Libre expression – « Allô tonton, pourquoi tu tousses”  ou la chronique d’Eva Gassante

Cette chronique va encore en faire tousser certains. « Mais comment, pourquoi L’informateur publie de telles idioties, c’est indigne »… La critique est aisée quand elle est constructive et surtout pas cassante juste pour le plaisir de croire que la liberté d’expression est un dû. Chacun est libre de s’exprimer dans L’informateur de Bourgogne, les syndicats, les politiques, les associations, vous, tout le monde, à condition de ne pas exprimer sa haine, de cracher son mépris et même son venin. Dans la liberté d’expression, tout n’est pas permis.

Osez, certes mais avec discernement sans dénigrer et calomnier.

Bonne lecture, que vous soyez pour ou contre cette chronique.

Jean Bernard



 “Allô Tonton , pourquoi tu tousses”  ou la chronique d’Eva Gassante.

 

Dimanche matin, nous étions nombreux à attendre devant la boulangerie de Trifouillis les Mines, quand Laura est arrivée avec son joli masque fleuri.

Je l’aime bien Laura… Elle est bizarre mais je l’aime bien.

On échange quelques mots, elle a l’air triste. Il faut dire que sa maman est décédée il y a peu, et qu’il n’y a rien de pire qu’un premier Noël après la disparition d’un être cher.

Alors nous échangeons des banalités pour éviter le sujet.

Nous parlons de la neige qui n’est pas venue à Trifouillis, du pain aux graines de notre super boulanger, et de la troisième dose qui s’impose bientôt.

Elle est spéciale Laura… 

Elle m’annonce qu’elle ne s’est pas fait vacciner…. Même pas la première dose!

Alors, choquée, je lui demande : “tu es complotiste?”

Elle me répond “ Non non pas du tout, mais vois-tu, depuis l’enfance j’ai toujours très mal réagi aux vaccins et mon médecin m’avait conseillé de ne plus jamais me faire vacciner.

  • Bien sûr Laura, je te comprends, tu as donc une contre-indication pour avoir ton pass!
  • Non je n’ai pas pu l’avoir, car mon médecin a changé d’avis pour cette vaccination là…
  • Sûrement parce que celle-ci n’est pas dangereuse!!
  • Je ne sais pas Eva, mais maintenant j’ai peur tu comprends?
  • Oui bien sûr je comprends, mais regarde, pour moi tout s’est bien passé, et ça se passe bien pour tout le monde d’ailleurs!
  • Je ne sais pas Eva… Maman a fait un AVC  trois jours après sa deuxième dose alors qu’elle était en bonne santé…
  • Mais enfin rien  ne prouve que cela vienne du vaccin  voyons!!! Et cela ne doit pas t’empêcher de te protéger!!! 
  • C’est vrai Eva, mais cela ne prouve pas non plus que cela ne vienne pas du vaccin… Alors ça me fait douter tu comprends…. D’autant plus que mon voisin, pourtant triplement vacciné, ne se sort pas d’un Covid long … J’ai peur pour lui, il vient d’être à nouveau hospitalisé…

Tout cela me déprime et me plonge dans le doute…. “ 

Sa voix tremblotante fait place à un profond silence …

Face à sa détresse, une vague d’émotion s’empare de nous…

J’aimerais la prendre dans mes bras et la consoler… 

Mais voilà… Y a le covid et en plus c’est mon tour à la boulangerie …

 

La bonne odeur des croissants arrive à point nommé!

J’ai de la chance, il ne reste plus qu’un pain aux graines, et il est pour moi!!!

 

“Bonne journée à tous!”

 

Je souhaite de bonnes fêtes à Laura dont je croise  le regard vaguement absent au-dessus de son masque fleuri …

Et ça  me rappelle à quel point elle est spéciale Laura….

 

20 commentaires :

  1. Voilà comment bien démarrer la journée. Ca met du baume au cœur ces lignes si joliment rédigées.
    Si Eva et Laura peuvent dialoguer sans crêpage de chignons ! Alors tout les espoirs sont permis.

  2. Je suis d accord
    Il ne parle que des non vaccinés,des connaissances avec les 3 doses on ete contaminer entre personnes vaccinées
    Et se retrouvent aux soins intensifs
    Et personne n en parle
    On ne voit que des non vaccinés pour faire peur

    • Il parait impossible de se faire une idée juste de la situation.
      Pourtant, il existe des données qui paraissent précises :
      https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/communique-de-presse/neuf-fois-plus-dentrees-en-soins-critiques-parmi-les-personnes-non-vaccinees
      «  »Ainsi, à taille de population comparable, il y a environ 9 fois plus d’entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées que parmi celles qui sont complètement vaccinées de 20 ans et plus…..environ 9 fois plus de décès chez les personnes non vaccinées que chez les personnes complètement vaccinées à taille de population comparable durant la période considérée. » »
      Ce qui semble confirmer que, comme pour la grippe, le vaccin ne serait pas efficace à 100%, mais qu’il y ait 9 fois plus de cas semble parlant et à l’origine de la saturation des hôpitaux , ce qui pénalise ceux qui ont une attitude citoyenne ?
      Personne n’en parle ? Pas d’accord et n’est il pas normal que l’accent soit mis sur les résultats ?

  3. Cela n’aurait, sans doute, rien changer pour les peurs viscérales qui sont hantises et pour certaines reconnues comme maladie. Imaginons un instant que notre Président actuel fasse passer une loi avec l’obligation de se vacciner pour toutes et tous, sauf cas médical, c’aurait été le souk sur le coup et clair après que la minorité touche du doigt cette covid. Ce gouvernement à été faible avec les GJ, ça a été un beau bordel, avec malheureusement des blessés et je crois un décès (je ne parle pas dans les rangs des CRS), le manque de courage en Politique est mortifère, et si LAURA venait à prendre du mal, elle ou ses proches, qui serait responsable?. le manque de courage! c’est trop simple pour des députés rem scotchés sur le mois d’avril. Pire j’ai lu qu’un député Autunois prônait « d’isoler les non-vaccinés » même les « extrêmes  » n’ont pas osé, allo docteur ol’est kerchie.
    restons à couvert
    GZOV3

  4. Je ne suis pas complotiste.
    Je ne suis pas anti vaccin.
    J ‘ai mes 3 doses par obligation professionnelle et pour pouvoir continuer à avoir une vie sociale à un peu près digne de ce nom.
    On nous assène à longueur de journée que la vaccination sera notre sauveur.
    Alors que l’on m’explique pourquoi avec une population majoritairement vaccinée le virus s’exprime encore si fort ?
    Plus de 100 000 cas positifs…..pour affoler le peuple c’est très fort!
    Qu’y a-t-il derrière ces 100000 contaminations : plus de 90% de bien portant.
    Des urgences saturées ….normal, plus de médecins traitants.
    Des réa saturées : normal : fermeture de milliers de lits ces dernières années , fermetures qui continuent à bas bruit durant cette épidémie mais ça on n’en parle pas .
    Aucun décès autour de moi du COVID chez une personne bien portante, par contre une dizaine de connaissances ayant présenté des problèmes cardio vasculaires après la vaccination….mais ça on n’en parle pas non plus.
    Si 4 ème dose ou plus ( ce qui ne s’assimile plus à un vaccin ms à un traitement) ce sera Non pour moi.
    Je pense ne pas être là seule à avoir cette analyse mais il est vrai qu’il est difficile de s’exprimer sur le sujet sans être taxé de danger pour la société
    Malgré ce contexte peu enclin à la fête, bonne nouvelle année quand même.. ..

    • 100000 contaminations : plus de 90% de bien portant
      Oui Lisa mais la France est loin d’être la seule avec ces résultats !
      U.S. 258 000/j Allemagne 130 000……
      Rarement abordé : la dernière mutation en date aurait produit un virus très contagieux mais peu dangereux…..
      Le problème, c’est que le virus semble muter souvent. (interessant la cause des mutations)
      La probabilité qu’une souche à caractère très agressif semble liée à la quantité de virus en liberté et qui vont évoluer en se dupliquant, i j’ai bien compris ce que j’avais trouvé sur le sujet (Pasteur, de mémoire)
      Donc tout ce qui va tendre à diminuer le nombre de virus nous éloignerait d’une évolution très létale.
      Je suis de l’avis de Labaraque, nos politiciens ont révélé leur incapacité à gérer autre chose que le calendrier de leur réélection…
      Faut oser faire un cas particulier des meeting politiques !

    • entièrement d’accord avec vous
      et marre des médias pessimistes. Cette semaine enfin une info optimiste (sur LCI) mais qui malheureusement ne passe passe au journal de 20 h j’ai entendu qu’en Afrique lomicron s’éteint à petit feu et pourtant il y a eu très peu de personnes vaccinées et les personnes qui ont été infectées (beaucoup) n’ont été que très peu malades…

      espérons une meilleure année 2022, bonne fin d’année à tout le monde !

      • Pas tout à fait. Ce n’est pas la limitation du nombre de virus qui nous éloignerait d’une évolution létale.
        Cet article date un peu mais une grande partie reste bien d’actualité :
        https://www.nationalgeographic.fr/sciences/2020/07/faut-il-sinquieter-des-mutations-du-coronavirus
        Il faut tenir compte de bien d’autres facteurs :
        La mutation est une Histoire Naturelle, ainsi en va-t-il de la grippe, ainsi modifie-t-on les vaccins chaque année, ainsi les réserve-t-on aux personnes fragiles, tel a toujours été le propre d’un vaccin : protéger les personnes fragiles des formes graves. (ou protéger l’ensemble de la population des maladies hautement létales : tuberculose, tétanos, hépatite etc….)
        Les virus se baladent aussi chez les animaux et nous reviennent par la suite. Donc impossible de contrôler leurs circulations à moins de tout arrêter!
        Une mutation létale pourra se faire par hasard, par la théorie mathématique du chaos : http://m.pourcher.free.fr/2018/1SPE/THEME1A/Chapitre4-mutations.pdf
        Mais nous avons en nous un outil remarquable : le système immunitaire. Et je rappelle que celui-ci est bien plus efficace chez les enfants et chez les personnes en bonne santé (soit 80% de la population), car il est en capacité non seulement de reconnaître l’ensemble des composants du virus et non pas seulement une protéine pour laquelle le vaccin a été spécifiquement programmé, et donc capable de faire face également aux mutants dans une certaine mesure
        https://msss.gouv.qc.ca/professionnels/vaccination/piq-immunologie-de-la-vaccination/fonctionnement-du-systeme-immunitaire/
        , et surtout garder une mémoire de dizaines d’années
        https://www.inserm.fr/actualite/comprendre-reponse-immunitaire-memoire-apres-covid-19/ (« selon les cas, de quelques mois à quelques décennies », les cas de quelques mois sont les personnes fragiles, la recherche fondamentale a plutôt observé les décennies)
        Et dans 99,99% des cas, l’Histoire se répète. La grippe espagnole s’est « éteinte » en deux ans et surtout fut de moins en moins létale (et tel est le cas du covid actuel), aucune raison qu’il en soit différemment aujourd’hui. (cf L’interview d’Alain Juillet : https://www.youtube.com/watch?v=yq_ok3RHU9Q ) ou en passant il explique ce qu’est un VRAI chef!
        Pour l’Afrique du Sud, une explication de la faible létalité est la jeunesse de la population. (Voir la pyramide des âges de notre société occidentale, quand on sait observer TOUS les paramètres, penser à TOUT et TOUT regarder de manière neutre, ALORS TOUT S’EXPLIQUE et la PEUR DISPARAIT).

        • Oui, la grippe espagnole s’est éteinte en 2 ans…après avoir fait entre 20 et 100 millions de morts alors que dans le même laps de temps, le covid en a environ 5 millions à son actif.
          Elle est peut-être devenue moins létale, parce-que trouvant de moins en moins de personnes sensibles à son activité.

        • Merci pour cet éclairage documenté, Phisto.
          Je ne suis pas tout à fait d’accord.
          Plus les virus seront nombreux, plus ils se dupliqueront et plus la probabilité d’apparition d’une nouvelle mutation sera importante, non ?
          Évidemment, ce n’est qu’un des facteurs de l’évolution., peut être pas le plus déterminant mais il ne faut parfois pas grand chose pour faire basculer un événement ?

          • Rogille : exact. Le système immunitaire fait aussi son Histoire Naturelle adaptative
            Curieux : en théorie, oui, en pratique, c’est plus subtil. (Je suppose que c’est ici la question de laisser ou non le virus circuler). À moins d’empêcher totalement la circulation du virus, qui je le rappelle est matériellement, physiquement impossible, sa circulation permet au système immunitaire de s’adapter et donc de réduire la létalité du virus (essentiellement ce principe pour les virus respiratoires qui touchent des organes externes, donc plus fragiles car plus exposés mais aussi moins vitaux, le corps humain sait très très bien protéger ses organes vitaux). La Suède a fait ce pari, apparemment gagnant, puisque son taux de mortalité fut certes le plus important lors de la première vague (d’où les péroraisons du Roi de Suède, mais par une pensée à court terme), car depuis lors, le système immunitaire collectif est plus fort et la létalité nettement moins importante ce qui permet une vie normale. D’ailleurs, soit dit en passant, nous ne faisons pas des mesures d’exceptions pour chaque épidémie de grippe! Et heureusement, sinon chaque hiver serait une économie à l’arrêt!
            Le plus important est de ralentir intelligemment la circulation du virus pour laisser le temps au temps. Seules les personnes malades symptomatiques devraient s’isoler et faire preuve de stricte prudence (ainsi fait-on au Japon, seules les personnes malades portent un masque…. à moins que cela ait changé depuis que l’Occident impose ses « valeurs » au reste du monde). L’arrêt contrôlé de la circulation du virus est une pure chimère qui trouve sa source dans l’idéologie transhumaniste : l’Homme contrôle la Nature, cette fondamentale erreur de Descartes (personne n’est parfait).
            Il n’y a rien à craindre des asymptomatiques, bien au contraire, puisque sans symptôme, les globules blancs peuvent commencer à apprendre sans douleur (le cas sans symptôme est soit dû à la présence d’une barrière immunitaire très efficace, soit la faible quantité de virus, et le plus souvent un mix des deux). Et même quand on tombe malade et qu’on s’en sort, aucun danger, bien au contraire, le système immunitaire n’en est que plus renforcé. (Ce qui ne signifie pas qu’il faut prendre des risques et faire exprès de tomber malade, car il est très désagréable de perdre 15 jours dans un état de faiblesse avancé, mais pensons également aux plus de 400 000 guérisons (sorties de l’hôpital, les autres guérisons se comptent par millions, et ce dont on ne parle pas assez!)
            Seules les personnes fragiles et âgées sont un cas particulier (système immunitaire affaibli) que l’on protège tout simplement en vaccinant. Mais à la fin du fin, souvenons-nous toujours cette loi immuable de la Nature : passé un certain âge, nous sommes bien plus mortel que d’autres, quelque maladie que ce soit.
            Ce qui a basculé est l’exagération du Principe de Précaution, où nous sommes proche de tout arrêter par peur de Vivre et le confusionnisme généralisé par manque de connaissance, de réflexion, d’apprentissage. Tout cela est d’une subtilité immense qui ne tolère pas la pensée en blanc et noir car nous venons de vivre des conséquences terribles pour si peu de choses : endettement, délitement du tissu social, montée des frustrations et des sentiments d’absurde, fragilisation de l’autorité…..
            Est-ce parce qu’il y a un risque hasardeux qu’on doit alors s’arrêter de se mouvoir? Cette pensée absolutiste me fait frémir….. La prudence et la sagesse possèdent des degrés d’échelle. À nous de les ajuster au mieux.

    • Afin de participer à cet article; j’apporte un peu de matière à ce débat.
      – les urgences sont beaucoup moins encombrées que lors des vagues précédentes
      – les lits de réas ont progressés de 14% entre 2019 et 2020 ;
      – la totalité des lits d’hospitalisation complète en France concernaient 392 262 fin 2019
      – le nombre de soignants dans les hôpitaux notamment dans certaines catégories (infirmiers, infirmiers réanimateurs, kinésithérapeutes , médecins réanimateurs, etc..) a diminué et les suppressions de lits sont la conséquence de ces baisses (mais surement pas que celle-ci)
      – certains chiffres annoncés par exemple par Mr RUFFIN (LFI) sont complètement faussés du fait qu’il ne tient pas compte du nombre de lits d’hospitalisation partielle (78790 fin 2019) qui ne font qu’augmenter depuis 2013 (+1859 en 2018 et +1493 en 2019)
      N’étant qu’un humble citoyen français , je présente à tous les commentateurs (même ceux avec qui je ne suis pas forcément d’accord) tous mes vœux pour cette nouvelle année. Prenez soin de votre santé. A l’année prochaine.

  5. Ouais, ben moi je connais quelqu’un qui a eu un accident de la route en voiture, sa ceinture de sécurité lui a sauvée la vie. Mais il a eu une cote cassée, du coup il a porté plainte contre le fabricant de ceinture !
    Normal non ?

  6. se moquerait on de nous ??
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/other/g-c3-a9rald-kierzek-c2-abla-strat-c3-a9gie-du-tout-vaccinal-est-une-erreur-c2-bb/ar-AAScJif?ocid=BingNewsSearch
    a part çà une question, les migrants , sont ils vaccinés et contrôlés, on ne parle pas de cette catégorie de personnes dans les mesures ??

  7. très belle chronique, vivement l’épisode suivant, merci

  8. J’ai enfin compris comment « ça s’passe » !

  9. Philo
    1 janvier 2022 à 10 h 11 min
    C’est toujours un plaisir de vous lire.
    Je vais ajouter mon petit grain de sel :
    Vous écrivez :
    « Seules les personnes fragiles et âgées sont un cas particulier (système immunitaire affaibli) que l’on protège tout simplement en vaccinant. Mais à la fin du fin, souvenons-nous toujours cette loi immuable de la Nature : passé un certain âge, nous sommes bien plus mortel que d’autres, quelque maladie que ce soit. »
    Je trouve agaçant de toujours voir et d’entendre, partout, évoquées les personnes fragiles, âgées. Pourquoi focaliser sur ces personnes là ? Tout être humain digne de ce nom devrait être « logé à la même enseigne » à partir du moment où il est en mesure de prendre ses propres décisions lui-même en toute lucidité, et si ce n’est pas le cas, que ce soient aux familles (ou tout autre personne en cas d’absence de famille) de le faire si tant est que des directives anticipées aient été rédigées, et qu’une personne de confiance ou plusieurs aient été nommées, déclarées. Mais où commencent les fragilités, comment interpréter « fragilités » et pour être classé « personnes âgées » où sont les limites en chiffres ?
    Tout est question en fait, je pense, de consentement libre et éclairé sans aucune exception, conditions pour qui que ce soit.
    On nous « pond » beaucoup de textes de lois, de décrets, en tout genre, depuis un bon moment, mais il en est une qui aurait grand besoin de refaire surface, concernant la fin de vie.

    Au passage : Pour Euréka !! Génial Pierre Perret !

    • Comme vous, PtiGr1d’Sel, j’ai beaucoup de plaisir à découvrir ce que diffuse Philo.
      Il n’y a pas que les personnes fragiles qui « dérouillent » avec le virus.
      Un parent sportif m’a rapporté les ravages que ce virus aurait provoqué chez des personnes en pleine forme, menant des vies saines et qui, plus d’un an après être sorties de réa n’auraient pas récupéré, très loin s’en faut.
      De votre avis sur l’indispensable législation concernant la fin de vie. Encore faudrait il que les législateurs soient pragmatiques et pas idéologues ?

      • Merci à vous pour vos remarques judicieuses et merci mille fois pour vos compliments qui me touchent beaucoup.
        Oui, vous faites très bien de soulever le curseur sur la liberté consentie et éclairée. Nous en avons également énormément besoin. Il est donc fondamental de s’instruire sur des supports neutres et approuvés par l’observation scientifique.
        Et ainsi apprend-on que tout être humain ne peut hélas pas être « logé à la même enseigne », dans une certaine mesure je précise tout de suite, car la Nature ne nous a pas fait égaux en Résistance immunitaire (ni en force, en vitesse de course, en intelligence, etc….). (C’est ainsi qu’il vaut mieux organiser l’Équité plutôt que l’Égalité, la seule Égalité qui vaille est l’Égalité en Droits, sachant donc qu’une restriction n’est pas un droit).
        Vous avez raison de dire que ce n’est pas par chiffre que nous devons « classer » les personnes à risque, mais bien par empirisme, par observation, au cas par cas et bien en toute lucidité comme vous le soulignez (certaines personnes de 90 ans sont en pleine forme, pourquoi les « embêter » avec des règles restrictives?). Ce qui se passe dans cette histoire frôle « l’égalitarisme » par une certaine « jalousie » psychique du type « pourquoi moi et pas les autres? » : la population entière a dû s’aligner sur une seule catégorie de personnes, qui plus est largement minoritaire (environ 80% des contagions sont a-symptomatiques, (difficile à évaluer car cette observation n’est pas prise en compte dans les rapports officiels), donc 20% de « vrais » malades).
        Et qui plus est Eurêka, oui, certes des personnes jeunes et saines sont allées en réa. Est-ce pour cela, pour ces très rares exceptions qu’il faut réorganiser tout un mode de vie pour toute une population? Sommes-nous en capacité de tolérer la malchance, le hasard? Faudrait-il ne plus descendre les escaliers au risque de se casser une jambe avec le risque infime d’être handicapé jusqu’à la fin de ses jours? Faudrait-il ne plus aller au restaurant au risque de s’intoxiquer? (Tous ces évènements arrivent 1 fois sur 1 Million….). Le mieux dans ces cas ne serait-il pas d’avoir un système de soins optimal (du personnel, du matériel en quantité et qualité) pour faire face sereinement à ces « accidents de la Vie »? (Principe même de l’Assurance, tout le monde cotise pour permettre aux quelques accidentés de se réparer, principe de Solidarité qui est plus efficace pour la Survie d’une Espèce (prouvé par la Science (cf Pablo Servigne : « L’entraide : l’autre loi de la jungle »)).
        Et bien sûr, bien d’accord avec vous pour que soit rapidement rédigée cette Loi sur la fin de Vie, France en retard comme toujours…… (elle a été dans les derniers pays à rédiger une loi luttant contre la maltraitance des femmes et des enfants) et France en effet bien trop gangrenée par l’Idéologie économique (Anti-Keynes vs pro Keynes) et sociale (Anti-Bourdieu vs pro-Bourdieu) et ne débattant que de cela dans des bureaux feutrés sans regarder, observer simplement LA VIE DES GENS DU QUOTIDIEN et en vérifier toutes les subtilités et les nuances.
        Nous devons hélas lutter contre notre propre Histoire : Descartes nous a légué la Méthode (depuis sa Tour d’Ivoire) dont on ne sait pas s’extirper, quand Francis Bacon et Thomas Hobbes l’ont contredit en posant l’Empirisme, c’est pour cela que les pays Anglo-Saxons (dont fait partie la Suède) sont beaucoup plus pragmatiques que nous, question de Culture et de Psychologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.