvons-nous laisser nos jeunes vivre dans ce « nouveau » monde déshumanisé ? Qui en a vraiment envie ? Tant de questions auxquelles nous somment tous confrontées. Vraiment, la solidarité sera de mise !

  3. Une grande manif avec ………50 personnes pour 15 organisations (Déclaration des organisateurs la semaine dernière) ; franchement ça fait pas beaucoup par organisations , non ?
    Pour BG , la solidarité oui bien sûr mais avec des gens qui sont perpétuellement contre tout , c’est pas forcément évident .
    Quand on voit le nombre de moins en moins important dans les manifestations toutes organisées par les mêmes ; peut-être qu’il faudrait qu’ils se posent des questions sur la légitimité de leurs critiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *