•  

Loi sécurité globale – La France Insoumise revient en deuxième semaine

Communiqué de la France Insoumise du bassin montcellien.
La France Insoumise se joint au rassemblement organisé par la CGT samedi 5 décembre à 10h Esplanade de la mairie à Montceau les Mines.
🔴 « RÉÉCRITURE » DE L’ARTICLE 24 ?
NON : RETRAIT TOTAL DE LA LOI DE SÉCURITÉ GLOBALE !
Les députés En Marche annoncent  une « réécriture complète » de « l’article 24 » de la Loi de sécurité globale. C’est à dire la partie qui vise à interdire de filmer la police avec une « intention malveillante ». Cela montre que la mobilisation historique de ces derniers jours fait peur au gouvernement, et qu’il cherche à gagner du temps. Mais l’article 24 n’est qu’un détail au milieu d’un loi dictatoriale. Cette loi est une batterie de mesures liberticides qui donnent les pleins pouvoirs à la police. Se concentrer sur cet article est un vrai piège politique. Pour rappel, la «Loi de sécurité globale» c’est :
➡️ DES DRONES, ET UNE SURVEILLANCE GÉNÉRALE – l’objectif principal est une surveillance massive de l’espace public, en généralisant l’usage de drones avec des caméras. Des centaines de ces mouchards volants ont déjà été commandés. La loi vise explicitement le contrôle de tous les opposants, et veut aussi généraliser l’utilisation immédiate des « caméras mobiles » portées par les policiers et l’utilisation des images en direct. Ce qui doit permettre une analyse automatisée pour reconnaître en temps réel l’identité des manifestants, avec un fort risque des gardes à vue préventives et d’empêchement systématique de se joindre au cortège. C’est un projet de société terrifiant, ou chaque parcelle de l’espace urbain est filmé, analysé, quadrillé.
➡️ LA VOIE VERS LA RECONNAISSANCE FACIALE – Le «livre blanc de la sécurité» qui sort en même temps que la loi de sécurité propose de «porter le Ministère de l’Intérieur à la frontière technologique», et annonce l’usage imminent de la reconnaissance faciale, imagine une police augmentée, souhaite une analyse automatisée des réseaux sociaux … Le projet de loi contient un chapitre entier consacré aux outils de surveillance, et ouvre la voie à la reconnaissance faciale. La France se pose ces dernières années comme un pionnier des technologies de surveillance, avec la Chine, et développe des outils de traçage. L’abondance des données récoltées par drones, caméras de surveillance ou caméras piétons sera donc nécessairement traitée par ces outils de reconnaissance biométrique. Cela signifie à court terme un fichage en temps réel de tous les opposants, et à moyen terme de toute la population. Un cauchemar totalitaire.
➡️ DES ARMES PARTOUT – Des policiers hors services pourront accéder aux établissements recevant du public armés. Par exemple : dans un concert, un restaurant, un magasin … vous pourrez croiser des individus en civil avec une arme. Cette mesure s’inscrit dans une logique d’Etat d’exception. Lors de l’Etat d’urgence, le gouvernement avait autorisé les policiers à garder leurs armes en dehors du travail. Puis l’année suivante, l’usage des armes à feu en dehors du cadre de la légitime défense. Ainsi, les policiers obtenaient le droit de tirer non seulement pour se défendre, mais aussi pour «défendre un lieu sous leur responsabilité». Un processus de militarisation de la société. Le nombre de tirs à balles réelles explose, comme le montre le scandale dévoilé hier par Mediapart : des policiers qui tirent par erreur sur des jeunes qui n’ont rien fait. Avec cette mesure, c’est la multiplication assurée de ce genre de drame.
➡️ LE POUVOIR AUX POLICES MUNICIPALES – La loi prévoit également d’étendre aux polices municipales, sous le seul contrôle des maires, des compétences de la police nationale sur des missions de police judiciaire. Les agents municipaux pourront aussi procéder à des contrôles d’identité et à des saisies au risque d’amplifier les abus et détournements déjà dénoncés.
➡️ LE POUVOIR À LA SÉCURITÉ PRIVÉE – la loi organise une privatisation de la police en déléguant aux agents privés de sécurité des pouvoirs réservés à la police judiciaire. Les vigiles d’entreprises privés pourront notamment contrôler les identités, verbaliser, et même priver de liberté une personne contrôlée. Un monde de flics privés omniprésents et avec tout pouvoir.
➡️ L’ÉTAT LE PLUS POLICIER D’EUROPE – En additionnant les 30 000 policiers municipaux aux 150.000 fonctionnaires de la police nationale et aux 170.000 employés des sociétés privées de sécurité, l’Etat disposerait d’environ 350.000 membres des forces de maintien de l’ordre et de sécurité intérieure, sans compter les 99.000 membres de la gendarmerie nationale. Grâce à la loi «sécurité globale», l’Etat aurait ainsi à sa disposition au quotidien, pas loin d’un demi million d’agents de sécurité, soit un agent de l’ordre pour 150 habitants. La France deviendrait, de loin, le pays le plus sécuritaire et policier d’Europe.
👮‍♂️📺 Les deux piliers du pouvoir en place sont la police et les médias. Macron impose l’article 24 pour faire plaisir à la police. Mais il envisage désormais son retrait pour faire plaisir à la presse, qui s’y oppose même à droite. Cela ne change pas grand chose : si la loi passe, avec ou sans article 24, c’est l’autoritarisme d’état qui s’impose.

17 commentaires

  1. La France insoumise ou plutôt la poignée de membres qui adhèrent n’ont pas besoin de se joindre à la CGT, ce sont les mêmes….
    Ceux qui n’ont pas lu l’article 24, ceux qui entravent chaque semaine la liberté de circuler et qui pénalisent les commerçants locaux..

  2. On fait des manifestations et les commerces en pâtissent Ou est la logique

  3. Les commentaires de « JT et Speedy  » sont d’un ridicule …
    Il adore dire que les manifestations font du tort aux commerces alors que c’est complètement faux, ce qui fait du mal au commerce c’est dernier temps c’est surtout ce Covid-19 et les restrictions imposées par ce gouvernement qui ne sait pas réellement sur quel pied danser aujourd’hui c’est noir demain c’est blanc même entre eux ils n’arrivent pas à se mettre d’accord en interne.

  4. toutes les semaines le mème refrain toujours une manifestation ils n’ont donc rien d’autre a faire . moi qu’ils manifestent en ville ne me gène plus je vais ailleurs il y a d’autres commerces en périphérie donc merci a ses manifestants de me les avoir fais découvrir

  5. la France insoumise remet le couvert ! je lisais il y a peu de temps un commentaire de citoyenne qui est également une adepte des manifestations qui crachait sur les gens qui avaient réussis en les traitants de nantis du capital et je comprends mieux.
    La jalousie vient du fait que certains même de petite condition ont travaillé et n’ont pas passé leur temps à trainer dans les rues des drapeaux à la main en criant et gesticulant.
    La france insoumise n’est pas un exemple de bonne tenue et de respect des règlements
    mais est la première à vociférer lorsqu’elle veut imposer son point de vue.
    Quelle tristesse de voir des pauvres bougres s’agiter presque tout les week ends sans trop savoir pourquoi pour une grande partie ( mise à part les guides idéologique).
    Donc chers commerçant fermez vos rideaux et attendez que les exaltés soient rentrés chez eux mais soyez sans crainte car la semaine prochaine ils manifesteront contre la municipalité lui reprochant la fermeture des commerces du centre ville.
    Voilà tout le paradox le l’ultra gauche qui est de créer une situation pour après la dénoncer avec violence.

    • Oulàlà Andrea ça ne vole pas haut les commentaires!
      Et puisque vous citez mon pseudo je vais vous répondre même si je sais bien que je ne vous ferai pas changer d’avis.
      Je ne crache sur personne, ne suis pas jalouse non plus, vous faites erreur.
      Simplement, je ne trouve pas juste que des actionnaires engrangent des profits alors que des ouvriers sont licenciés: regardez Eolane, qui est coulé à cause d’un patron voyou.
      Ou Konecranes, qui vire son personnel alors que l’entreprise fonctionne très bien et que ses ouvriers ont un savoir-faire précieux.
      Vous allez me dire que ce sont des exceptions, que la plupart des actionnaires et des grands patrons sont des gens méritants, qui se sont enrichis grâce à leurs travail et leurs compétences.
      Ben non, ce n’est pas vrai.
      Le partage entre travail et capital n’est pas juste. Certains triment, s’usent la santé pour des boulots mal payés et mal considérés. D’autres se gavent de bénéfices.
      Ces gens qui « ont réussi » comme vous dites, ne créent pas de richesses. Ce sont ceux qui travaillent qui créent la richesse. Pas les actionnaires.
      Et votre ami Macron leur repasse les plats en supprimant l’ISF et en rétablissant la flat tax.
      Je n’ai jamais critiqué les petits patrons, qui bien souvenir donnent tout pour leurs boites et pour leurs salariés. Ce sont les multinationales et leurs actionnaires qui appauvrissent notre pays: regardez Amazon qui ne paye presque pas d’impôts en France et fraude même la TVA. Et il y en a beaucoup d’autres.
      Alors oui, je traîne dans les rues en gesticulant, mais je sais parfaitement pourquoi. Et ça ne m’empêche pas de travailler par ailleurs.
      Quant aux commerçants, ils savent très bien qu’ils n’ont rien à craindre de nous, arrêtez les fake news, nous n’empêchons personne de se promener en ville et d’y faire leurs courses.

      • Droit de réponse : je ne vais pas commenter tout votre post mais juste une petite remarque sur Amazon ; cette société étrangère à quand même crée 13 000 emplois et ne fait pas travailler que les pays exotiques car près de 11 000 petites et moyennes entreprises basées en France ont pu profiter du réseau pour vendre leurs produits et même les exporter .Pour ce qui est des impôts ; l’état a instauré la taxe GAFA sur le chiffre d’affaires (3%).

    • Et ta rien vu encore

      Qu’en pensent les petits pères des peuples quand Ruffin propose comme le RN la fermeture des frontières ? (hors covid).
      Les extrêmes sont parmi nous hou hou hou👀👻

  6. Certaines grandes sociétés il est vrai licencient mais combien de sociétés ont mis la clé sous la porte en raison des grèves à répétitions des ultras gauches.
    Votre haine de la réussite vous fait tenir des propos accusateurs !
    Vous rêvez de coopératives comme les soviétiques ont créé les colkozes .
    Si il est vrai que les patrons profitent du labeur des ouvriers qu’adviendrait il des ouvriers si le patronat n’était pas là ?
    Et bien des chomeurs ! Et cela vous arrangerait bien pour faire monter le mécontentement du peuple et ainsi le manipuler pour enfin pouvoir mettre en marche votre révolution.
    Mais je vous rassure pour la dernière partie il ne s’agit que d’un rêve.
    Et je confirme que parmi vous il y a des jaloux de la réussite dont la méchanceté ressort de leurs petites conditions.
    Tout comme l’écrivait Andréa vous créés des situations pour pouvoir après les exploiter tout comme les soviétiques le faisaient avec le peuple avant de le museler. (…).
    Bien à vous.

  7. Si, comme moi, vous n’aimez pas ce froid ambiant, alors venez gesticuler samedi matin, 10 h à Montceau et l’après-midi à Chalon.
    On vous expliquera que l’article 24 n’est pas le seul liberticide, l’article 22 est encore plus pernicieux !
    Je ne suis ni communiste, ni LFIste, simplement un citoyen qui tient à la Liberté, qui rêve d’Egalité et de Fraternité.

  8. Juste pour dire qu’avant la seconde guerre, il n’y avait pas de police nationale, seule la police municipale et la gendarmerie étaient figures de représentants de la loi et l’ordre.
    C’est le régime de Pétain qui a créé la police nationale pour les raisons que nous connaissons tous « du moins je l’espère ».
    Je ne renie pas la police nationale loin de là car aujourd’hui qui est aujourd’hui autorité légitime dans les villes, mais de quelle monde viennent ces êtres qui doute sur les compétences et l’aide supplémentaires que pourrait apporter la police municipale a la nationale? En tout cas je voulais juste rappeler a certains, certaines choses, voilà.

  9. Mr lol, au lieu de regarder des émissions de tele, instruisez vous sur notre histoire que ce soit les parties claires ou sombres.
    La police nationale a été créé en 1941, la réforme a été voté par les partisans de Pétain et de la France occupé. Avant de dire n’importe quoi vérifié au moins mes propos.
    En ce qui concerne votre émission et votre présentateur, que je ne connais pas, je ne penses pas qu’ils méritent mon attention au vue des inepties conférés par ses spectateurs. Non mais LOL!

    • Mr Leroux refuse le débat et les arguments de ses contradicteurs.
      Tout est dit.
      Pétain a uniformisé des organisations locales et des pratiques pas toujours cohérentes sous le nom de « Police Nationale ».
      On ne peut pas dire que l’inventeur du Camembert soit l’inventeur du fromage. Hors, c’est ce que je comprends de vos propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *