•  

Les voeux de Charles Landre

En 2021, la renaissance est nécessaire

Je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Plongés dans un océan d’incertitudes inédit et contraints par une restriction de nos libertés et de nos vies sociales comme nous ne l’avons jamais connu 2021 doit constituer un moment de renouveau. Cela nous est nécessaire.


Renouveau parce que la lutte efficace contre le virus sera efficace, mais aussi renouveau économique, social et politique dans une France tellement fracturée où il y a tant à reconstruire.

Mais en ce début d’année j’ai d’abord une pensée particulière à l’égard de ceux qui sont ou furent touchés par la maladie et ceux qui, plus isolés qu’avant, sont les victimes indirectes de la pandémie.

Je forme aussi un vœu pour tous les agents du service public, et particulièrement les soignants, dont l’énergie n’a jamais faibli face à une épidémie dont nous ignorions encore tout il y a quelques mois.

A leurs côté, les enseignants, les pompiers, les forces de l’ordre qui ont encore montré combien ils constituent assurément un des ciments de l’État méritent tout notre respect, eux qui sont plus que jamais les vigies de la République.

Et puis il y a ceux que l’État, par des règles devenues, à mesure qu’elles se complexifiaient, incompréhensibles, laissent à la marge. Notamment les cafetiers et les restaurateurs pour lesquels j’espère une réouverture rapide et que nous devons soutenir.

Je pense enfin aux théâtres, aux musées, aux scènes culturelles, mais aussi aux clubs sportifs amateurs, tous contraints ou presque de stopper leurs activités. Les conséquences sociales de ces arrêts seront terribles si nous ne faisons pas de 2021 l’année de la renaissance pour que vive ce fabuleux tissu associatif français.

2021, j’en suis convaincu, sera une année de renouveau. Nous portons en nous l’énergie pour nous relever. Mais nous devrons fournir des efforts nécessaire et faire preuve, face aux défis de ce siècle, de courage et d’optimisme.

Au Creusot par exemple et plus globalement en Saône-et-Loire, cette crise doit constituer l’occasion d’une remise en question profonde. Pour Le Creusot, les chiffres de l’INSEE viennent d’être dévoilés, la ville a perdu 2000 habitants supplémentaires en 10 ans. Par delà tous les discours creux sur l’attractivité, en 2021 la définition d’ambitions sociales, culturelles et économiques nouvelles est indispensable.

Face au sentiment d’impuissance que peut générer la pandémie, revenons en à l’essentiel. Engageons nous à une année de réflexion et d’action pour redonner à nos villes, à notre région, à la France, un projet qui fasse sens. Saisissons nous à nouveau de notre avenir.

Et puis retrouvons nous, vivons à nouveau comme nous aspirons tous à le faire, avec les autres, ensemble, retrouvons le plaisir de la foule, du débat, des scènes culturelles, des restaurants, des enceintes sportives, des cafés et des soirées qui s’éternisent. Retrouvons tout ce qui fait le sel de la vie.

Je vous souhaite à tous une année 2021 pleine de vie et de vitalité.

Charles Landre, conseiller municipal de l’opposition du Creusot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *